Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alex-skydiver
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 46
Nombre de messages : 9
Inscription : 27/02/2011
Localisation : Bethlehem, Pennsylvanie, USA
Emploi : Directeur de projets informatiques
Passions : Parachutisme
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Dim 27 Fév 2011, 18:10

Bonjour,

Tous ces témoignages me font froid dans le dos... En effet, j'ai vu quasiment la même chose lorsque j'ai effectue mon service militaire entre octobre 1990 et juillet 1991 au sein du CNIP (centre national d'instruction parachutiste) au quartier "Raymondaud" juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire d'avions gros porteur) dans la commune de Bricy prés d'Orleans. 
Je ne me rappelle malheureusement plus de la date précise ni de l'heure, mais un soir ou j'étais de garde, donc dehors a l'entrée principale de la caserne, j'ai vu ce "truc" absolument gigantesque (facilement plusieurs centaines de mètres et peut être même plus) avec une forme allongée et bizarre (long rectangle avec une ou des parties plus petites dépassant sur les cotes) et plusieurs lumières de couleurs différentes. Cela avançait lentement, sans aucun bruit et me semblait se trouver a basse altitude, je dirais entre 500 et 1000m. Je n'ai pas souvenir avoir vu de structure, hublots ou de puissants phares comme on peut le lire dans différents autres témoignages mais la dispositions des lumières laissaient clairement entrevoir la taille et la forme étrange de cette chose. J'ai observe ce phénomène pendant une a trois minutes. J'ai tout de suite pense a un vol de formation de Transals ou Hercules C130 d'autant plus que l'on était en pleine guerre du Golf en Irak a cette époque (la première et avec la participation de la France...). Mais cette thèse ne me semblait pas tenir pas la route car ce que j'ai vu était bien trop grand et se déplaçait de manière uniforme.
Je ne me rappelle plus comment s'est termine mon observation ni ce que j'ai fait après, hélas. Mais je me souviens que le ciel était parfaitement dégage en cette nuit. Ce truc volant se déplaçait dans l'axe de la piste aérienne de la BA123 vers la caserne du CNIP (d'ouest en est a priori).

Me concernant, je n'ai jamais eu aucun problème mental ou psychologique. J'ai presque 40 ans et j'en avait 19 quand j'ai vu cette énorme chose volante. 
Mon job, je suis directeur de projets informatiques avec un diplôme de master spécialisé en ingénierie et management des systèmes d'information. Je précise aussi que je suis Athée / agnostique et ne crois pas non plus a des choses telles que l'astrologie. En revanche, bien que croyant a la possibilité de vie extra terreste, je dois avouer être malgré tout très septique concernant les histoires de Roswell, de zone 51 aux USA et autres saucers volants etc... 
De plus, je suis un parachutiste expérimente avec 1500 sauts au compteur et des médailles gagnées en compétition national. Donc, j'ai un esprit plutôt rationnel et un tempérament lucide. Je connais bien le monde de l'aviation et pas mal de trucs (humains) qui volent en général. 
Mais ce soir de garde il y a environ 20 ans, je jure sur mes gosses que j'ai vu quelques choses digne d'un film de science fiction! Alors, OVNI, prototype militaire top secret en partance pour l'Irak, hologramme retransmis du sol ou autre chose? J'aimerai bien le savoir comme d'autres témoins visuels...
Malheureusement, a cette époque il n'y avait ni internet ni iPhone ou camera numérique et j'etais seul dehors, tétanise... J'ai donc garde cela pour moi car les sous-officiers de la caserne n'étaient pas commodes avec les appelés du contingant et détestaient être déranges en plein sommeil ou a l'heure du digestif! Je ne me rappelle pas non plus si j'en ai parle a mes copains militaires de l'époque.

Si je témoigne aujourd'hui en 2011, c'est parce que j'ai vu il y a quelques jours plusieurs émissions consacrées aux UFO aux USA (ou je vis actuellement) et cela m'a fait repenser a ce que j'avais vu de bizarre a Bricy a l'époque. Au cours de l'émission de la semaine dernière, assis dans le canapé, je saisit mon iPhone et j'ai tape dans Google, a tout hasard, les mots clés "OVNI BA123 Orleans Bricy 1990"...Telle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai vu s'afficher plein de sites web et blogs parlant du même truc que j'avais vu a l'armée. En visitant par la suite quelques un de ces sites, j'ai décide d'y apporter mon témoignage car rassure pour la première fois ne pas être le seul témoin de ce genre de "vision".

Voila, fin de mon témoignage... Pour servir ce que de droit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Dim 27 Fév 2011, 21:07

Bonjour Alex...

Ce que vous avez observé est la rentrée atmosphérique du troisième étage d'une fusée soviétique... Certains ici pensent qu'il y a eu aussi ce soir-là de véritables ovnis ayant "profité" de cette rentrée pour se montrer sans trop se faire remarquer, mais sur la base d'Orléans-Bricy il y a eu plusieurs témoignages regroupés sur le site du GEIPAN :
http://www.cnes-geipan.fr/documents/RENTREE%20ATMOSPHERIQUE%205%20NOVEMBRE%201990%20[T-M%20PV%20T%20S,A]%201990307203-351-90-R.pdf
Peut-être faisiez-vous partie de ces treize témoins qui ont déposé à la gendarmerie ?
En tout cas il ne fait guère de doute que c'est ici la rentrée atmosphérique qui a été observée...
Pour plus de renseignements sur cette "vague" vous pouvez consulter la discussion ici :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t11934p50-les-observations-du-5-novembre-1990-un-satellite-et-des-ovnis
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 00:49

Oui je pense effectivement qu'il y avait autre chose avec cette rentrée atmosphérique. Merci beaucoup pour ton témoignage alex.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Alex-skydiver
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 46
Nombre de messages : 9
Inscription : 27/02/2011
Localisation : Bethlehem, Pennsylvanie, USA
Emploi : Directeur de projets informatiques
Passions : Parachutisme
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 01:24

Merci RA pour votre réponse et la documentation qui l'accompagne.
Je vous réponds que je ne fais pas partie de ces treize militaires de la BA123 (Armée de l'air). Ma compagnie parachutiste faisait partie de l'armée de terre, nous ne dépendions donc pas de la BA123.
Concernant votre explication, je dois vous avouer être très septique quand a votre affirmation de fusée Russe rentrant dans l'atmosphère... En effet, j'ai toujours pense qu'une fusée sortait de l'atmosphère après son lancement... Donc y rentrer, cela n'est pas bon signe et cela doit être plutôt chaotique avec des fragments disperses, le tout tombant plutot que de voler lentement a l'horizontale comme cette chose que j'ai vu.
De plus ce que j'ai vu était infiniment plus grand qu'une fusée et se déplacer a basse altitude.

Qu'est ce qui vous permet donc d'affirmer que c'etait une fusée Russe?
Avez vous vu vous même ce phénomène?
Y a t-il des documents ou photos de cette fusée Russe rentrant dans l'atmosphère?

