Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Lun 28 Fév 2011, 15:13

Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques

Vous le savez déjà probablement mais contrairement à l’idée générale communément admise, les objets volants non identifiés et leurs occupants ne sont absolument pas apparus un beau jour de 1945, peu après les premières explosions nucléaires, mais depuis bien plus longtemps que cela. Il existe en effet depuis la nuit des temps des indices du passage de phénomènes aériens étranges, voir même des témoignages pour la plupart dessinés, de contact avec des entités qui n’ont en rien l’apparence d’êtres humains, mais ressemblent plutôt aux descriptions modernes que nous avons des aliens. Des preuves de plus...De nombreuses sculptures préhistoriques, comme celles des grottes équatoriennes, montrent des dieux casqués et masqués.

Certains casques sont entourés d’une couronne lumineuse. - D’anciennes illustrations montrent des dieux vêtus d’étranges costumes. Ils portent un équipement très moderne d’apparence. Y a-t-il eu des modèles en chair et en os ? Dans la plupart des cultures, les mythes évoquent des créatures divines. Elles seraient descendues du ciel à une époque oubliée depuis longtemps. Sur terre, elles auraient transmis leur riche savoir aux hommes. Des créatures imaginaires ? Une représentation chamanique ? Ou les « dieux » de la mythologie étaient-ils en réalité des astronautes étrangers ?


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Lun 28 Fév 2011, 15:14

Wondjinas d'Australie:

 

Peintures rupestres d'Aborigène. Vous remarquerez les auréoles autour de leur tête, qui couronnent en général nos anges et nos saints... Que penser de tout cela ? Que dire de ces inquiétants personnages...

 

«The Lightning Brothers» Les Frère Brillants

 

Wondjina Serpents Australia

 

«Lightning Brothers» Tjabuinji et Jagtjadbulla, Victoria, Australie

 

Peintures rupestres d'Aborigène trouvées dans des grottes à Kimberley en Australie. Probablement réalisées il y a plus 5000 ans. Il semblerait bien que les aborigènes aient dessiné des «êtres» que l'on pourrait qualifier aujourd'hui comme étant des «extra-terrestres».

 

Les aborigènes adoraient, et adorent toujours un dieu, du nom de Wandijna, et qui serait à l'origine de la création de la Terre.Les traditions aborigènes racontent également que la Cité de la Lune, dans la terre d'Arnhem, a été le lieu d'une bataille entre le dieu du ciel venu sur son vaisseau et celui de la Terre, ce dernier ayant été vaincu par l'assaut d'une chaleur dévastatrice.Étrange ressemblance quand même entre la représentation que les victimes d'enlèvements font des " gris " et ces dessins ancestraux trouvés en Australie!

 

 

Cosmonaute, Victoria

 

 

Dieux Australiens

 

voici les grottes dans lesquelles les gravures ont été découvertes.


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Lun 28 Fév 2011, 15:15

Je viens de trouver ça:

"BEP KOROROTI" "Je suis venu de l' univers"

La légende de Bep-Kororoti telle qu’elle a été raconté à Monsieur Joao Americo Peret par un vieux sage Indien, un Gway-Baba (« homme de connaissance ») nommé Kuben-Kran-Kein :



