Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 La vague française de 1954:20 OCTOBRE 1954, FORET DE TURQUESTEIN, MOSELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La vague française de 1954:20 OCTOBRE 1954, FORET DE TURQUESTEIN, MOSELLE   Mer 02 Mar 2011, 22:05

La vague française de 1954:



20 OCTOBRE 1954, FORET DE TURQUESTEIN, MOSELLE:

Référence pour ce cas: 20-Oct-54-Turquestein. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

RAPPORTS:

[Ref. la1:] JOURNAL "L'ALSACE":




Un chauffeur de camion "paralysé" par un "cône volant" en Moselle

Metz, 21 oct. -- Hier soir, M. Jean Schonbrenner, 25 ans, chauffeur, en revenant de Sarrebourg, a été intrigué par l'apparition sur la R. N. 393 près de Turquestein d'une vive lueur qui barrait toute la route.

Continuant à faire avancer son camion en direction de la lueur, M. Jean Schonbrenner se sentit comme paralysé, les mains rivées au volant. Quand il fut à dix mètres de l'apparition, le moteur du camion s'arrêta et le chauffeur vit la lueur de couleur jaune-orange s'élever lentement et prendre la direction du N.-O. Dans la lueur il distingua alors un engin de la forme d'un cornet à base phosphorescente. Le cône était entièrement éclairé et sa pointe était jaune-orange. M. Jean Schonbrenner ressentit pendant qu'il était à proximité du "phénomène" une sensation de chaleur.

La gendarmerie de Sarrebourg a été chargée d'une enquête mais n'a relevé aucune trace sur la R. N. 393.

Des soucoupes volantes en Afrique

Brazzaville, 21 oct. -- Les soucoupes volantes, si l'on en croit les récits de témoins oculaires, ont hanté particulièrement le ciel de l'Afrique Equatoriale ces derniers jours, notemment à Brazzaville, Leopoldville, et Pointe-Noire.

A Leopoldville, capitale du Congo belge, des témoins déclarent avoir aperçu "un objet brillant de forme ronde qui était escorté par deux soucoupes volante et se dirigeait vers l'ouest en direction de Pointe-Noire."

Cette escadrille de soucoupes a été, selon les rapports parvenus à Brazzaville, aperçue à 18 h. 45 à Leopoldville, à 19 heures à Brazzaville et entre 19 et 20 heures à Pointe-Noire.

Cette floraison de soucoupes dans le ciel a fait deux victimes: deux soldats français auraient été l'objet de sanctions pour avoir répandu de fausses histoires de soucoupes volantes...

*

Oran, 21 oct. -- Hier matin, vers 3 heures, M. Gaston Blanquère, demeurant à Oran, revenait avec des passagers à bord de son auto. Peu après le village de Jean-Mermoz, l'attention des automobilistes fut attirée par une vive lueur venant du sud et qui grossissait rapidement. Un disque lumineux traversa la route au-dessus d'eux, descendit quelques centaines de mètres plus loin et paru prendre contact avec le sol. L'engin avait la grosseur d'une petite automobile. Il se composait d'un coupole supérieure d'où sortait une lueur jaune. La partie inférieure du disque laissait échapper une gerbe lumineuse bleuâtre. Des sortes de phares très puissants balayaient la plaine.

Dix minutes plus tard la luminosité s'atténua et l'engin, prenant de la hauteur, s'éloigna rapidement et sans bruit.

Le commissaire de police du Sig, au cours de son enquête, vit confirmer ces déclarations par un fellah d'un douar voisin.

[Ref. rl1:] JOURNAL "LE REPUBLICAIN LORRAIN":

Un automobiliste paralysé par un cornet volant

Metz (de notre rédaction). -- Les engins lumineux et mystérieux qui continuent leur sarabande dans le ciel, et même sur les champs et sur les routes, se manifestent en assez grand nombre dans notre région. Une nouvelle apparition a eu pour témoin, mercredi, vers 18 h. 30, M. S... Revenait de Schirmeck, sur la route nationale 393, lorsqu' arrivé non loin du hameau de Turquestein, il aperçut une lueur vive devant lui. Inquiet, il poursuivit cependant sa marche, tout en ralentissant.

"Arrivé à une dizaine de mètres de l'engin, devait-il déclarer aux gendarmes, j'ai remarqué que la lueur occupait toute la largeur de la route."

Et il poursuivit: "j'ai voulu approcher plus près encore, mais je me suis senti paralysé. Mes mains étaient comme rivées au volant et mon moteur s'est arrêté. Quelques secondes après, un nuage jaune-orange s'est élevé lentement en direction Nord-ouest. L'engin avait la forme d'un cornet renversé. La base était phosphorescente, la partie du milieu était mate et le sommet du cône, éclairé, se terminait par une pointe, une sorte d'antenne de couleur orange..."