Alex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 02:36

@Alex-skydiver a écrit:

Concernant votre explication, je dois vous avouer être très septique quand a votre affirmation de fusée Russe rentrant dans l'atmosphère... En effet, j'ai toujours pense qu'une fusée sortait de l'atmosphère après son lancement... Donc y rentrer, cela n'est pas bon signe et cela doit être plutôt chaotique avec des fragments disperses, le tout tombant plutot que de voler lentement a l'horizontale comme cette chose que j'ai vu.
De plus ce que j'ai vu était infiniment plus grand qu'une fusée et se déplacer a basse altitude.

Qu'est ce qui vous permet donc d'affirmer que c'etait une fusée Russe?
Avez vous vu vous même ce phénomène?
Y a t-il des documents ou photos de cette fusée Russe rentrant dans l'atmosphère?

Alex

Bonjour Alex...

Oui une fusée sort de l'atmosphère, mais les étages qui ont amené le satellite en orbite basse ou de transfert sont abandonnés et sont peu à peu freinés par les traces d'atmosphère, ils retombent après un temps variable... Et "retomber" ne signifie pas qu'ils vont tout à coup tomber verticalement, simplement ils sont échauffés par l'atmosphère et deviennent visibles quand leur altitude est de l'ordre de 130 km, mais ils suivent encore une trajectoire pratiquement horizontale pendant plusieurs milliers de km... Durant son survol de la France entre Royan et Strasbourg, cet étage de fusée-là est passé de 105 km à 80 km d'altitude environ.
Enfin, la distance et donc l'altitude d'un objet ne peut pas être estimée au-delà d'une centaine de mètres en l'absence de repères, on l'estime subjectivement en assimilant l'objet à quelque chose de connu (dans ce cas un avion ou une formation d'avions), mais une rentrée atmosphérique n'a rien de comparable avec cela : il s'agit d'un ensemble de débris qui peut s'étendre sur une centaine de kilomètres en longueur, une vingtaine en hauteur et autant en largeur s'il y a eu explosion comme dans ce cas... Au niveau d'Orléans ça devait se présenter comme un ensemble de points très lumineux, certains avec de longues traînées, ayant à peu près la dimension apparente du Grand chariot.

Le seul document vidéo (et photo) de cette vague d'observations est celui qui est visible au début de la vidéo qui débute la discussion dont je vous ai donné le lien :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t11934-les-observations-du-5-novembre-1990-un-satellite-et-des-ovnis
Cette vidéo a été tournée à Colmar, il restait alors beaucoup moins de débris qu'au niveau d'Orléans...

Pour plus d'informations sur les rentrées atmosphériques et celle-ci en particulier, un article que j'avais écrit en 1997 :
http://univers-ovni.com/sepra/culte_5_novembre.html

Je n'ai pas observé moi-même le phénomène mais je m'y suis beaucoup intéressé...

Revenir en haut Aller en bas
Alex-skydiver
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 46
Nombre de messages : 9
Inscription : 27/02/2011
Localisation : Bethlehem, Pennsylvanie, USA
Emploi : Directeur de projets informatiques
Passions : Parachutisme
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 05:38

Merci RA a nouveau pour vos liens qui m'ont permis de voir les vidéos de rentrées atmosphériques; Vraiment intéressant mais je persiste en disant que cela n'a absolument rien a voir avec ce que j'ai vu une de ces nuits entre début octobre 1990 et fin juillet 1991 (période de mon service militaire a Bricy). Je crois qu'il est important de rementionner le fait que je n'ai aucun souvenir de la date ou j'ai vu cet OVNI, j'en suis frustre et vraiment navre pour les gens qui me lisent.
Avant de poursuivre, je voudrai dire également que je ne cherche nullement a vous défier, malgré votre affirmation ferme. Oui vous avez raison quand vous dites que des objets rentrant dans l'atmosphère ne tombe pas. Néanmoins ils ne se déplacent pas a l'horizontale non plus, comme cette chose que j'ai vu.
Concernant l'appreciation de distance d'objets volants dans le ciel, comme tous parachutiste sportif confirme, je peux vous assurer avec certitude si c'est proche ou loin a quelques centaine de mètres près. J'ai 1500 sauts et j'ai effectue beaucoup de largages paras de petits et gros avions a plus de 4000m de hauteur et a chaque fois tout le monde a bien atteri devant le paraclub. Meme du sol sans repere dans le ciel je sais facilement estimer la hauteur de vol, simplement par mon experience para. Je suis donc certain d'avoir vu voler ce truc gigantesque un soir a Bricy entre 500 et 1000 mètres a l'horizontale.
De plus, certaine des lumières de cette chose clignotaient. C'est ce qui m'avait d'abord fait penser a un vol en formation de gros porteurs type Transal. Je me souviens que ce truc volant avait des lumières de différentes tailles et couleurs, rouge, orange, blanche, bleu ou vert (la je suis moins sur).
Je suis aussi absolument certain qu'il n'y avait aucun trainée derrière cet OVNI, comme on le voit dans les vidéos de rentrées atmosphériques. Toutes ces lumières se déplaçaient vraiment de manière uniforme, monobloc. La forme de cet OVNI me faisait penser a la silhouette d'un porte avion, c'est a dire un corps principal long et rectangulaire et quelque chose qui dépassait, marque par la présence de lumières différentes des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex-skydiver
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 46
Nombre de messages : 9
Inscription : 27/02/2011
Localisation : Bethlehem, Pennsylvanie, USA
Emploi : Directeur de projets informatiques
Passions : Parachutisme
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 05:43

Veuillez me pardonner pour le message tronque, les quelques fautes et accents manquants car je rédige tout cela depuis mon iPhone, ce n'est pas pratique du tout. Je retrouverai mon ordi la semaine prochaine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris.A
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4541
Inscription : 03/08/2007
Localisation : tarn et garonne
Emploi : monteur telecom
Passions : internet
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 09:42

Ra, ceci est un message de l'ensemble de la modération.

Bien à vous de vouloir absolument tout expliquer pars vos rentrée atmosphérique sans même savoir si la date correspond à celle du 5 novembre 1990.

Mais le scepticisme dont vous faites pars sans avoir préalablement étudier un peu le témoignage devient agressif envers le témoin et ce dernier, nouveau sur le forum, est un peu mal-traité de pars vos propos agressifs.

On respecte un tant soit peu le témoin en demandant plus de renseignements et non vouloir endoctriné votre explication de rentrée atmosphérique à tous les témoins de cette vague d'observation.

Alors merci de prendre en compte cet avertissement au yeux de tout le forum afin que vous compreniez que la modération et l'ensemble des membres ont un raz le bol de votre attitude agressive et votre volonté à imposé une théorie.

Si cette remarque ne vous déplaise, la porte est grande ouverte, on ne retient personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippe77
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 161
Inscription : 21/01/2011
Localisation : RP
Emploi : ...
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 11:53

Bonjour Alex et bienvenue sur le forum.

Il ne faut pas trop tenir compte de ce qu'affirme RA, pour lui ce jour-là il n'y a eu qu'un satellite et rien d'autre. Ce monsieur s'imagine tout expliquer et tout savoir sur le sujet sans avoir rien vu ce jour-là en prenant les témoins pour des neuneus qui ne sauraient pas faire la différence entre une rentrée atmosphérique et un objet se déplaçant à basse altitude, sans traînées derrière lui.