Un jour, Bep-Kororoti, descendu des montagnes de Poukato-Ti, est arrivé au village. Il était vêtu d’un Bo qui le dissimulait de la tête aux pieds. Dans la main, il tenait un kop, une arme tonnante. Les gens du village, effrayés, s’enfuirent dans la savane, les hommes protégeaient les femmes et les enfants, et certains combattirent l’intrus mais sans succès car leurs armes étaient trop faibles. Quand leurs armes touchaient le vêtement de Bep-Kororoti, elles tombaient en poussières. Le guerrier venu du ciel se prit à rire de la faiblesse de ceux qui prétendaient le combattre. Pour leur montrer sa force, il leva son Kop, désigna un arbre puis un roc et les pulvérisa tous deux tour à tour. Tout le monde pensa alors que Bep-Kororoti voulait montrer ainsi qu’il n’était pas venu pour faire la guerre. « Un long temps s’écoula. « C’était un terrible remue-ménage. Les guerriers les plus valeureux de la tribu tentèrent de résister mais pour finir, ils durent s’accommoder de la présence de Bep-Kororoti et qui ne voulait de mal à personne. Grâce à sa beauté, à la blancheur éclatante de sa peau, à sa tendresse et à l’amour qu’il témoignait à tout le monde, il sut s’attirer petit à petit les faveurs des plus réticents. Tous devinrent amis avec lui et trouvaient sa présence rassurante. « Bep-Kororoti aimait se servir de nos armes et ne demandait qu’à devenir un bon chasseur. Il s’exerça tant et si bien qu’il se montra bientôt plus habile avec nos armes que les plus habiles, plus courageux que les plus courageux. Bientôt, Bep-Kororoti fut admis au nombre des guerriers de la tribu, une jeune fille du village s’éprit de lui et ils se marièrent et ils eurent plusieurs fils et une fille qu’ils appelèrent Nio-Pouti. « Bep-Kororoti était plus avisé que les autres et c’est pourquoi il put leur apprendre des choses inconnues d’eux. Il engagea les hommes à construire un Ng-obi, et c’est ainsi que naquit la première maison des hommes telle qu’on peut en voir aujourd’hui dans tous nos villages. C’est là que les hommes racontent aux jeunes gens leurs aventures et c’est ainsi qu’ils apprennent comment se comporter face du danger et comment penser. La première maison de cette sorte était vraiment l’école des hommes et Bep-Kororoti était leur maître. « Dans ce premier Ng-obi, les outils et les armes furent perfectionnés, et tous ces progrès les hommes le devaient au guerrier venu du ciel. C’est lui qui fonda la “grande chambre” où l’on discutait des problèmes et des difficultés de la tribu et c’est ainsi qu’une meilleure organisation vit le jour, ce qui rendit le travail et la vie plus faciles. « Souvent les jeunes se rebellaient et refusaient d’aller au Ng-obi. Bep-Kororoti revêtait alors son Bo et s’en allait à la recherche de ces jeunes et, naturellement, ils ne pouvaient pas lui résister et revenaient rapidement au Ng-obi. « Quand la chasse était difficile, Bep-Kororoti cherchait son Kop et tuait les bêtes sans les blesser. Le chasseur a droit à la meilleure part du gibier mais Bep-Kororoti ne prenait que le strict nécessaire pour lui et pour sa famille. Ses amis n’étaient pas d’accord avec cette façon de faire mais Bep-Kororoti ne voulait pas en démordre. « Au cours des ans, petit à petit, son comportement changea. Il ne sortait plus avec les autres et passait tout son temps dans sa case. Et quand il sortait de sa case, il s’en allait sur les montagnes Poukato-Ti d’où il était venu. Un beau jour, il suivit les injonctions de son esprit et décida de quitter le village. Il rassembla sa famille, seule sa fille Nio-Pouti n’était pas là car elle s’était absentée du village. Le départ fut rapide, les jours passèrent et Bep-Kororoti demeurait introuvable. Mais voici que soudain il réapparut sur la place du village et poussa un terrible cri de guerre. Tous pensaient qu’il était devenu fou et voulaient le calmer. Mais quand les hommes voulurent s’approcher de lui une lutte sans merci s’engagea. Bep-Kororoti n’employa pas son arme redoutable mais son était saisi de tremblements et quiconque le touchait tombait mort à ses pieds. Les guerriers moururent en grand nombre. « La lutte dura des jours et des jours car les guerriers s’obstinaient à vouloir s’emparer de Bep-Kororoti. Ils le poursuivirent jusqu’à la cime des montagnes. Il se produisit alors une chose terrible qui cloua tous les poursuivants sur place. A reculons, Bep-Kororoti s’approcha du bord de Poukato-Ti. Il pulvérisa avec son Kop tout ce qui se présentait à sa vue. Quand il fut arrivé au sommet de la montagne, tous les arbres et buissons étaient réduit en poussières. Et soudain, il y eut un fracas terrible qui ébranla toute la région et Bep Kororoti disparut dans le ciel dans un nuage de feu et de fumée. La terre fut ébranlée au point que les arbres et les buissons furent déracinés dans toute la région. Il n’y eut plus de fruit sauvage, le gibier se fit rare et la tribu se mit à souffrir de la faim. « Nio-Pouti (la fille de Bep-Kororoti) qui avait épousé un guerrier et donné le jour à un fils, dit à son époux qu’elle savait où trouver de la nourriture pour tout le village pourvu qu’il veuille bien l’accompagner jusqu’aux montagnes de Poukato-Ti. L’époux se laissa fléchir, prit son courage à deux mains et suivit Nio-Pouti jusqu’à Poukato-Ti. Ils gagnèrent la région de Mem-Baba-Kent-Kre et là, Nio-Pouti se mit à la recherche d’un arbre d’une espèce particulière. Quand elle l’eut trouvé, elle s’assit sur une branche de l’arbre tenant son fils sur ses genoux. Elle demanda alors à son mari de ployer les branches jusqu’à ce qu’elles touchent le sol. Au moment où les branches entrèrent en contact avec le sol, il y eut une explosion et Nio-Pouti disparut entre les nuages et la fumée, entre la poussière et l’éclair. « L’époux attendit plusieurs jours. Il avait déjà perdu courage et était sur le point de mourir de faim quand il se produisit une explosion très forte. Levant la tête, le mari de Nio-Pouti constata que l’arbre était revenu à sa place. Sa surprise était grande car sa femme était de retour et, avec elle, Bep-Kororoti, et ils apportaient des paniers pleins de victuailles comme on n’en avait jamais vu dans le village. Au bout d’un moment, l’homme céleste remonta dans les branches de l’arbre. Les branches furent ployées jusqu’à ce que leurs pointes touchent le sol ; il y eut une explosion et, de nouveau, l’arbre disparut dans le ciel. « Nio-Pouti retourna au village avec son mari et transmit aux hommes un ordre de Bep-Kororoti : tout le monde devait quitter cet endroit et édifier un autre village près de Mem-Baba-Kent-Kre où l’on recevrait de la nourriture. Nio-Pouti dit aussi que l’on devait garder les graines des fruits, des légumes et des buissons jusqu’à la saison des pluies. A ce moment là, on les mettrait dans le sol et on pourrait ainsi obtenir une récolte. C’est ainsi que l’agriculture naquit chez nous… Notre peuple s’établit à Poukato-Ti et vécut en paix. Les cases de notre village se multiplièrent et bientôt on les vit s’étendre de la montagne jusqu’à l’horizon… »