M. S... A encore précisé qu'il n'a perçu aucun bruit, mais que par contre il a eu une sensation de chaleur. Sur la place, aucune trace n'a été relevée.

[Ref. le1:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN":




Un automobiliste paralysé par un "cornet volant"

METZ (De notre rédaction). -- Les engins lumineux et mystérieux qui continuent leur sarabande dans le ciel, et même sur les champs et sur les routes, se manifestent en assez grand nombre dans notre région.

Une nouvelle apparition a eu pour témoin, mercredi, vers 18 h. 30, M. Jean Schoubrenner, 25 ans, chauffeur à Sarrebourg (Moselle).

M. Schoubrenner revenait de Schirmeck, sur la route nationale 393, lorsqu'arrivé non loin du hameau de Turquestein, il aperçut une lueur vive devant lui. Inquiet, il poursuivit cependant sa marche, tout en ralentissant.

"Arrivé à une dizaine de mètres de l'engin, devait-il déclarer aux gendarmes, j'ai remarqué que la lueur occupait toute la largeur de la route."

Et il poursuivit: "J'ai voulu approcher plus près encore, mais je me suis senti paralysé. Mes mains étaient comme rivées au volant et mon moteur s'est arrêté. Quelques secondes après, un nuage jaune-orange s'est élevé lentement en direction nord-ouest. L'engin avait la forme d'un cornet renversé. La base était phosphorescente, la partie du milieu était mate et le sommet du cône, éclairé, se terminait par une pointe, une sorte d'antenne de couleur orange..."

M. Schoubrenner a encore précisé qu'il n'a perçu aucun bruit, mais que par contre il a eu une sensation de chaleur. Sur la place, aucune trace n'a été relevée.

[Ref. jg1:] JIMMY GUIEU:

Jimmy Guieu indique que dans la soirée du 20 octobre, Jean Schonbrenner, 25 ans, chauffeur, revenait du Bas-Rhin à son domicile à Sarrebourg en Moselle quand il a été intrigué par une vive lueur qui barrait toute la route nationale 393 près de Turquestein.

Il a continué à rouler avec son camion vers la lueur et s'est senti tout d'un coup paralysé, les mains rivées au volant.

Arrivé à 10 mètres de la "chose" le moteur du camion s'est arrêté et il a vu la lueur s'élever lentement et prendre la direction du Nord-Ouest.

Dans la lueur, il a alors distingué un engin conique à base phosphorescente. Le cône était entièrement éclairé et avec une pointe qui irradiait une lumière jaune-orange.

Pendant qu'il était près de "l'astronef, M. Schonbrenner ressentit nettement une augmentation de la température ambiante.

La gendarmerie de Sarrebourg a été chargée de l'enquête et n'a relevé aucune trace sur la route nationale 393, Jimmy Guieu expliquant que cela est normal puisque les disques volants stationnent souvent un peu au-dessus du sol.

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que le soir du 20 octobre 1954, Jean Schoubrenner de Sarrebourg roulait en voiture entre Schirmeck et Saint-Quirin en Moselle et se trouvait à un kilomètre du hameau de Turquenstein dans la forêt de Turquenstein quand il a aperçu assez loin devant lui sur la route un corps lumineux.

Il a ralenti et s'est approché de l'objet. Quand il est arrivé à une vingtaine de mètres de l'objet, il s'est senti comme paralysé, avec les mains rivées au volant. En même temps, le moteur sa voiture s'est arrêté, la voiture continuant à rouler sur sa lancée, et l'effet de paralysie augmentant. Une sensation de chaleur croissante a envahi le corps du témoin.

Après quelques secondes, l'engin s'est envolé vers la direction du nord-ouest et tous les symptômes ont disparu.

[Ref. mc1:] "MICHEL CARROUGES":

L'auteur note que l'observation de Mr. Schubrenner [sic] le 20 octobre 1954 en Moselle a duré quelques secondes.

Il indique: "Auto. Engin lumineux posé sur la route à une vingtaine de mètres devant le témoin. Outre une impression de chaleur le témoin se sent comme paralysé, 'les mains rivées sur le volant'. Moteur s'arrête."

La source est donnée comme "M. II. p. 340".

Ailleurs il note que l'observation s'est faite à 20 mètres.

[Ref. gc1:] LEONARD G. CRAMP:

Dans la soirée du 20 octobre, M Jean Schoubrenner de Sarrebourg, conduisait sur la route de Schirmec à St-Quirin-en-Moselle, à environ un demi-mile du village de Turquenstein, quand il a soudainement remarqué un corps lumineux sur la route à une certaine distance devant lui. Instinctivement il a ralenti, et quand il était à environ vingt yards de lui, il s'est soudainement senti comme s'il avait été paralysé, ses mains collées au volant. Au même instant le moteur s'est arrêté, mais l'élan a porté la voiture en avant. A ce moment une sensation de chaleur croissante a envahi le corps de M Schoubrenner. Puis l'objet a filé loin et les symptômes sont partis.