Donc alex, si après avoir vu une vidéo d'une rentrée atmosphérique tu peux affirmer que ce que tu as vu n'y ressemblait pas (c'était à mon sens le point le plus important à vérifier pour commencer), cela n'a rien d'étonnant pour moi, ce que tu décris ressemble à ma propre observation qui elle non plus, ne ressemblait en rien à une rentrée atmosphérique d'un satellite.

Et merci à chris pour son message, que je partage. Par moment, la théorie de RA devient pénible en effet, totalement sourd à ce que peuvent dire les témoins et engoncé dans ses certitudes.

Libre à lui de penser ce qu'il veut mais libre aux autres de penser que sa théorie ne tient pas la route sur de nombreux témoignages. Celui d'Alex pourrait en faire partie, dont on ignorera toujours la date exacte, mais dont on peut supposer raisonnablement qu'il pourrait s'agir du 5 novembre 1990.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredericalci
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 50
Nombre de messages : 61
Inscription : 15/01/2010
Localisation : france
Emploi : privé
Passions : phénomène des ovnis,et d'autres...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 12:21

Bonjour à tous,

Merci pour ce témoignage très intéressant,il ne fait aucun doute qu'il y a eu autre chose qu'une simple RA ce 5 novembre 1990, et vouloir balayer tous ces témoignages d'un revers de main,sans même prendre en compte tous les détails du témoignage,n'est pas très honnête ni respectueux pour le témoin.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 17:32

@Alex-skydiver a écrit:
Merci RA a nouveau pour vos liens qui m'ont permis de voir les vidéos de rentrées atmosphériques; Vraiment intéressant mais je persiste en disant que cela n'a absolument rien a voir avec ce que j'ai vu une de ces nuits entre début octobre 1990 et fin juillet 1991 (période de mon service militaire a Bricy). Je crois qu'il est important de rementionner le fait que je n'ai aucun souvenir de la date ou j'ai vu cet OVNI, j'en suis frustre et vraiment navre pour les gens qui me lisent.
Avant de poursuivre, je voudrai dire également que je ne cherche nullement a vous défier, malgré votre affirmation ferme. Oui vous avez raison quand vous dites que des objets rentrant dans l'atmosphère ne tombe pas. Néanmoins ils ne se déplacent pas a l'horizontale non plus, comme cette chose que j'ai vu.
Concernant l'appreciation de distance d'objets volants dans le ciel, comme tous parachutiste sportif confirme, je peux vous assurer avec certitude si c'est proche ou loin a quelques centaine de mètres près. J'ai 1500 sauts et j'ai effectue beaucoup de largages paras de petits et gros avions a plus de 4000m de hauteur et a chaque fois tout le monde a bien atteri devant le paraclub. Meme du sol sans repere dans le ciel je sais facilement estimer la hauteur de vol, simplement par mon experience para. Je suis donc certain d'avoir vu voler ce truc gigantesque un soir a Bricy entre 500 et 1000 mètres a l'horizontale.
De plus, certaine des lumières de cette chose clignotaient. C'est ce qui m'avait d'abord fait penser a un vol en formation de gros porteurs type Transal. Je me souviens que ce truc volant avait des lumières de différentes tailles et couleurs, rouge, orange, blanche, bleu ou vert (la je suis moins sur).
Je suis aussi absolument certain qu'il n'y avait aucun trainée derrière cet OVNI, comme on le voit dans les vidéos de rentrées atmosphériques. Toutes ces lumières se déplaçaient vraiment de manière uniforme, monobloc. La forme de cet OVNI me faisait penser a la silhouette d'un porte avion, c'est a dire un corps principal long et rectangulaire et quelque chose qui dépassait, marque par la présence de lumières différentes des autres.

Bonjour Alex...

Tout d'abord si vous vous êtes senti "agressé" par mes précédents messages n'hésitez pas à me le dire, ça n'était pas du tout intentionnel et venant de vous j'en tiendrai compte et j'essaierai de me corriger... Et de mon côté je ne considère pas du tout comme un un "défi" le fait que vous ne pensiez pas avoir observé la rentrée atmosphérique! Il m'a simplement semblé d'après votre témoignage initial que ça évoquait tout à fait cette rentrée, outre le fait que vous ayez fait cette observation sur la base d'Orléans-Bricy où il y a eu 13 témoins, certains en vol et d'autres au sol, qui ont manifestement observé cela. Mais il est bien sûr tout à fait possible que vous ayez observé autre chose à un autre moment. Je ne fais que vous donner des informations sur la rentrée atmosphérique qui a eu lieu ce soir-là (et je suis bien le seul à le faire), c'est à vous de décider ensuite si ce que vous avez vu était cette rentrée ou pas !

Pour ce qui est du déplacement à l'horizontale c'est bien le cas d'une rentrée atmosphérique, puisqu'une perte d'altitude de 25 km sur un parcours horizontal de 1000 km est tout à fait imperceptible. Contrairement à ce que beaucoup ont affirmé sans se renseigner sur ces phénomènes, la rentrée atmosphérique du 5 novembre 1990 était un phénomène très spectaculaire, aussi bien en luminosité qu'en dimension (un peu comme un "Grand chariot" qui se déplace dans le ciel, mais avec des lumières bien plus lumineuses que Vénus), qui se déplaçait horizontalement et lentement (plus de quatre minutes pour traverser le ciel d'un horizon à l'autre).

Le déplacement uniforme, "monobloc", des lumières est tout à fait compatible avec la rentrée atmosphérique (vous pouvez le voir sur la vidéo de Colmar, dont personne ne doute qu'il représente la rentrée atmosphérique : les cinq lumières visibles gardent une position relative apparemment invariable), et c'est l'élément essentiel qui a donné l'impression aux témoins de cette rentrée qu'ils avaient observé un objet unique. Étant donné que la vitesse de dispersion des débris est très inférieure à la vitesse de la rentrée (près de 30 000 km/h), les changements de position relative sont lents et peu visibles sur une petite partie de la trajectoire, et sont interprétés comme des changements de perspective.

Le fait que certaines lumières clignotaient est aussi attesté par de nombreux témoignages, et s'explique par une rotation des débris. Les couleurs des points lumineux que l'on retrouve pratiquement dans tous les témoignages sont blanc, jaune, orangé et rouge... Pas de vert ni bleu par contre, sauf dans quelques témoignages relatifs au début du phénomène sur la côte atlantique.

La forme générale rectangulaire de l'ensemble des lumières est encore un élément que l'on retrouve dans la plupart des témoignages de la région parisienne (Orléans n'est pas loin). Il reste que le phénomène était accompagné dans votre région d'observation de deux ou trois longues traînées (possiblement confondues par la perspective). Pas des traînées comme celles d'avions, mais des traînées lumineuses, s'arrêtant assez brutalement à une certaine distance et donnant donc l'impression d'une "lumière solide" de déplaçant de concert avec des lumières. C'est cette traînée que l'on voit sur l'avatar de Philippe77, extrait du film de Colmar, elle était plus longue au niveau d'Orléans. Si vous êtes sûr qu'il n'y avait rien de tel sur ce que vous avez observé c'est que c'était autre chose que la rentrée atmosphérique.

Sur l'appréciation des distances il faudra qu'on fasse un sujet là-dessus parce que c'est un problème récurrent et que cette question fait partie du B.A. BA de l'enquête en ufologie...

