Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis
Bonjour et bienvenue,

Nous vous proposons de consulter le très sérieux rapport Cometa sur le phénomène ovni qui émane d'officiers généraux de l'armée et d'ingénieurs.

>Pour consulter ce rapport cliquer ici svp<

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Cordialement


Un site d'ufologie consacré à l'étude sérieuse des Ovnis et de leur histoire (informations sur le phénomène ovni)
 
Ovni Accueil site PortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Partagez | .
 

 La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, ANNOEUILIN, PAS-DE-CALAIS:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, ANNOEUILIN, PAS-DE-CALAIS:   Jeu 03 Mar 2011, 20:21

La vague française de 1954:


3 OCTOBRE 1954, ANNOEUILIN, PAS-DE-CALAIS:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Annoeuilin. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

RAPPORTS:

[Ref. la1] JOURNAL "L'ALSACE":




Des soucoupes volantes en Côte d'Ivoire

L'administrateur en chef de Danane fait un rapport officiel au gouverneur du territoire

Abidjan, 5 octobre

Des soucoupes volantes ont été aperçues en Côte d'Ivoire. La nouvelle a été connue par un rapport officiel adressé au gouverneur de la Côte d'Ivoire par M. Vernhet, administrateur en chef de la subdivision de Danane, ville située à 500 kilomètres au nord-est d'Abidjan.

Les faits remontent au 19 septembre, mais ils n'ont été rendus officiels qu'hier à la suite de renseignements précis et d'une enquête.

Outre la population, le chef de poste de gendarmerie, le médecin chef du centre médical, le Révérend Père Vyard, des missions de Lyon, M. Vernhet, chef de la subdivision et sa femme, réunis dans la cour de la résidence, aperçurent le 19 septembre de 20 h 30 à 21 h 05 un engin correspondant exactement à ceux observés en France, mais qui ne se posa pas.

Il s'agissait d'un point lumineux, entouré d'un halo qui d'abord grandit rapidement, se déplaçant en se rapprochant ou s'écartant de l'horizon. Les témoins virent l'engin allumer un phare puissant, tantôt dirigé en haut, tantôt en bas. L'engin, de forme ovoïde, était surmonté d'une coupole et des rayons lumineux semblaient se déplacer de chaque côté.

Lorsqu'il disparut, après avoir évolué une demi-heure, les témoins virent nettement deux halos lumineux, de forme ovale, se former sur l'endroit présumé de l'engin. Celui-ci se déplaçait sans aucun bruit.

L'administrateur Vernhet a joint à son rapport un croquis détaillé des différentes phases observées ainsi que de la forme de l'appareil.

Le même jour, à Soubre, à 250 km au nord-ouest d'Abidjan, et dans la même direction, des phénomènes semblables ont été observés. Le chef

(Lire la suite page 3)






Soucoupes volantes

(Suite de la 1re page)

de la subdivision de Soubre a confirmé l'existence du phénomène auquel il a assisté.

L'épidémie continue...

Dans le Territoire de Belfort, M. Lucien Bourgeois, 58 ans, aléseur aux usines DMC se trouvait lundi vers 18 h 45 devant son habitation à Grandvillars. Soudain son attention fut attirée par une vive lueur dans le ciel, produite par un engin de forme allongée et lumineux qui se déplaçait lentement vers l'ouest. M. Bourgeois alerta aussitôt plusieurs de ses voisins qui purent, une demi-heure durant, observer ce curieux phénomène.

En Moselle un jeune homme de 19 ans, M. Pierre Laplace, électricien aux Ets. Kuhlmann à Dieuze (Moselle), a vu dimanche soir à 20 h 07 un grand disque lumineux, de couleur verte, à la hauteur du bois des Brides, entre Vergaville et Kerprich (Moselle).

L'engin qui émettait de vives lueurs atterrit à proximité de Benestroff. Une trentaine de passants qui s'étaient arrêtés sur la route pour suivre les évolutions, confirment formellement les déclarations de M. Laplace. Plusieurs témoins tentèrent de se rendre en moto vers le point d'atterrissage présumé de l'engin, mais à ce moment, l'appareil reprit de la hauteur et disparut définitivement à 21 heures.