[Ref. gc2:] LEONARD G. CRAMP:

("Fig 48. Tableau de quelques effets typiques d'OVNIS sur voitures et personnes à diverses distances.")

LIEU. DATE. EFFETS. DISTANCE APPROX. DE L'OVNI.
Turquenstein France. Octobre 1954 Moteur pers puissance. Paralysie, sensation de chaleur & et moteur a calé. 60 pieds.
[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

381 -007.10721 48.56400 20 10 1954 TURQUENSTEIN-MOSEL. F 001133 G
[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

294

20 Octobre 1954, 18h30. Turquestein (France):

M. Schoubrenner [sic] (25 ans), camionneur, a vu une lumière brillante au loin et bientôt trouva sa route bloquée par un étrange objet. Le moteur s'arrêta et il se sentit paralysé: "Mes mains étaient comme collées au volant." L'engin ressemblait à un cône renversé, avec la partie inférieure phosphorescente, le milieu terne, le sommet lumineux, avec une pointe jaune et orange. (76; M 204) (France-Soir, 23 oct. 1954).

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique qu'en soirée du 20 octobre 1954, Jean Schoubrenner, de Sarrebourg, conduisait près du village de Turquenstein quand il a remarqué un corps lumineux sur la route devant lui. Il a ralenti pendant qu'il approchait cet objet mais quand il était à environ 20 mètres de lui, il s'est soudainement senti comme s'il avait été paralysé. Au même moment son moteur s'est arrêté et, alors que l'élan de la voiture l'a porté en avant, une sensation de chaleur croissante a envahi son corps. Quelques secondes plus tard l'objet a volé loin et ces symptômes ont disparu.

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Ces auteurs et ufologues notent que le 20 Octobre 1954, à 18:30, un chauffeur routier, M. Schonbrenner, qui rentre de Schirmeck et regagne Sarrebourg par la Route Nationale RN 393 aperçoit, en arrivant près du hameau de Turquestein en Moselle, une lueur violente devant lui. Il ralentit, et découvre un engin qui occupe toute la largeur de la route. Le témoin a déclaré:

"J'ai voulu approcher encore. Mais je me suis senti paralysé à mon volant. Mes mains étaient comme rivées sur celui-ci. Mon moteur s'est arrêté. Quelques secondes plus tard, l'engin a disparu dans un nuage jaune-orangé qui s'est levé dans la direction nord-ouest. L'engin avait la forme d'un cornet renversé, la base étant phosphorescente, avec une partie centrale mate. Le sommet du cône éclairé, se terminait par une pointe, une sorte d'antenne de couleur orange. Je n'ai entendu aucun bruit. Par contre, j'ai eu une impression de chaleur. Après le départ de cet engin, je suis descendu de mon camion pour voir s'il avait laissé des traces sur la chaussée. Il n'y avait rien."

L'engin est parti au bout de quelques secondes. Le témoin en était à 18 mètres.

[Ref. pd1:] PIERRE DELVAL:

Dans son chapitre sur les cas de paralysie ou de somnolences des témoins d'OVNI lors de leur expérience, Pierre Delval indique 12 cas relevant de la vague française de 1954, dont celui à Shirmeck dans le département du Bas-Rhin le 20 octobre 1954 à 18:30.

J. Scoubrenner, 25 ans, chauffeur routier, rentrait chez lui en voiture, quand il a eu la surprise de trouver la route national 393 barrée par un appareil lumineux conique.

Il a ralenti et s'est rapproché de l'objet qui était à moins de 50 mètres.

Il s'est alors senti "paralysé", les mains collées au volant, en même temps que le moteur calait.

L'impression de paralysie a augmenté tandis qu'une sensation de chaleur croissante envahissait son corps.

L'engin s'est envolé, et tous ces effets ont disparu.

[Ref. hj1:] HENRI JULIEN:

L'auteur indique qu'en octobre 1954, M. Schoubrenner rencontre sur une route à Turquenstein en France un engin de la forme d'un cône renversé, pointe en bas, qui émettait de la lumière vers le haut et vers le bas.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Ces auteurs indiquent que pour le cas de Tursquestein, ils disent avoir "conversé avec son employeur de l'époque" et appris que Mr. Shoubrenner [sic] était décédé quelques années après les événements, et que selon les termes de son ancien patron "il nageait dans l'alcool."

Ailleurs dans le livre, ils indiquent que les effets notés dans certains cas sont "hypothétiques" et donnent le résumé du cas par Jacques Vallée en exemple.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Turquestein en Moselle, le 20 octobre 1954 à 18:30, alors qu'il conduit son véhicule sur la route nationale N393, Jean Schoubrenner a vu une vive lueur qui lui barrait la route.