Voilà tout ce que je peux dire (enfin, je ne suis pas sûr de pouvoir le dire ici !), sans chercher aucunement à vous "endoctriner", encore une fois si mes messages vous ont paru agressifs ou sans intérêt pour vous dites-le je ne recommencerai pas ! Et dans le cas contraire dites-le aussi, ça permettra à tous de se faire une opinion sur la façon d'aborder les témoignages et les opinions qu'on est en droit d'exprimer ou non ici !

Cordialement...

Robert



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 17:42

@Chris.A a écrit:
Ra, ceci est un message de l'ensemble de la modération.

Bien à vous de vouloir absolument tout expliquer pars vos rentrée atmosphérique sans même savoir si la date correspond à celle du 5 novembre 1990.

Mais le scepticisme dont vous faites pars sans avoir préalablement étudier un peu le témoignage devient agressif envers le témoin et ce dernier, nouveau sur le forum, est un peu mal-traité de pars vos propos agressifs.

On respecte un tant soit peu le témoin en demandant plus de renseignements et non vouloir endoctriné votre explication de rentrée atmosphérique à tous les témoins de cette vague d'observation.

Alors merci de prendre en compte cet avertissement au yeux de tout le forum afin que vous compreniez que la modération et l'ensemble des membres ont un raz le bol de votre attitude agressive et votre volonté à imposé une théorie.

Si cette remarque ne vous déplaise, la porte est grande ouverte, on ne retient personne.

Chris et donc "l'ensemble de la modération"... C'est la deuxième fois qu'on me reproche d'avoir une attitude "agressive" envers les témoins, et il me semble que dans ce cas comme dans l'autre c'est totalement injustifié (il me semble que Philippe77, qui suit ce fil et qui est "l'autre", s'il ne partage pas loin s'en faut toutes mes opinions concernant la "vague" du 5 novembre, n'a jamais eu le sentiment d'avoir été agressé).

Je ne fais qu'expliquer ce qu'a été la rentrée atmosphérique, chacun est ensuite libre de penser ou non s'il a observé cela ou outre chose, mais ça me semble important de donner ce genre d'informations, même si je suis le premier à le faire ! Si vous préférez continuer à dire comme on le fait depuis 20 ans sur les forums d'ufologie qu'une rentrée se réduit à une courte traînée visible pendant quelques secondes, une minute ou plus, parce qu'un spécialiste la dit à la télé, excluez-moi donc de ce forum pour hérésie mais arrêtez de prétendre que j'agresse les témoins !
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 18:08

Bonsoir RA,

Le problème est que dés la première phrase de votre message vous dites "Ce que vous avez observé est la rentrée atmosphérique du troisième étage d'une fusée soviétique..."

Je pense que chaque affaire est unique et que l'on ne peut conclure avant d'avoir tous les éléments.

C'est simplement cela que voulais faire remarquer Chris.

Cordialement.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Sébastien.
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 36
Nombre de messages : 429
Inscription : 07/02/2009
Localisation : Tarn
Emploi : IT
Passions : Ornithologie - Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 18:09

Bonsoir Ra,

Par attitude agressive, il veut dire que vous dites au témoin qu'il s'agit d'une rentrée atmosphérique car vous êtes sur que c'est le cas et qu'il ne s'agit pas d'un ovni. Je vous invite juste à mettre de l'eau dans votre vin, vous ne pouvez être certain à 100% qu'il y avait juste une rentrée atmosphérique ce jour là.
Vous pouvez donc prévenir les éventuels témoins qu'il y a eu une rentrée ce jour là et en questionnant la personne essayer de voir si elle a observé la rentrée ou un ovni mais ne pas tirer de conclusion hâtive juste après que la personne ait posté son témoignage :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 18:49

Cela a déjà été évoqué, mais il semble qu'il devient vraiment important d'ouvrir une page qui servirait de référence au sujet de l'appréciation de la distance d'un objet, puisque pour le coup c'est moi qui me fais agresser à chaque fois que j'explique gentiment qu'il est tout à fait impossible, c'est une limite physiologique, de faire la différence entre un objet de 100 m vu à une distance de 500 m et un objet de 20 km vu à une distance de 100 km.

Qui est partant pour faire un sujet de ce genre, bien documenté, qu'il suffirait de donner comme lien ? Je veux bien m'y coller...

En attendant, et pour ne pas être taxé de scepticisme borné, je cite un texte de Joël Mesnard (ici LDLN 328, mais il a souvent répété à peu près la même chose; on peut reconnaître à Mesnard de faire de gros efforts d'information pour les enquêteurs) :

Citation :

Fermez un oeil et tendez le bras !

Supposons que vous voyiez un ovni dans un ciel pur, sans brume et sans nuages. Deux cas peuvent se présenter :

1) Cet ovni se trouve à moins d'une soixantaine de mètres de vous.
Pour le voir distinctement, votre oeil "accomode" (instinctivement), c'est-à-dire que le cristallin se déforme : il devient plus convergent (plus bombé), et les rayons lumineux issus d'un même point de l'objet arrivent en un même point de la rétine. Vous voyez net. (Ce processus d'accomodation, c'est celui qui se produit lorsque, cessant de regarder au loin, vous vous mettez à lire le journal).
Cette déformation de votre cristallin est perçue par votre cerveau, qui en déduit la distance vous séparant de l'objet, car plus l'objet est proche, plus grande est la déformation de votre cristallin.
Ce n'est pas tout. Lorsque vous regardez un point précis de l'objet, les axes de visée de vos deux yeux convergent vers ce point. Votre cerveau apprécie l'angle qu'ils forment, et en déduit encore la distance entre l'objet et vous. Nous avons ainsi deux systèmes de télémétrie qui fonctionnent en parallèle.

2) Cet ovni se trouve à une distance de vous nettement supérieure à une soixantaine de mètres.
Du point de vue de l'opticien, il est alors "à l'infini" (même si, en fait, il ne se trouve qu'à 100 m de vous !). Cela signifie que les rayons lumineux qui arrivent à votre oeil, en venant d'un même point de cet objet, sont presque parallèles les uns aux autres. En fait, ils ne sont pas rigoureusement, parallèles, mais l'angle entre, par exemple, ceux qui arrivent en haut de votre pupille, et ceux qui arrivent 2 mm plus bas, est tellement petit que votre cristallin n'a pas besoin de se déformer pour que l'image se forme sur la rétine. De même, l'angle entre les axes de vos deux yeux est tellement petit, que votre cerveau n'arrive pas à l'apprécier. Les deux systèmes de télémétrie naturelle sont alors inopérants.
Nous ne voyons "en relief" que ce qui est proche de nous : la voûte céleste nous paraît hémisphérique.

Comme cet ovni en est bine un, vous n'avez aucune idée de ses dimensions, et s'il n'y a aucun point de repère à l'arrière plan, vous ne disposez d'aucun moyen d'apprécier la distance. (Bien évidemment, ce serait différent avec un oiseau, ou un avion, parce que vous avez une idée de sa taille).
Si l'air n'est pas très transparent (présence de brouillard ou de brume), vous disposez malgré tout d'un moyen d'apprécier vaguement la distance : plus les contours sont estompés (ou plus les couleurs sont fades et tirent vers le gris-bleu), plus l'objet est éloigné. Toutefois, cette possibilité n'est vraiment exploitable que dans le cas d'observations qui ne sont pas trop brèves.