Dans le Nord, une centaine de personnes ont vu évoluer dans le ciel entre Annoeuillin et Provins, dimanche soir, trois "croissants volants", pendant 25 minutes.

A Lyon, un journaliste affirme avoir observé à l'aide d'une jumelle, au-dessus de la colline de Sainte-Foy, un disque lumineux rouge orange, suivi d'autres disques brillants, plus petits. Le phénomène dura environ 20 minutes.

Un peu partout des soucoupes, cigares, disques, boules et autres objets "volants" ont été vus, notamment à Chancelade (Haute-Vienne), Willer (Haut-Rhin), Gouesnach, près de Quimper, Bautignecourt, Ambazac (Haute-Vienne), Dijon, Marcoing, près de Cambrai, Pommier (Indre), Rouen, Ajaccio, La Rochelle, Quimper, Cholet et Vannes.

Un "constructeur de soucoupes" est découvert

Lille, 5 octobre. -- Un mineur retraité, de Beuvry-les-Béthune, connu comme un farceur, n'a pas manqué l'occasion que lui offrait le mystère des soucoupes volantes, pour s'amuser aux dépens des habitants des localités voisines.

S'inspirant du système de la montgolfière, le joyeux retraité fabriquait des engins de trois mètres de diamètre. L'enveloppe était constituée par des feuilles de papier gris fort, soigneusement collées. A la base de la "soucoupe", se trouvait un petit réceptacle dans lequel reposait une touffe d'étoupe imbibée d'un liquide inflammable. Il suffisait alors d'enflammer l'étoupe pour voir l'engin s'élever et disparaître au gré des vents, entouré de reflets jaunâtres et oranges.

C'est à la suite de la découverte, près d'une meule de paille à laquelle un de ces engins avait failli communiquer le feu, que les gendarmes furent amenés à soupçonner le retraité. On devait d'ailleurs découvrir chez celui-ci, de nombreux modèles de "soucoupes volantes", prototypes que leur inventeur se préparait à lancer dans le ciel du Nord.

Le mystificateur prétend qu'il a déjà construit et lancé plus d'un millier de ces engins, mais comme c'est un farceur il se vante peut-être. Quant à ses "soucoupes", elles suivent naturellement la direction et la vitesse du vent et elles ne peuvent donc pas êtres assimilées aux engins habituels qui évoluent à grande vitesse dans tous les sens, s'arrêtent net, etc...

Quoi qu'il en soit, le farceur va être condamné pour amusement dangereux.

[Ref. ra1:] MAGAZINE "RADAR":




"RADAR" a refait le parcours d'une
soucoupe en Picardie et dans les Flandres

ANNOEUILIN

M. Gaston Lecoeuvre
A son bar, Mme Parzy
Bourbote chronomètre

Plus de 100 personnes, de Bauvin, Anoeuilin, Provin, localisés à 20 km. de Lille "les" ont vues. M. Gaston Lecoeuvre, un mineur d'Annoeuilin, raconte: "Prenant le frais sur le pas de ma porte, je vois une tache lumineuse. Soudain elle tourne, puis, sans bruit, brillante comme une pièce de nickel semble se poser, puis repart au bout de 20 secondes". Mme Parzy, qui tient le café de l'endroit, voit 3 objets lumineux. M. Bourbote, employé, affirme: "Ils évoluèrent pendant 25'".

[Ref. jg1:] JIMMY GUIEU:

L'auteur indique que le 3 octobre 1954, Gaston Lecoeuvre, un mineur, a observé depuis le pas de sa porte où il fumait le soir une sorte d'étoile qui tombait lentement.

Il a pensé que c'était une étoile filante, mais il a été intrigué en constatant qu'au lieu de disparaître, l'étoile poursuivait sa chute et en prenant l'aspect d'un disque tournoyant, est allé se poser dans un jardin voisin.