Il s'est alors senti comme paralysé, les mains collées au volant. Il a alors observé un objet conique à base phosphorescente, dont le cône était entièrement éclairé, avec une pointe qui irradiait une lumière jaune-orange, posé au sol.

Quand il été à 10 à 20 mètres de la chose, le moteur de sa voiture a calé et tandis que son véhicule continuait sur sa lancée, l'impression de paralysie augmentait tandis qu'une sensation de chaleur croissante a envahi son corps.

Les sources sont indiquéEs comme le cas 294 du catalogue Vallée; Jimmy Guieu dans Black-Out sur les S.V. page 228; C. Garreau et R. Lavier dans Face aux ET pages 105-106; Aimé Michel dans Mystérieux Objets Célestes page 340 et A Propos des Soucoupes Volantes page 244; France-Soir du 23 octobre 1954; Groupe G.A.B.R.I.E.L.; Article sur la paralysie dans la revue Ouranos.

[Ref. mf1:] FRANCAT - MICHEL FIGUET:

Dans un extrait de son catalogue Francat, Michel Figuet a noté que le cas de Tursqustein est expliqué car le témoin est un "alcoolique notoire" selon Barthel et Brucker, page 122.

[Ref. pb1:] PETER BROOKESMITH:

L'auteur indique que le 20 octobre 1954, en France, à Turquenstein, Jean Schoubrenner conduisait près du village quand une lumière énorme a luit sur la route en avant. A environ 20 yards - 18 mètres - de loin d'elle il s'est senti paralysé et le moteur de sa voiture est tombé en panne. Il a senti de la chaleur se répandre dans son corps. Quelques secondes plus tard que l'UFO s'est envoléet lui et sa voiture sont revenus à la normale.

[Ref. se1:] JOHN SCHUESSLER:

1954/10/20 FRANCE, TURQUENSTEIN Night

Source: UFO Reports Involving Vehicle Interference, CUFOS
Official UFO, Feb. 76
Michel

Un homme a rencontré un objet en forme de cône posé sur la route. Quand il s'est approché à environ 60 pieds de l'objet, il a été paralysé. Sa main était collée sur le volant. Le moteur de la voiture s'est arrêté. Il a senti de la chaleur.

EFFETS:
Paralysie
Sensation de chaleur
Effets EM sur voiture

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique dans sa chronologie qu'en 1954, le 20 octobre en France à Turquestein en Moselle, "Un chauffeur routier Schonbrenner qui rentre de Schirmeck et regagne Sarrebourg par la RN 393 aperçoit en arrivant près du hameau de Turquestein, une lueur violente devant lui. Il ralentit et découvre un engin qui occupe toute la largeur de la route. Outre une impression de chaleur, le témoin se sent paralysé, les mains rivées au volant - le moteur de son véhicule s'arrête."

Elle indique que ceci provient d'un "Rapport de gendarmerie (liste Daniel BUKENS, Remicourt, Belg.)"

Elle indique qu'un autre version indique: "M. Schoubrenner (25 ans), camionneur, a vu une lumière brillante au loin et bientôt trouva sa route bloquée par un étrange objet. Le moteur s'arrêta et il se sentit paralysé: 'Mes mains étaient comme collées au volant.' L'engin ressemblait à un cône renversé, avec la partie inférieure phosphorescente, le milieu terne, le sommet lumineux, avec une pointe jaune et orange".

La source en est donnée comme "France-Soir, 23 oct 1954".

[Ref. kb1:] KEITH BASTERFIELD:

L'ufologue australien indique que le 20 octobre 1954 à 18:30 à Turquenstein, France, le témoin masculin Schoubrenner, conduisant, a vu un corps lumineux sur la route en avant, et il a ralenti pendant qu'il s'approchait. A 20m de lui il s'est senti paralysé, et le moteur de la voiture s'est arrêté. Il y avait une sensation de chaleur croissante, puis l'objet a volé loin et les symptômes ont cessé.

La source est indiquée comme "Michel, A. 1958. Flying Saucers and the Straight Line Mystery. New York Criterion Books. p204."

[Ref. fb1:] FABRICE BONVIN:

Fabrice Bonvin note:

Cas n007: 20/10/1954, p. 192 (Turquestein)

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

Mercredi 20 octobre 1954

[...]

18 h 30 : Entre Sarrebourg et Turquenstein [sic] (Mozelle) [Sic, Moselle], Jean Schoubrenner roule à proximité du village lorsqu'une immense lumière brille sur la route devant lui. Lorsqu'il arrive à 18 m de cet étrange objet en forme de cône inversé lui barrant le chemin, il se sent paralysé, les mains comme collées au volant et le moteur de son véhicule cesse de fonctionner. Il sent une chaleur se répandre dans son corps. L'ovni s'envole quelques secondes plus tard, et lui et son véhicule retrouvent la normalité.

[...]

Le cas est noté une deuxième fois:

Mercredi 20 octobre 1954

[...]