Supposons donc que vous vous trouviez dans le second cas : objet éloigné, absence de repères, air limpide. Même s'il est vrai que l'air n'est pas toujours et partout très transparent, c'est un cas très important, qui recouvre probablement une large majorité des observations actuelles.
Vous ne pouvez pas dire à quelle distance l'objet se trouve (et c'est encore plus vrai dans le cas de la vision nocturne). Vous ne pouvez donc rien déduire concernant sa taille : impossible de savoir si c'est une boule de 1 m de diamètre vue à 500 m, ou une boule de 20 m, vue àn 10 km.
Vous ne pouvez rien dire concernant la taille de l'objet, mais vous pouvez indiquer sa taille apparente. D'un point de vue ufologique, ce sera toujours un renseignement très utile.
Contrairement à la taille de l'objet, sa taille apparente n'est pas une longueur. C'est un angle. C'est l'angle que forment deux droites partant de votre oeil et encadrant l'objet. Pour la pleine lune (et aussi pour le soleil), cet angle est très voisin de un demi-degré. (Pour un objet sphérique, on parle de diamètre apparent, et ce terme est assez souvent employé, par abus, dans le cas d'objets de formes moins simples. Il se rapporte alors à la plus grande dimension de l'objet : le grand axe, dans le cas d'une forme elliptique...).
Vous pouvez donc estimer la taille apparente de votre ovni par comparaison avec le diamètre apparent de la pleine lune. Attention, cependant : cela demande un certain effort d'appréciation. Il ne fait pas de doute que beaucoup de personnes ont tendance à surestimer fortement les diamètres apparents,j lorsqu'ils ne se trouvent pas dans les conditions réelles d'observation. Il suffit, pour s'en rendre compte, de demander quel objet (rond) il faut tenir à bout de bras pour cacher exactement la pleine lune. Un petit pois convient très bien, alors que beaucoup de gens citeront des objets nettement plus gros.

Si vous procédez à l'estimation de la taille apparente d'un objet pendant l'observation (ce qui est un excellent réflexe), et si la pleine lune n'est pas dans le ciel à ce moment-là, vous pouvez estimer cette dimension apparente en "millimètres à bout de bras" (ou en centimètres à bout de bras, si c'est vraiment très gros). Il suffit de tendre le bras, de fermer un oeil, de coincer l'objet entre le pouce et l'index... et de voir quelle distance les sépare.

C'est simple, c'est extrêmement simple. Mais dire "C'était gros comme une orange", sans préciser s'il s'agit d'une orange tenue à bout de bras, ou vue à 3 m, ou à 5 m, cela ne fournit aucune information.
En deux mots, si vous apercevez un ovni sur le fond du ciel, ne tentez pas d'évaluer ses dimensions réelles. Indiquez ses dimensions apparentes, soit par comparaison avec le diamètre apparent de la pleine lune (0,5°), soit en "millimètres-à-bout-de-bras". Merci.
Dans le cas où vous donnez une comparaison avec la pleine lune, veuillez préciser que c'est bien du diamètre apparent (et non de la surface apparente) que vous parlez. Attention : un diamètre apparent deux (trois, quatre, dix...) fois plus grand se traduite par une surface apparente quatre (neuf, seize, cent) fois plus grande.

Joël Mesnard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 19:08

Bonsoir RA,

Mr Mavrakis,parle aussi de la distance et donc de la taille d'un objet induite,

En expliquant les même mécanismes qu'explique Mr Mesnard, les objets proches sont considérés à moins de 200 mètres donc naturellement quantifiable...

A contrario les objets distants de plus de 200 mètres seront impossible à quantifier précisément, sauf si il y a un repère qui s'intercale devant ou derrière le phénomène observé montagne, immeuble arbre...

Aussi je pose la question Alex skydiver, a-t-il pu se faire une idée par rapport à un repère quelconque et si oui peut être pourriez vous faire un dessin le plus précis possible, maîtrisant l'informatique vous ou un de vos collègues pourrait faire ce genre de choses...

Par rapport à la lune et les angles approximatifs lors de votre observation et la direction, peut être que votre base est sur google earth est que votre guitoune y est indiquée..

Bref je pense que RA cherche à vous aider quand même, mais le mieux serait de faire appel à votre mémoire et à un peu de recherche et peut être aurez vous des réponses Alex...

Je pense que de part votre expérience et donc, ce que vous nous avez dit, vous êtes bien apte à faire la différence entre les différents phénomènes cités ici...

Votre témoignages est donc intéressant

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 19:14

@Sébastien. a écrit:
Bonsoir Ra,

Par attitude agressive, il veut dire que vous dites au témoin qu'il s'agit d'une rentrée atmosphérique car vous êtes sur que c'est le cas et qu'il ne s'agit pas d'un ovni. Je vous invite juste à mettre de l'eau dans votre vin, vous ne pouvez être certain à 100% qu'il y avait juste une rentrée atmosphérique ce jour là.
Vous pouvez donc prévenir les éventuels témoins qu'il y a eu une rentrée ce jour là et en questionnant la personne essayer de voir si elle a observé la rentrée ou un ovni mais ne pas tirer de conclusion hâtive juste après que la personne ait posté son témoignage :)

Bonsoir Sébastien et Benjamin...

D'accord j'ai eu tort de ne pas préciser "probablement" ou "vraisemblablement", mais il n'y avait vraiment rien a priori dans le témoignage d'Alex (que j'ai bien lu) qui aille à l'encontre de l'explication par la rentrée atmosphérique, et c'est aussi la mention de la base de Bricy qui m'a interpellé... Ma conviction que la rentrée atmosphérique a été observée se rapportait aux observations de treize militaires de cette base qui ont témoigné et pas à l'observation d'Alex, pardon si je n'ai pas été assez clair à ce sujet.

Ceci dit je suis tout à fait certain que tous les témoignages de cette soirée ne s'expliquent pas par la rentrée atmosphérique, mais pas certain du tout qu'il y ait eu quelque chose d'exceptionnel, cela parce que les enquêteurs n'ont jamais cherché à faire le tri entre les témoignages qui s'expliquent et ceux qui ne s'expliquent pas, refusant de considérer la réalité de la rentrée atmosphérique et de ses caractéristiques...
Revenir en haut Aller en bas
Dam468
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 581
Inscription : 18/05/2008
Localisation : 79500
Emploi : retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 19:29

@Alex-skydiver a écrit:
Veuillez me pardonner pour le message tronque, les quelques fautes et accents manquants car je rédige tout cela depuis mon iPhone, ce n'est pas pratique du tout. Je retrouverai mon ordi la semaine prochaine!
chap Merci Alex-skydiver et bienvenue sur le forum.. ce qui est intéressant pour les témoins d'Orléans-Bricy,
c'est que la base est située presqu'à l'aplomb de la rentrée alléguée, pourtant aucun d'entre eux ne précise l'avoir observée
à une importante hauteur angulaire, elle aurait dû se voir proche du zénith (~70/75°) au point le plus rapproché de sa trajectoire,
même les pilotes de Transall en vol ne mentionnent pas une telle hauteur angulaire,
ils disent seulement avoir estimé son altitude un peu plus élevée que la leur, ~700/800m sol,
te rappelles-tu à quelle hauteur sur l'horizon tu as vu passer le phénomène ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 20:42

@Dam468 a écrit:
ce qui est intéressant pour les témoins d'Orléans-Bricy,
c'est que la base est située presqu'à l'aplomb de la rentrée alléguée, pourtant aucun d'entre eux ne précise l'avoir observée
à une importante hauteur angulaire, elle aurait dû se voir proche du zénith (~70/75°) au point le plus rapproché de sa trajectoire,
même les pilotes de Transall en vol ne mentionnent pas une telle hauteur angulaire,
ils disent seulement avoir estimé son altitude un peu plus élevée que la leur, ~700/800m sol,
te rappelles-tu à quelle hauteur sur l'horizon tu as vu passer le phénomène ?