Mr. Lecoeuvre s'y est précipité et a vu un disque métallique de trois mètres de haut environ qui brillait comme du nickel. Il n'était pas posé sur le sol mais flottait immobile 10 ou 15 centimètres au-dessus.

Sur sa partie supérieure, il y avait une petite coupole mais il n'y a vu aucune ouverture.

Le témoin s'est approché à quelques mètres de cet objet tandis que son chien aboyait avec rage, ce que Jimmy Guieu suppose être du à des ultra-sons émis par les soucoupes volants.

Puis il s'est enfui effrayé au Café Parsy à 100 mètres de là, où se trouvaient une dizaine de personnes qui consommaient ou jouaient au billard.

Le témoin les a entraîné à sa suite, ainsi que d'autres personnes, et un groupe d'une quarantaine d'hommes, femme et enfants a constaté que l'astronef avait décollé entre-temps.

Alors que le témoin entendait un curieux sfflement, ces gens ont reardé en l'air et ont parfaitement distingué l'astronef qui était immobile dans le ciel en direction de Provins, avec deux autres disques brillants qui tournaient autour de lui.

Il était maintenant 21:00.

Les disques présentaient un angle de 45° environ par rapport à l'horizontale et décrivaient lentement des cercles, en tournoyant en sens inverse l'un de l'autre, ne présentant par moment plus que l'aspect d'un point rouge.

Quand ils se rapprochaient, on distinguait mieux leur aspect renflé et leur couleur rouge-orangée.

Ils ont continué ces manoeuvres jusqu'à 21:10 en l'observant également avec des jumelles qui passaient de main en main, puis on a vu les objets disparaître derrière un rideau d'arbres en direction de Provins.

Jimmy Guieu note que dans les nombreuses localités de la région et durant 25 minutes, des centaines de personnes avaient également suivi ce "phénomène."

[Ref. mc1:] "MICHEL CARROUGES":

Michel Carrouges indique que l'observation Lecoeuvre a été faite à une distance de 4 mètres, et que la soucoupe s'est posée dans la cour ou le jardin où se trouvait le témoin.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

212 -002.92770 50.52960 03 10 1954 20 45 1 ANNOEUILLIN F 0011 I *
[Ref. cp1:] CLAUDE POHER, GROUPE DE RECHERCHE SUR LES OVNI "GEPA":

En 1968-1969, avant que l'effort d'ufologie officielle du GEPAN ne soit mis en place, son futur dirigeant le Dr Claude Poher avait été un membre du groupe officieux d'ufologie GEPA, et a rassemblé et encodé sur ordinateur plus de 700 rapports d'OVNIS sur lesquels des calculs statistiques sur des facteurs multiples pouvaient être menés. Dans le fichier se trouvaient un certain nombre de rapports français d'OVNIS pour 1954, dont celui-ci.

Pour la lisibilité, une interprétation décodée des données est fournie ici après le code original qui était une chaîne de 80 caractères. Le décodage a été fait selon les indications originales, le numéro de code et sa signification générique sont données. N'oubliez pas que la signification générique de chaque code est une catégorie prédéfinie, et non pas le détail spécifique effectif. Par exemple, si l'âge du témoin principal était de 33 ans, le codage aurait alloué le nombre "3" qui correspond à la catégorie "adulte de 21 à 59 ans."