18 h 30 : A Turquenstein (France), M. Schoubrenner (25 ans, camionneur) voit 1 lumière brillante au loin et trouve bientôt sa route bloquée par un objet étrange. Le moteur s'arrête et il se sent paralysé : Mes mains étaient comme collées au volant. L'engin ressembleà un cône renversé, avec la partie inférieure phosphorescente, le milieu terne, le sommet lumineux, avec une pointe jaune et orange

[...]

Jérôme Beau indique comme source: "France-Soir, 23 octobre 1954".

[Ref. wa1:] SITE WEB "WATERUFO":

Le site web indique qu'en 1954 dans "la soirée du 20 octobre, une voiture voyageait sur la route N-393 entre Schirmeck et St-Quirin-en-Moselle; le conducteur était M. Jean Schoubrenner de Sarrebourg. Environ à un demi miledu village de Turquenstein, dans la forêt du même nom, M. Schoubrenner a soudainement remarqué, sur la route à une certaine distance en avant de lui, un corps lumineux. Il a ralenti pendant qu'il approchait cet objet. Quand il était à environ 20 yards de lui, il s'est soudainement senti comme s'il avait été paralysé; ses mains se sont gelées sur le volant. Au même moment son moteur s'est arrêté et, tandis que l'élan de la voiture l'a porté en avant, une sensation de chaleur croissante a traversé son corps. Quelques secondes plus tard l'objet a volé loin vers le nord-ouest et tous ces symptômes ont disparu."

Et: "Cette sensation de chaleur a été rapportée à nouveau cette même après-midi dans le département de l'Aube, 125 miles à l'ouest de Turquenstein. Il pleuvait dur cette soirée dans la forêt de Lusigny, non loin de Troyes. M. Roger Réveillé, un marchand de bois de charpente, marchait le long d'une route bois (-Ed?) quand son attention a été attirée par un bruit bruissant fort comme il en serait produit un par un vol de pigeons. Refargant en l'air, il a remarqué, à la hauteur de la cime des arbres, un objet ovale de peut-être 20 pieds de long. En même temps, il a senti une chaleur toujours plus intense. En quelques secondes la machine a disparu vers le haut. Dans les bois, la chaleur était maintenant intolérable et produisait un brouillard épais. Il s'est écoulé presque un quart d'heure avant que M. Réveillé ait pu approcher l'emplacement. Il a alors constaté que, malgré la pluie, la terre et les arbres à cet endroit étaient comme secs comme s'ils avaient été exposés au plein soleil."

Le référence pour ce qui précède est indiquée comme "Flying Saucers and the Straight Line Mystery par Aimé Michel, p 203-4".

Une série de références suit::

UFOCAT PRN – 23848
UFOCAT URN – 023848 Flying Saucers & the Straight Line Mystery par Aimé Michel, p. 204, © 1958
UFOCAT URN – 023845 FSR, Special Edition No. 1, "The Humanoids," p. 17, © 1966
UFOCAT URN – 023843 Preliminary Catalog (N=500) par Jacques Vallee, #380, © 1966
UFOCAT URN – 179995 Challenge to Science par Jacques Vallee, p. 216-380, © 1966
UFOCAT URN – 087711 Piece for a Jig-Saw par Leonard Cramp, p. 153, © 1966
UFOCAT URN – 023846 A Century of Landings par Jacques Vallee (N=923), #0292, © 1969
UFOCAT URN – 082084 Physical Traces Associated with UFO Sightings par Ted Phillips, p. 86, © 1975
UFOCAT URN – 172133 *U* UFO Computer Database par Larry Hatch, # 04023, © 2002
UFOCAT URN – 023842 Computerized Catalog (N=3173), #0791 par L. Schoenherr, © sans date
UFOCAT URN – AUCUNE Delphos par Ted Phillips, p. 57, © 2002
UFOCAT URN – 064215 Dossiers d'enquêtes de Ted Phillips
UFOCAT URN – 023844 Computerized Catalog (N=3073) par Jacques Vallee , #1747, date de publication inconnue

Des coordonnées suivent:

"Europe – France, Aube, Alsace"

"Troyes Latitude 48-17-60 N, Longitude 04-04-60 E (D-M-S)"

"Saint-Quirin Latitude 48-37-00 N, Longitude 07-04-00 E (D.%) (St-Quirin-en-Moselle)
Reference: http://www.fallingrain.com/world/

"Schirmeck Latitude 48-29-00 N, Longitude 07-13-00 E (D-M-S)"

"Aube Latitude 48-15-00 N, Longitude 04-05-00 E (Département de l’Aube)"

"Lusigny Forest Latitude 48-15-00 N, Longitude 04-15-00 E (Bois de Lusigny)"

"Turquenstein Le plus près que j'au trouvé avec Google était 'Forêt de Turquestein'"

"(Sans le "n" ce qui est correct) –CF-"