Bonjour Dam...

Euh non Orléans n'est pas si près que ça de la trajectoire, la hauteur angulaire au plus près était d'environ 40° vers le sud...

C'est bien la direction indiquée par les témoins qui le précisent, mais c'est vrai que c'est étonnant qu'aucun sur les 13 n'ait estimé la hauteur sur l'horizon, on s'attendrait à plus de précisions de la part de militaires et aviateurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 21:42

Bonsoir RA,
RA a écrit:
Chris et donc "l'ensemble de la modération"... C'est la deuxième fois qu'on me reproche d'avoir une attitude "agressive" envers les témoins, et il me semble que dans ce cas comme dans l'autre c'est totalement injustifié (il me semble que Philippe77, qui suit ce fil et qui est "l'autre", s'il ne partage pas loin s'en faut toutes mes opinions concernant la "vague" du 5 novembre, n'a jamais eu le sentiment d'avoir été agressé)
Si vous faites allusion à mon intervention sur les propos que vous avez tenu envers Phillipe77 dans le fil du 5 nov 90, je me permets de vous rappeler que je n'ai jamais parlé d'agressivité, et que vous déformez mes propos, je parlais de non respect des témoignages, vous m'autoriserez donc à faire cette nuance.

J'aimerais ajouter qu'il serait peut-être bon que vous preniez en compte les remarques qui vous sont faites par les membres du forum plutôt que de sous-entendre par Tout d'abord si vous vous êtes senti "agressé" par mes précédents messages n'hésitez pas à me le dire, ça n'était pas du tout intentionnel et venant de vous j'en tiendrai compte et j'essaierai de me corriger... que l'avis des membres quant à votre comportement n'a aucune importance. Estimez-vous normal qu'un témoin qui fait la démarche de venir s'informer sur ce site ait l'impression lorsqu'il émet des réserves sur votre analyse de vous défier ? Moi je ne trouve absolument pas. J'en éprouve même une certaine gêne. Votre démarche d'information sur la rentrée atmosphérique est tout à fait louable mais de grâce mettez-y les formes.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Fabrigas
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 184
Inscription : 05/01/2009
Localisation : rhône
Emploi : privé
Passions : privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 22:25

RA a écrit:
Bonjour Alex...

Ce que vous avez observé est la rentrée atmosphérique du troisième étage d'une fusée soviétique... Certains ici pensent qu'il y a eu aussi ce soir-là de véritables ovnis ayant "profité" de cette rentrée pour se montrer sans trop se faire remarquer, mais sur la base d'Orléans-Bricy il y a eu plusieurs témoignages regroupés sur le site du GEIPAN :
http://www.cnes-geipan.fr/documents/RENTREE%20ATMOSPHERIQUE%205%20NOVEMBRE%201990%20[T-M%20PV%20T%20S,A]%201990307203-351-90-R.pdf
Peut-être faisiez-vous partie de ces treize témoins qui ont déposé à la gendarmerie ?
En tout cas il ne fait guère de doute que c'est ici la rentrée atmosphérique qui a été observée...
Pour plus de renseignements sur cette "vague" vous pouvez consulter la discussion ici :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t11934p50-les-observations-du-5-novembre-1990-un-satellite-et-des-ovnis

C'est ce que j'appelle une explication à la mords-moi-le-nœud, digne des zététiciens s les plus féroces (j'allais écrire "des plus zélés") et qui ne correspond en rien au phénomène décrit par Alex. Mais alors vraiment en rien. On ne peut pas expédier une explication avec autant de désinvolture car c'est limite un manque de respect à la contribution de l'auteur du topic et aussi aux lecteurs qui ont pris soin d'appréciés tous les détails du phénomène. Une fusée russe ! allons donc, comme certains vont vite en besogne ! et pourquoi pas la navette spatiale en phase d'atterrissage ?
Non seulement cette explication vaseuse ne me satisfait pas, personnellement, mais elle a le don de m'agacer proprement. Serait-il possible de profiter d'un étayage sérieux de cette pseudo explication ? et merci de ne pas nous renvoyer à un autre topic qui en plus fait 10 pages. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippe77
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 161
Inscription : 21/01/2011
Localisation : RP
Emploi : ...
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 22:41

Il n'en reste pas moins qu'il y a eu une rentrée atmosphérique ce jour-là et à cette heure-là, pile-poil en même temps que les apparitions d'ovnis.

Gardons donc notre calme, l'un n'empêche pas l'autre.

Il y a eu un bout de fusée, mais il y a eu aussi de gros vaisseaux en survol à basse altitude au même moment. Alex a eu de la chance, il n'a pas regardé la fusée, heu et moi non plus en fait, je l'ai pas vu, j'avais les yeux, comment dire... ailleurs.

Evitons de parler des zététitrucs, rien que le nom me fout des boutons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 23:20

Nathanaël a écrit:

Si vous faites allusion à mon intervention sur les propos que vous avez tenu envers Phillipe77 dans le fil du 5 nov 90, je me permets de vous rappeler que je n'ai jamais parlé d'agressivité, et que vous déformez mes propos, je parlais de non respect des témoignages, vous m'autoriserez donc à faire cette nuance.

J'aimerais ajouter qu'il serait peut-être bon que vous preniez en compte les remarques qui vous sont faites par les membres du forum plutôt que de sous-entendre par Tout d'abord si vous vous êtes senti "agressé" par mes précédents messages n'hésitez pas à me le dire, ça n'était pas du tout intentionnel et venant de vous j'en tiendrai compte et j'essaierai de me corriger... que l'avis des membres quant à votre comportement n'a aucune importance. Estimez-vous normal qu'un témoin qui fait la démarche de venir s'informer sur ce site ait l'impression lorsqu'il émet des réserves sur votre analyse de vous défier ? Moi je ne trouve absolument pas. J'en éprouve même une certaine gêne. Votre démarche d'information sur la rentrée atmosphérique est tout à fait louable mais de grâce mettez-y les formes.

Cordialement

Bonsoir Nathanael... Plus exactement vous m'aviez reproché d'avoir "manqué de circonspection" avec Philippe77, à qui j'avais expliqué que je ne savais pas si ce qu'il avait observé était ou non la rentrée atmosphérique, mais que les raisons qu'il avait de ne pas le penser, à savoir une trajectoire horizontale et un vol à basse altitude, étaient mauvaises... Et ça m'avait valu de sa part une réponse incendiaire au sujet de "ses capacités à évaluer si un objet se trouve juste au-dessus du patelin ou à 100 bornes plus haut", qui montre bien l'intérêt qu'aurait une page didactique de référence au sujet de la perception des distances.