Code original: 0647550311195423101JAZ10401040201EZZZZ020020200000000000000000000000000001200000
Lieu: Annoeullin (Pas de Calais) - France
N. de cas: 0647
Code source: 55
Nature source: Rapports de source françaises officielles: Police, Gendarmerie, Armée, pilotes
Jour: 03
Mois: 11
Année: 54
Heure: 23
Minutes: 10
Type d'heure: 1 = heure locale
Nombre de témoins: Z = "plusieurs, beaucoup"
Témoin principal connu nominativement: 1 = nom(s) indiqué(s)
Age du témoin principal: 0 = pas d'indication
Occupation du témoin principal: 4 = armée, police, pompier, inspecteur
Enquête officielle: 1 = une enquête officielle a été menée
Météo: 0 = pas d'indication
Durée: 4 = de 1 à 19 minutes
Distance minimale témoin - phénomène: 0 = pas d'indication
Méthode d'observation: 2 = jumelles, lunette, théodolite
Nombre "d'objets" observés simultanément: 01 = 1
Forme "d'objet" (terminologie des témoins): E = croissant
Dimensions du phénomène: ZZZZ = pas d'indication
Couleur du phénomène observé: 02 = rouge
Luminosité du phénomène: 0 = pas d'indication
Lumières ou projecteurs sur le phénomène: 0 = pas d'indication
Vitesse de déplacement du phénomène: 2 = "très rapide"
Accélération du phénomène: 0 = pas d'indication
Trajectoire du phénomène: 2 = immobile ou en ligne droite avec des arrêts
Sons perçus durant l'observation: 0 = pas d'indication
Hauteur angulaire maximale de l'observation (horizon = 0°): 0 = pas d'indication
Nature du lieu d'atterrissage: 0 = pas d'indication
Nombre de points de contact avec le sol: 0 = pas d'indication
Traces d'atterrissage: 0 = pas d'indication
Observation "d'occupants": 0 = pas d'indication
Taille des "occupants" observés: 00 = pas d'indication
Tenue des "occupants": 00 = pas d'indication
Tenue: 0 = pas d'indication
Comportement général des "occupants": 0 = pas d'indication
Interaction des "occupants" avec le(s) témoins(s): 0 = pas d'indication
Tête, cheveux: 0 = pas d'indication
Voix, respiration, menton: 0 = pas d'indication
Peau: 0 = pas d'indication
Yeux: 0 = pas d'indication
Bouches: 0 = pas d'indication
Détails divers: 0 = pas d'indication
Effets thermiques: 0 = pas d'indication
Effets lumineux: 0 = pas d'indication
Effets magnétiques (ou électromagnétiques): 0 = pas d'indication
Odeur perçue par le(s) témoin(s): 0 = pas d'indication
Effets physiologiques sur le(s) témoin(s): 0 = pas d'indication
Effets psychologiques sur le(s) témoin(s): 0 = pas d'indication
Effets sur des animaux: 0 = pas d'indication
Autres effets rapportés: 0 = pas d'indication
Nébulosité: 0 = pas d'indication
Oscillations, émission de matière: 1 = mouvement avec "ondulations", oscillations "comme une feuille morte"
Rotation, vol en formation: 2 = émission ou absorption de "satellites"
Disparition instantanée: 0 = pas d'indication
Halo autour du phénomène: 0 = pas d'indication
Interaction témoin / phénomène (en complément des autres rubriques): 0 = pas d'indication
Dessin ou photo: 0 = pas d'indication
Détails de structure observés: 0 = pas d'indication
[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

Godelieve van Overmeire indique qu'en 1954, le 3 octobre, en France, à Annoeullin (Nord), Gaston Lecoeuvre fumant dehors vit ce qu'il prit pour une étoile filante, tomber dans le jardin voisin. Sidéré il se précipita et vit un dôme métallique de 3 m de hauteur brillant comme du nickel, posé au sol, immobile. Son chien aboyait avec rage contre cette chose. Gaston Lecoeuvre s'enfuit en criant jusqu'au Café Parsy dont les consommateurs se précipitèrent à sa suite. Trop tard. L'engin avait déjà décollé avec un sifflement. Il n'était pas seul dans le ciel: deux autres disques brillants tournoyaient lentement autour du premier. Il était alors 21 heures.

Godelieve van Overmeire indique comme source Jimmy Guieu: Black-out sur les S.V." - Fleuve Noir 1956 - p. 183.