"Turquestein Forest Latitude 48-33-00 N, Longitude 07-05-00 E (Forêt de Turquestein)"

"Sarrebourg Latitude 48-44-00 N, Longitude 07-03-00 E"

"Référence: http://gnswww.nga.mil/geonames/GNS/index.jsp"

"Lieu OVNI (UFOCAT) Latitude 48.27 N, Longitude 4.29 E (D.%)"

Il y a ensuite une carte, et ces notes:

"Les informations suivantes m'ont été fournies par un ami de mon traducteur professionnel qui a habité à Troyes pendant de nombreuses années:"

"Il y a une erreur dans l'épellation du nom. C'est le village de Turquestein (maintenant Turquestein-Blancrupt puisque les communes très petites ont été souvent groupées ensemble ces vingt dernières années pour simplifier la direction administrative) dans le département N.57 qui est la Moselle (dans la région du nord-est de la France). Il est situé dans la forêt de Turquestein, nord-ouest de Donon, près de Schirmeck, à environ 20 kilomètres à l'ouest d'Obernai. Dans l'ensemble, il est situé dans le triangle constituée par les villes de Saverne, de Sarrebourg, et de Molsheim (en gros entre Nancy et Strasbourg). C'est la D 393 (qui signifie une route de départementale/secondaire et pas une route national/d'état, qui serait N 393, mais peut-être en 1954, c'était une route nationale; c'est possible) qui va de Schirmeck à Saint-Quirin (il a une section qui s'appelle D 392)."

En ce qui concerne la forêt de Lusigny, elle a été employé en partie pour l'établissement d'un lac artificiel avec une réserve ornithologique et un parc de sports et e récréation dans les années 60 appelé "Lac de la Forêt d'Orient" (lac de la forêt d'Orient). Il est situé 10 kilomètres à l'est de Troyes entre les communes de Lusigny-sur-Barse, Géraudot, et Mesnil-Saint-Père. Il reste, à l'est du lac, une grande forêt Parc Régional de la Forêt maintenant appelé Parc Régional de la Forêt d'Orient entre Vendeuvre-sur-Barse et Brienne-le-Château, qui certainement doivent s'être appelée Forêt de Lusigny Lusigny) à cette époque-là."

"On doit tenir compte de la date et du changement des noms régionaux en cinquante ans."

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données qu'en Moselle à Turquestein le 20 octobre 1954 à 18:30 heures, "Alors qu'il conduit son véhicule sur la N393, le témoin voit une vive lueur qui lui barre la route. Il se sent alors 'paralysé ', les mains collées au volant. Il découvre Un objet conique à base phosphorescente, dont le cône était entièrement éclairé et sa pointe irradiait une lumière jaune-orange, posé au sol. Quand il est à 10 à 20 mètres de la chose, le moteur cale et, tandis que son véhicule continue sur sa lancée, l'impression de 'paralysie ' augmente tandis qu'une sensation de chaleur croissante envahit le corps du témoin."

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 20 octobre 1954 à 18:30, à Turquenstein, France, "un engin qui a ressemblé un cône inversé, la partie la plus inférieure phosphorescente, le milieu mat, la partie supérieure avec une pointe jaune ou orange, a bloqué la route."

Le site ajoute: "A Turquenstein, France à 18:30 Mr. Schoubrenner, un conducteur de camion de 25 ans, a vu une lumière brillante dans la distance et a bientôt trouvé sa route bloquée par un objet étrange. Le moteur est mort, et il s'est senti paralysé: 'Mes mains étaient comme si collé à la roue.' L'engin a ressemblé à un cône inversé, la partie plus inférieure phosphorescente, la partie moyenne mate, la partie supérieure lumineuse avec une pointe jaune ou orange."

Et: "Mr. Schoubrenner, 25 ans, un conducteur de camion, a vu une lumière brillante dans la distance et a bientôt trouvé sa route bloquée par un objet étrange. Le moteur est mort, et il s'est senti paralysé: "Mes mains étaient comme collées à la roue." L'engin a ressemblé à un cône inversé, la partie plus inférieure phosphorescente, la partie moyenne mate, la partie supérieure lumineuse avec une pointe jaune ou orange."

Et: "On a observé un objet. Des effets électromagnétiques et physiologiques ont été notés." "Un objet en forme de cône jaune-orange, d'environ 20 pieds de large, à environ cinquante pieds de distance, a été observé par un témoin masculin de 25 ans dans une forêt brièvement (Schonbrenner)."

Les sources sont indiquées comme: Guieu, Jimmy, Flying Saucers Come from Another World, Citadel, New York, 1956; Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, Anatomy of a Phenomenon, Henry Regnery, Chicago, 1965; Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Cramp, Leonard G., Piece for a Jig-Saw, Somerton, Isle of Wight, 1966; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Carrouges, Michel, Les Apparitions de Martiens, Fayard, Paris, 1963; Rodeghier, Mark, UFO Reports Involving Vehicle Interference, CUFOS, Chicago, 1981; Falla, Geoffrey, Vehicle Interference Project, BUFORA, Londres, 1979; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique qu'en octobre 1954 à Turquestein, France, "on a observé un objet. Des effets électromagnétiques et physiologiques ont été notés. On a observé un objet."