Philippe est d'autre part sûr que ce qu'il avait vu n'allait pas dans la direction de la rentrée atmosphérique et avait fait un virage, ce sont là par contre de bonnes raisons mais il ne les avait pas évoquées dans son premier message, je n'ai pas le sentiment d'avoir jamais manqué de circonspection au sujet de son témoignage.

Et puis non je ne trouve pas normal qu'un témoin ait l'impression de me défier, et j'en suis le premier navré et je n'ai pas besoin qu'on me le dise... Pour autant je ne vois pas où j'aurais fait preuve d'agressivité, j'aurais juste dû rajouter "probablement" dans mon premier post, mais je ne suis pas sûr que ça aurait changé quelque chose... Mais il y a des manières de faire des remarques, et celle du message de Chris, au nom de toute la modération, m'a parue tout à fait excessive et pas très amicale.

Voilà, je pense qu'il est temps comme le dit Philippe de calmer le débat, parce que c'est plutôt cela qui risque de dégoûter les nouveaux arrivants...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Lun 28 Fév 2011, 23:32

@Fabrigas a écrit:


C'est ce que j'appelle une explication à la mords-moi-le-nœud, digne des zététiciens s les plus féroces (j'allais écrire "des plus zélés") et qui ne correspond en rien au phénomène décrit par Alex. Mais alors vraiment en rien. On ne peut pas expédier une explication avec autant de désinvolture car c'est limite un manque de respect à la contribution de l'auteur du topic et aussi aux lecteurs qui ont pris soin d'appréciés tous les détails du phénomène. Une fusée russe ! allons donc, comme certains vont vite en besogne ! et pourquoi pas la navette spatiale en phase d'atterrissage ?
Non seulement cette explication vaseuse ne me satisfait pas, personnellement, mais elle a le don de m'agacer proprement. Serait-il possible de profiter d'un étayage sérieux de cette pseudo explication ? et merci de ne pas nous renvoyer à un autre topic qui en plus fait 10 pages. Neutral

Bonsoir Fabrigas...

Pour une explication rapide je vous recopie la partie descriptive du texte que j'avais écrit à ce sujet il y a quinze ans :

Citation :
Un phénomène méconnu


Avant de juger si une rentrée atmosphérique peut être responsable des observations signalées, il faut en savoir un peu plus sur ce type de phénomène.

Tous les satellites qui sont placés en orbite basse, à moins de 800 km du sol, sont peu à peu freinés par l'atmosphère et se rapprochent lentement de la terre; ils finissent par retomber lorsqu'ils pénètrent dans les couches denses de l'atmosphère, à un peu plus de 100 km d'altitude. C'est généralement le cas des satellites d'observation, des stations spatiales ou des satellites météorologiques lorsqu'ils ont terminé leur mission. Quant au dernier étage de la fusée (deuxième ou troisième selon le cas), qui place le satellite sur orbite, il retombe peu après le lancement.

Les satellites placés en orbite haute, par exemple géostationnaire, ne retombent jamais; le lanceur possède alors un étage supplémentaire qui acompagne le satellite et ne retombe pas non plus, ou qui reste sur une «orbite de transfert» elliptique et retombe beaucoup plus tard; c'est alors l'avant-dernier étage qui rentre rapidement.

Il y a donc après chaque lancement au moins un étage de fusée qui retombe, et quelquefois beaucoup plus tard un satellite (et divers éléments de liaison ou de protection, dont la rentrée est peu spectaculaire : «jupes» interétages, coiffe...) Il y a plus d'une centaine de lancements par an dans le monde, et donc plus encore de rentrées atmosphériques, dont plus de la moitié sont le fait de la Russie. D'autre part, les deux grands cosmodromes de ce pays étant situés sous une latitude élevée, les lancements sont toujours effectués sous une orbite très inclinée par rapport à l'équateur, ce qui permet aux étages de fusée de survoler par exemple la France; ça n'est pas le cas d'une grande partie des satellites lancés par les États-Unis, et plus encore par l'Europe dont le cosmodrome se situe presque sur l'équateur; c'est ce qui explique la nette prédominance de rentrées atmosphériques d'engins soviétiques.

La France n'occupant qu'une petite partie de la surface du Globe, une rentrée atmosphérique au-dessus de notre territoire reste un événement rare, sans être vraiment exceptionnel. On en a compté une dizaine depuis le début de l'ère spatiale.

Personne ne se préoccupe de savoir où retombera un étage de fusée ou un petit satellite, dont la chute a peu de chances d'occasionner le moindre dégât ou de révéler des informations technologiques exploitables; il est d'autre part souhaitable que les objets satellisés retombent lorsqu'ils sont devenus inutiles, la sécurité des missions spatiales étant compromise par une multitude d'objets qui se croisent dans tous les sens à des vitesses de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres/heure : c'est dans l'espace que ces débris sont dangereux, pas quand ils retombent !

Tous les satellites sont régulièrement repérés par les radars et télescopes de l'USSpaceCom (ou NORAD), mais sauf dans quelques cas particuliers où l'on sait que des morceaux de grande taille atteindront le sol (cela s'est produit récemment avec un satellite chinois et avec la sonde russe Mars 96) les satellites en phase de rentrée ne sont pas suivis en permanence. Il est d'autre part impossible de prévoir où se produira une rentrée atmosphérique, l'épaisseur de l'atmosphère étant sujette à des fluctuations importantes. Donc, la NASA sait rarement à quel endroit précis s'est produite une rentrée atmosphérique (et ça ne l'intéresse pas), et ne peut que constater qu'un satellite en phase de rentrée (c'est-à-dire susceptible de rentrer à tout moment) a disparu entre deux repérages; si un point de chute précis est indiqué, c'est en général en s'appuyant sur des témoignages.

Mettons fin maintenant à quelques fausses idées concernant les rentrées atmosphériques, phénomènes très mal connus aussi bien du public que des pilotes d'avion, des astronautes, des ufologues ou du directeur du SEPRA... Les astronomes sont mieux renseignés, mais on ne leur demande pas leur avis !

Tout d'abord, contrairement à ce que certains ufologues ont clamé et continuent à clamer en s'appuyant sur les premières déclarations du directeur du SEPRA, la rentrée atmosphérique d'un satellite et plus encore d'un étage de fusée n'a vraiment rien de commun avec une étoile filante... Tout simplement parce qu'une étoile filante de luminosité moyenne, c'est un objet de la taille d'une TETE D'ÉPINGLE qui rentre dans l'atmosphère, à plus de cent kilomètres d'altitude !

On comprend mieux en apprenant ce détail qu'un gros satellite ou un étage de fusée, dont la masse est plusieurs MILLIARDS de fois supérieure, peut produire un spectacle impressionnant ! Il faut comprendre que dans tous les cas la visibilité de ces objets ne dépend pas de leur taille, mais de leur énergie cinétique, qui est convertie en chaleur au cours de la rentrée. On apprend au lycée que l'énergie cinétique est égale à mv2/2 : la vitesse initiale est connue, c'est la vitesse de satellisation, de l'ordre de 30 000 km/h, et on peut calculer que si cette énergie est libérée en cinq minutes, la puissance dégagée sera d'environ 100 mégawatts par tonne. Pour un objet tel qu'un étage de fusée ou un gros satellite qui pèse plusieurs tonnes, cette puissance sera de plusieurs centaines de mégawatts, soit autant qu'une centrale nucléaire, dont environ 10% seront rayonnés en lumière (on retrouve approximativement cette proportion dans tout phénomène d'incandescence, comme une ampoule électrique). La luminosité pourra approcher celle de la pleine lune lors d'un passage au zénith. Il ne s'agit pas là d'une affirmation invérifiable, mais d'une conséquence inévitable des lois élémentaires de la physique.