Depuis chez les indiens Kayapos d' Amazonie des rituels de célébration de Bep-Kororoti se répètent depuis des temps immémoriaux, tout comme se transmet cette légende !

Incontestablement le costume (Le Bo) pour incarner Bep Kororti rappelle sans equivoque une combinaison de cosmonautes , quand au baton le Kop , une arme de technologie avancée.

Le temoignage (sans corruption possible) d'un peuple amazonien primitif




http://www.paleoastronautica.com/032_kayapo.html
http://www.bibliotecapleyades.net/vida_alien/alien_AAtheory06.htm
http://antiguosastronautas.com/articulos/Reyes04.html

BEP Kororoti: Cargo Cult, un vieux ASTRONAUT dans le Mato Grosso?

tribu de l'Amazonie célèbre le pretrita régulièrement visité par un être du Cosmos.

CSAR REYES
L'Argentine
cesarreyes@antiguosastronautas.com



Le jour de Frum John

Chaque année, une multitude qui s'est tenue à Tanna - l'un des plus petits de quatre-vingts îles qui composent les nouveaux hybrides dans l'ouest du Pacifique - le jour de John Frum. Il s'agit d'un festival animé au cours duquel les indigènes manger et boire et danser ... et renouveler l'espoir d'un retour prématuré de leur dieu.

aussi l'affaire emblématique de ce que les anthropologues appellent etnlogos fret et du culte (ce qui est un type natif de croyances culturelles résultant des affrontements survenus peu de temps plus ou moins au milieu du XXe siècle voir Ancient Astronauts vs ornithorynque ), cette ordonnance, en particulier donne lieu à un mai 1941, lorsque la rumeur s'est répandue parmi les habitants de l'île que de l'autre côté du monde borné 50 km de longueur une extrémité de l'île appelée Green Point, un bean John Frum est apparu de manière surprenante, gauche et droite, loin de donner une grande invisibles des objets précédemment (pièces de monnaie, lampes de poche, lunettes de soleil et les bidons entre autres) d'annoncer l'avènement d'un nouveau royaume de l'abondance, où personne n'avait besoin et le travail.Et en effet, du point de vue de ces indigènes primitifs, avec une culture de l'âge de pierre, le comportement de l'fraîchement arrivés immédiatement ajustement à celle d'un dieu tutélaire. En effet, comme leurs collègues dans d'autres temps, John Frum haricots du ciel, d'un pays lointain appelé USA, chevauchant un oiseau puissant et gigantesque qui volent comme ruga tonnerre. Et, la plupart sont, était vêtu d'une peau extraay, blanc, aspect brillant à la lumière du soleil. Aussi, qui connaît les secrets de la nature, de haricots les éduquer au sujet de certaines questions, en plus de l'exercice de leur pouvoir de temps en temps de durcissement certains patients.