La source est indiquée comme Cramp, Leonard G., Piece for a Jig-Saw, Somerton, Isle of Wight, 1966.

NOTES:

Jacques Vallée ou son typographe ont indiqué "Schoubrenner" comme patronyme pour le témoin, tandis que Garreau et Lavier indiquent "Schonbrenner." Or "Schonbrenner" est un patronyme Alsacien (Germanique) courant tandis que "Schoubrenner" est beaucoup moins courant, mais existe bel et bien en Moselle.

Note 2: j'écrivais ce qui précède le 21 avril 2003, et le 19 mai 2010, je disposais de la source [la1], laquelle orthographie bien "Schonbrenner", ce qui confirme ma note précédente.

EXPLICATIONS:

Non encore recherchée.

MOTS CLES:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Turquestein, Moselle, Schoubrenner, camion, chauffeur, camionneur, lumière, brillante, route, atterrissage, objet, engin, moteur, panne, arrêt, paralysie, cône, phosphorescent, jaune, orange, pointe, atterrissage, antenne, silencieux, chaleur, Schonbrenner, cone

REFERENCES:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

[la1] Article dans le journal régional L'Alsace, Mulhouse, France, 22 octobre 1954.
[rl1] Article dans le journal régional Le Républicain Lorrain, France, 22 octobre 1954.
[le1] Article dans le journal régional L'Est Républicain, France, 23 octobre 1954.
[---] Article dans le journal national France-Soir, Paris, France, 23 octobre 1954.
[jg1] "Black-Out sur les Soucoupes Volantes", livre par Jimmy Guieu, Fleuve Noir éditeur, France, page 228, 1956.
[am1] "Mystérieux Objets Célestes", livre par Aimé Michel, Arthaud éditeur, France, page 340, 1958.
[am1] "Flying Saucers and the Straight Line Mystery", livre par Aimé Michel, version anglaise de "Mystérieux objets célestes", S. G. Phillips Incorporated éditeur, pp 203-204, 1958.
[mc1] "Les Apparitions de Martiens", livre par Michel Carrouges (pseudo. de Louis Couturier), Fayard éditeur, pages 80,81,129, France 1963.
[jv2] "Anatomy of a Phenomenon", livre par Jacques Vallee, Henry Regnery éditeur, 1965.
[jv2] "Anatomy of a Phenomenon", livre par Jacques Vallee, Neville Spearman éditeurs, R-U., 1966.
[gc1] "Piece for a Jig-Saw", livre par Leonard G. Cramp, Somerton Publishing Co éditeurs, R-U., 1966.
[gc2] "Piece for a Jig-Saw", livre par Leonard G. Cramp, Somerton Publishing Co éditeurs, R-U., 1966.
[jv5] "Catalogue préliminaire de 500 observations", listing dans "Les Phénomènes Insolites de l'Espace", livre par Jacques et Janine Vallée, Table Ronde éditeurs, France, 1966.
[---] "The Humanoids", article par Charles Bowen, dans "Flying Saucers Review", numéro spécial 1, page 17, 1966.
[---] "UFOs and Anti-Gravity: Piece For A Jig-Saw", livre par Leonard Cramp, SCB éditeur, page 153, 1966.
[---] "Challenge to Science", livre par Jacques Vallée, Henri Régnery éditeur, page 216, 1966.
[am1] "Mystérieux Objets Célestes", livre par Aimé Michel, Seghers éditeur, France, page 270, 1958.
[jv1] "Un Siècle d'Atterrissages", article par Jacques Vallée, dans le magazine d'ufologie Lumières Dans la Nuit (LDLN), France, N.43.
[jg1] "Black-Out sur les Soucoupes Volantes", livre par Jimmy Guieu, Omnium Littéraire éditeur, France, page 228, 1969.
[am1] "A Propos des Soucoupes Volantes", livre par Aimé Michel, reédition de "Mystérieux Objets Célestes", Planète éditeur, France, page 244, 1969.
[jv1] "Passport to Magonia - On Ufos, Folklore, and Parallel Worlds", livre par Jacques Vallée, Contemporary Books éditeur, USA, 1969.
[jv1] "Chronique des Apparitions Extra-Terrestres", traduction française de "Passport to Magonia", livre par Jacques Vallée, Denoel éditeur, France, page 278, 1972.
[jv2] "Anatomy of a Phenomenon", livre par Jacques Vallée, Tandem Books éditeur, USA, page 72, 1974.
[gl1] "Face aux Extra-Terrestres", livre par Charles Garreau et Raymond Lavier, Delarge éditeur, J'ai Lu, France, 1975.