Une autre différence par rapport aux étoiles filantes est la lenteur du phénomène et sa trajectoire presque horizontale : un satellite qui rentre dans l'atmosphère ne «tombe» pas verticalement puisqu'il tourne autour de la Terre : sur les 1000 à 3000 km que dure la rentrée atmosphérique [ça serait même plutôt entre 3000 et 6000 km], la perte d'altitude n'excède pas une cinquantaine de kilomètres; la «chute» n'a lieu qu'en phase finale, lorsque le frottement de l'atmosphère a achevé de freiner l'objet [en fait, sauf cas très exceptionnel, les fragments qui atteignent le sol conservent encore une vitesse de plusieurs centaines de kilomètre/heure et un angle de chute assez faible], mais ce dernier n'est alors pratiquement plus visible puisqu'il a perdu toute son énergie cinétique; si des fragments très résistants à la chaleur finissent par retomber et atteignent le sol, ils ne seront pas toujours repérés [même s'ils sont encore incandescents, ils ne sont pas visibles de très loin puisque leur altitude est faible à l'approche du point d'impact].

La vitesse initiale d'un satellite est d'environ cinq cents kilomètres par minute, mais elle diminue rapidement pour être presque nulle en fin de parcours. La trajectoire sera donc parcourue en une dizaine de minutes; un objet situé à une altitude d'environ 100 km étant visible jusqu'à 1100 km si l'horizon est dégagé, les témoins privilégiés peuvent suivre le phénomène tout au long de sa trajectoire. C'est rarement le cas, mais le phénomène mettra typiquement deux à trois minutes pour traverser le ciel, à une vitesse apparente assez faible.

Les étoiles filantes ou les météorites sont de leur côté nettement plus rapides et leur trajectoire est rarement horizontale, puisqu'il ne s'agit pas de satellites mais d'objets qui heurtent l'atmosphère sous des angles divers.

L'aspect d'une rentrée peut être très variable. Dans le cas d'un satellite compact, cela prendra la forme d'une gros météore lent, une boule de feu suivie d'une «queue» lumineuse et d'une traînée. Si le satellite se désagrège en plusieurs fragments (il arrive qu'on le fasse exploser volontairement pour qu'aucun gros débris ne puisse atteindre le sol), ce qui se produit systématiquement dans le cas d'un étage de fusée qui n'est qu'une sorte de grosse citerne vide, les différents fragments seront plus ou moins freinés selon leur forme et leur masse, et peu à peu la rentrée prendra l'aspect d'un chapelet de lumières qui pourra s'étendre sur plusieurs centaines de kilomètres en fin de trajectoire.

Le cas le plus spectaculaire se produit lorsqu'il reste une certaine quantité de propergols dans un étage de fusée, ce qui est fréquent. L'objet explose alors en des centaines de fragments qui paraissent sortir d'un «nuage» issu de l'explosion et qui s'étendent peu à peu sur plusieurs dizaines de kilomètres dans toutes les directions. Là encore, il ne s'agit pas d'une simple hypothèse, un tel phénomène atteindra NÉCESSAIREMENT ces dimensions gigantesques : la vitesse d'expansion des gaz d'une explosion est de l'ordre de 15 000 km/h, et le souffle d'une explosion importante peut propulser de gros fragments à bien plus de 1000 km/h, soit le trentième de la vitesse initiale de l'objet; il en résulte que le rayon du «nuage de dispersion» dépassera le trentième de la distance parcourue, laquelle peut atteindre deux mille kilomètres. D'autre part, cela ne prendra pas l'aspect d'une dispersion évoquant une fusée de feu d'artifice, du fait que la vitesse de déplacement de l'objet reste très supérieure à celle de la dispersion : les fragments s'écartent les uns des autres en conservant sensiblement leurs positions relatives, et cela donne plutôt l'aspect d'un ensemble de lumières liées à un objet unique, dont l'augmentation de taille sera perçue comme un rapprochement. Enfin, en raison de considérations aérodynamiques, cet ensemble de lumières prend d'abord l'aspect général d'une formation en triangle : les fragments les plus gros ne sont pas trop affectés par l'explosion ni par le freinage atmosphérique, alors que les plus petits sont expulsés à grande vitesse et sont freinés plus rapidement; il en résulte que l'ensemble prend une forme générale conique (en fait triangulaire, le développement vertical étant limité par les variations de densité de l'atmosphère avec l'altitude), avec les fragments les plus importants en tête.

Les différentes lumières des débris peuvent prendre des couleurs différentes selon leur matière, et clignoter sous l'effet de leur rotation. Les plus grosses peuvent être suivies d'une traînée lumineuse qui prend fin à une certaine distance, donnant l'impression d'un faisceau de lumière tronqué dirigé vers l'arrière.

Si vous voulez des preuves de la réalité de cette rentrée atmosphérique il y en a des tas et je vous les donnerai volontiers, mais quand on lance un tel sujet étant donné les dégâts de vingt années de non-information sur ce phénomène il faut bien arriver à dix pages de forum pour faire admettre à la majorité (et encore je n'en suis pas sûr) qu'il y a bien eu une rentrée atmosphérique, qu'elle était très spectaculaire et qu'elle explique une bonne partie des témoignages ! C'est ce que vous avez constaté sur l'autre topic.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)   Mar 01 Mar 2011, 01:35

RA a écrit:
Cela a déjà été évoqué, mais il semble qu'il devient vraiment important d'ouvrir une page qui servirait de référence au sujet de l'appréciation de la distance d'un objet, puisque pour le coup c'est moi qui me fais agresser à chaque fois que j'explique gentiment qu'il est tout à fait impossible, c'est une limite physiologique, de faire la différence entre un objet de 100 m vu à une distance de 500 m et un objet de 20 km vu à une distance de 100 km.
Ce serait effectivement une chose à faire, malheureusement je ne pense pas avoir les compétences pour me rendre utile dans la création de cette page, mais si je peux vous aider d'une manière ou d'une autre, je m'y prêterai bien volontiers. Je vous propose d'ouvrir le sujet dans la rubrique des méprises courantes, je pense qu'il serait utile une fois achevé de le placer en post-it.
fhd
Revenir en haut Aller en bas
 

Ovni juste a cote de la BA123 (base aérienne militaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 2007: 15/08 vers 23h35 Boomerang couleur gris avec halot orange (Charny-sur-meuse 55)
» La Base Aérienne 156 Bizerte Sidi-Ahmed
» Novembre 1990- Ovni triangulaire Taverny 95 val d'oise
» un ovni a été observé sur l'île d'oléron
» En 1975, le 11/08 et 23/11 Des voitures poursuivies par un engin volant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: Les grandes vagues d'observations d'ovni :: La vague d'ovni de novembre 1990 :: Les témoignages anonymes-