Mais un jour, ainsi que de haricots sont arrivés mystérieusement John Frum a dû retourner dans leur monde lointain, Etats-Unis, quelque chose qui n'a pas avant, bien sûr, en promettant de revenir dans toutes les un proche avenir. Cependant, le temps écoulé et le dieu John Frum ne sont pas revenus ...Par conséquent, les indigènes en détresse conçu un rituel pour les maintenir dans l'union avec leur dieu, en attendant écoulé (idée que, comme les modems, est presque universelle et enracinée intérêt dans diverses traditions religieuses, comme pour judos exemple et les chrétiens, où certains attendent toujours la venue du Messie, et l'autre le retour de Jésus-Christ.) Donc, le jour de nombreux insulaires John Frum maintenant vieux et uniforme de cérémonie patchée de la Marine S. U., et solennellement hissé le drapeau des États-Unis tandis que d'autres, torse nu et portant peint sur la poitrine et le son original et mythique États-Unis, mars comme l'épaule des soldats entraînés portant de longs bâtons de bambou qui agissent comme des fusils ...
Cult-office dans le Mato Grosso

Tout comme le culte de John Frum sous, des milliers de kilomètres de Tanna, la tribu Kayap, qui vit dans l'État méridional du Par, sur les rives de la rivière Fresco, dans le Mato Grosso au Brésil , rend également hommage périodiquement à la mémoire de l'autre étranges visiteurs du ciel.Son nom est Bep Kororoti, qui signifie littéralement la langue indgena viennent de l'univers. Sa légende, qui date depuis des temps immémoriaux - que la cérémonie festive en son honneur, a été libéré par le célèbre indiennes Joo Amérique Peret qui, lorsqu'il est en contact avec les Kayapo en 1962, à l'écoute la bouche d'un ancien chef de la tribu, surnommé Gway-Baba (Le Sage), qui lui a dit en substance comme suit: Un jour, tout à coup est arrivé au village de Kayap un visiteur inconnu. large veine Pukato-Ti, dont le sommet intérêt toujours caché par le brouillard de l'incertitude. Bep appelé Kororoti. Vesta un bo, costume bizarre qui recouvrait la tête aux pieds, et sa main Empu une kop, jetant armes à feu la foudre. Lui apparaissent, tous fui dans la terreur. Et tandis que certains hommes ont été pour protéger les femmes et les enfants, d'autres guerriers se sont précipités pour faire face à l'intrus. Mais ils avaient des armes> boiteux, pas le moindre mal Hacan. Et chaque fois que j'ai joué, le RCAS brave Kayap instantanément abattu. Le guerrier venu de l'univers semble amusant de voir la fragilité de leurs adversaires. Et tout à coup, fait une démonstration de force de levage son kop et d'aborder en premier à un arbre et après un rocher, détruit à la fois puissant faisceau lumineux. Avec qui tout le monde comprenait que les haricots ne Bep Kororoti viennent de faire la guerre ... Comme, pas le temps et plus de problèmes. Peu à peu, les gens du village a été sintindose Atrada aller à l'étranger en raison de sa beauté, la blancheur éclatante de sa peau et sa gentillesse à tous. Ses progrès dans l'art de la chasse et la gestion des armes de la tribu a bientôt pris le plus habile et courageux de nos hommes. Et c'est en tant que telle a été acceptée par tous comme un guerrier, et j'ai choisi comme un jeune mari et se maria avec lui et avait plusieurs enfants et une fille qu'ils ont nommé Nio Pouti. Bep Kororoti était plus intelligent que demsy ne tarda pas à apprendre beaucoup de choses inconnues à la population. Par exemple, apprendre aux hommes à construire un ng-obi, l'association masculine existe encore aujourd'hui dans tous nos villages, où les aînés a raconté ses aventures pour les jeunes et d'apprendre es c mo devons agir avant que les dangers et ont été formés en tant que critère. L'obi-ng a été comme une école et son professeur Kororoti Bep. Tous Hacan aussi l'artisanat et des armes ont été perfectionnées. Toutefois, en raison des enseignements du grand guerrier de l'univers, qui, en outre, a fondé la Grande Chambre, où ils discutent de toutes les questions de la tribu. Mais parfois les jeunes ont refusé d'aller à l'Obi Ng, puis Kororoti Bep-bo est habillée dans sa chambre et regarde pour les forcer à accomplir leur devoir. Lorsque le gibier était rare, Bep Kororoti armés avec demi-kop et tué les animaux sans les blesser. Et tandis que