[---] "Physical Traces Associated With UFO Sightings", catalogue par Ted Philips, CUFOS éditeur, page 86, 1975.
[---] Official UFO, USA, février 1976.
[pd1] "Le Grand Livre des Objets Volants Non-Identifiés", livre par Pierre Delval avec la commission Ouranos, De Vecchi éditeur, France, page 253, 1976.
[---] Article sur la paralysie dans le magazine d'ufologie Ouranos, France.
[---] Groupe d'ufologie G.A.B.R.I.E.L., France.
[hj1] "Chasseurs d'OVNI", livre par "François Gardes", pseudonyme de Henri Julien, Albin Michel éditeur, France, page 118, 1977.
[---] "Vehicle Interference Project", compiled par Geoffrey Falla, BUFORA, U-K., 1979.
[jv5] "Catalogue préliminaire de 500 observations", listing dans "Les Phénomènes Insolites de l'Espace", livre par Jacques et Janine Vallée, Robert Laffont éditeur, France, page 253, 1978.
[bb1] "La Grande Peur Martienne", livre par Gérard Barthel et Jacques Brucker, Les Nouvelles Editions Rationnalistes éditeur, page 120, 122, 1979.
[fr1] "OVNI - Premier Dossier Complet des Rencontres Rapprochées en France", livre par Michel Figuet et Jean-Louis Ruchon, Alain Lefeuvre éditeur, France, page 192, 1979.
[---] "Computerized Catalog", compiled par Luis Schoenherr.
[---] "UFO Reports Involving Vehicle Interference", compilé par Mark Rodeghier, CUFOS, USA, 1981.
[mf1] "Catalogue Francat des rencontres rapprochées en France - Listing 800 - 1982 - 6 - Suite et Fin", listing par Michel Figuet, dans le magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit (LDLN), N.265-266, page 17, juillet-août 1986.
[---] Rapport de gendarmerie, liste Daniel Bukens, Remicourt, Belgique.
[pb1] "UFO - The Complete Sightings", livre par Peter Brookesmith, Barne & Noble éditeurs, USA, page 59, 1995.
[se1] "UFO-Related Human Physiological Effects", papier par John F. Schuessler, dans "Physical Evidence Related to UFO Reports, The Proceedings of a Workshop Held at the Pocantico Conference Center, Tarrytown, New York September 29 – October 4, 1997", publié par le Journal of Scientific Exploration, USA, 1997.
[gc1] "UFOs and Anti-Gravity: Piece for a Jigsaw", livre par Leonard G. Cramp, Adventures Unlimited Press éditeurs, R-U., pp 152-153, 1997.
[gc2] "UFOs and Anti-Gravity: Piece for a Jigsaw", livre par Leonard G. Cramp, Adventures Unlimited Press éditeurs, U-K., page 216, 1997.
[go1] "Chronologie OVNI", page web par Godelieve Van Overmeire, Belgique, circa 1999, à users.skynet.be/sky84985/afin54.htm
[kb1] "Paralysis and the UFO Phenomenon", compilé par Keith Basterfield, Australie, 2002, à auforn.com/Keith_Basterfield_4.htm
[---] "*U* Computer Database", compilé par Larry Hatch, USA, 2002.
[fb1] "Epistémologie de l'insaisissable", article par Fabrice Bonvin, Suisse, sur l'Internet, mars 2001.
[jb1] "Mercredi 20 octobre 1954", page web par Jérôme Beau, site web RR0, France, circa 2006, à www.rr0.org/data/1/9/5/4/10/20/index.html
[wa1] WaterUFO, site web par Carl Feindt, USA, circa 2006, à www.waterufo.net/item.php?id=213
[lc1] Base OVNI France, site web par Luc Chastan, France, circa 2006, à baseovnifrance.free.fr/detobs.php?numobs=1143
[ud1] "20 Oct 1954 - Turquenstein, France", page web par le site UFOdna, circa 2007, à www.ufodna.com/uf18/uf9/189167.htm
[ud2] "In October 1954 - Turquestein, France", page web par le site UFOdna, circa 2007, à www.ufodna.com/uf08/uf6/086798.htm

ufologie.net
Revenir en haut Aller en bas
 

La vague française de 1954:20 OCTOBRE 1954, FORET DE TURQUESTEIN, MOSELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, MONTGENEVRE, HAUTES-ALPES
» La vague française de 1954: 10 OCTOBRE 1954, BLAINVILLE, EURE-ET-LOIR
» La vague française de 1954:OCTOBRE 1954, CANNES, ALPES-MARITIMES
» La vague française de 1954:11 OCTOBRE 1954, MONTBAZIN, HERAULT
» La vague française de 1954: 20 OCTOBRE 1954, SAXI-BOURDON, NIEVRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: 1954-