Elle ajoute qu'une autre version est: "EN REALITE: A 21 h 30 la Lune se couchait en croissant au sud-ouest. Illusion d'optique provoquée par un barrage de stratus", version dotn als source est indiquée comme M. Figuet / J.L. Ruchon: "Ovni, Premier dossier complet..." éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 657 à 660.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Nord à Annoeullin le 3 novembre 1954 à 23:10 "Plusieurs témoins sans doute gendarmes, ont observé pendant plusieurs minutes à l'oeil nu et avec des jumelles, un objet en forme de croissant rouge qui évoluait en ligne droite avec des arrêts en ondulant. Il pouvait être très rapide. Il y eu émission d'un objet satellite."

La source est indiquée comme "Les Universons par Poher Claude ** http://www.premiumwanadoo.com/universons/".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 3 novembre 1954 à 23:10 à Annoeullin, France, "un objet a été observé pendant plus de quatre minutes (Boistelle)."

La source est indiquée comme "Poher, Claude, Etudes Statistiques Portant sur 1000 Temoignag, l'Auteur, non daté."

[Ref. gn1:] GROUPE D'UFOLOGIE "GNEOVNI":

En "Remarques particulières" de son catalogue, le GNEOVNI indique qu'il existe dans plusieurs livres, dont celui en particulier d'Aimé Michel "M.O.C." aux éditions Planète en 1966, un certain nombre de cas d’observations dans le Nord et le Pas-de-Calais qui ne sont pas reprises dans leur catalogue parce qu'il "subsiste beaucoup de doutes quant à leur crédibilité." L'un deux est celui noté "3-10-54 Annoeulin nord".

EXPLICATIONS:

Non encore recherchée.

MOTS CLES:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Annoeuilin, Pas-de-Calais, Bauvin, Provin, Gaston Lecoeuvre, Parzy, Bourbote, lumineux, manoeuvre, virage, arrêt, trois, chien, multiple, rouge, orange

REFERENCES:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

[la1] Article dans le journal régional L'Alsace, Mulhouse, France, 6 octobre 1954.
[ra1] Article dans le magazine Radar, Paris, France, 17 octobre 1954.
[jg1] "Black Out sur les Soucoupes Volantes", livre par Jimmy Guieu, Fleuve Noir éditeurs, France, page 183, 1956.
[mc1] "Les Apparitions de Martiens", livre par "Michel Carrouges" (pseudonyme de Louis Couturier), Fayard éditeur, France, page 80, 1963.
[jv5] "Catalogue préliminaire de 500 observations", listing dans "Les Phénomènes Insolites de l'Espace", livre par Jacques et Janine Vallée, Table Ronde éditeur, France, 1966.
[jv5] "Preliminary catalogue of 500 observations", listing dans "Challenge to Science: The UFO Enigma", livre par Jacques et Janine Vallée, Henri Regnery éditeur, USA, 1966.
[cp1] "Statistics from 735 UFO Observations", papier par le Dr. Claude Poher, GEPA.
[jg1] "Black Out sur les Soucoupes Volantes", livre par Jimmy Guieu, Omium Littéraire éditeurs, France, pp 182-184, 1972.
[jv5] "Catalogue préliminaire de 500 observations", listing dans "Les Phénomènes Insolites de l'Espace", livre par Jacques et Janine Vallée, Robert Laffont éditeur, France, page 250, 1978.
[go1] "Chronologie OVNI", page web par Godelieve van Overmeire, Belgique, circa 1999, à users.skynet.be/sky84985/afin54.htm
[lc1] Base OVNI France, site web par Luc Chastan, France, circa 2007, à baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=1&page=0&numobs=1961
[ud1] "3 Nov 1954 - Annoeullin, France", page web du site UFOdna, circa 2007, à www.ufodna.com/uf05/uf4/054320.htm
[gn1] "Catalogue Régional d'observations", par le Groupement Nordiste d'Etudes des Observations d'Objets Volants Non Identifiés (GNEOVNI), France, non daté, circa 2009, à www.geru.fr/fr/catalogue-regional-observation-ovni-nord

ufologie.net
Revenir en haut Aller en bas
 

La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, ANNOEUILIN, PAS-DE-CALAIS:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis :: -