le chasseur toujours tena le droit d'être réservé pour le meilleur jeu, il ne mange pas du village n'a jamais eu yslo assez pour nourrir sa famille. Mais après quelques années, Bep Kororoti commencé à se comporter différemment. Rester enfermé dans sa cabane tout en évitant tout le monde. Et quand la pièce est toujours orientée vers les montagnes de Pukato-Ti, le lieu où les grains de venir. Et ainsi a été donnée que, à la suite d'un lecteur interne, a toute sa famille, à l'exception d'une fille Nio Pouti qui a été hors de la ville, et se hâta de mars. Le temps passa et Bep-Kororoti pas retourné. Jusqu'au jour où tout à coup être présents dans le village jetant un cri terrible guerre. Donc, tout le monde pensait que le haricot folle et essaya de le calmer. Mais Bep Kororoti résister. N'a pas utilisé son arme, mais son corps estremecay qui a touché lui tombaient l'un après l'autre au sol, comme morts. Toutefois, les Warriors renversé se relever et de nouveau essayer de dominer Kororoti Bep, de sorte que la lutte a duré das. Et enfin chassé vers le haut de la montagne, où, à la stupéfaction de tous quelque chose de terrible est arrivé. Bep Kororoti revenir sur les premiers contreforts de la montagne et ses haricots kop détruit tout sur son passage. Et puis il ya eu une énorme explosion qui a secoué l'ensemble du cycle et Bep Kororoti disparu dans l'air dans les nuages de flammes, de fumée et du tonnerre. Avec l'explosion, la terre a de haricots pour que sauté aux racines des plantes, et la forêt a disparu et la tribu a commencé à avoir faim. Donc, Bep Pouti Nio fille Kororoti, qui était marié à une naissance de haricots guerrier et de haricots à un fils, elle dit à son mari, elle sabadnde trouver de la nourriture pour le peuple, mais pour cela, nous devons accompagner dans les montagnes de PukatoTi ... Arrivé là, Nio Pouti dirigée pour la région de Mem-Baba-Kent-Kre et à la recherche d'un arbre spécial qu'elle sait. Elle est assise sur ses branches avec votre enfant sur vos genoux et a immédiatement demandé à son mari pour tirer les branches vers le bas jusqu'à ce que le conseil a touché le sol. Cela fait, il y avait un énorme explosiny Nio Pouti disparu dans les nuages de fumée, le tonnerre et la foudre. Il a fallu quelques jours et son mari Pouti Nio, qui Bean est resté en place en attente de son retour, était démoralisé et prêt à mourir de faim quand tout à coup un grand bruit et oy vit que l'arbre semblait haricots à nouveau. Son épouse est revenue de haricots, et qu'elle a été mise Bep paniers Kororoti grand complet de vues confitures alimentaire. Après un certain temps, l'homme du cosmos revint s'asseoir dans les branches des arbres qui spéciaux plier l'ordre jusqu'à ce stas touché le sol. Et encore il y avait un explosiny l'arbre a disparu dans l'air. Puis il revint Nio Pouti avec son mari au village porteur d'un message Bep Kororoti dicindoles les envoyer tous à migrer immédiatement Mem-Baba-Kent-Kre et de construire l'ensemble de leurs villages, où trouver de la nourriture. Et qui devrait conserver les graines des fruits et légumes jusqu'à ce que la saison des pluies, puis à l'usine et ont comme nouvelle culture. celui-ci était le début de l'agriculture dans le Kayap ...

Cependant, tout comme à Tanna insulaires porté l'uniforme de la Marine américaine pour évoquer une Frum John dans son da, Amazon Kayapo porter lors de la célébration à la mémoire d'un curieux Bep Kororoti costume fait de l'imitation de la paille de ce costume étrange que dire bo (comme le montrent les photographies que nous reproduisons ci-dessous pour, prises par le célèbre Joo Peret indienne en Amérique l962). Comme alors, et repose sur l'idée qu'il n'y a aucune raison licite de penser que ces indigènes de l'île de Tanna ont meilleur œil sur les vêtements indiens rituel Kayap, on en déduit que paille robe fait allusion à Bep Kororoti est au moins aussi fidèles une réplique que l'uniforme de John Frum. Et bien sûr, qui conduit inévitablement à s'interroger sur sa remarquable ressemblance avec le costume d'un astronaute ... étant que ce vêtement rituel, comme cela a été dit, remonte à l'Antiquité.

Photos Bep Kororoti - Amérique du Peret Joo Copyright, 1962

Je viens de l'Univers

En fait, une légende de l Bep Kororoti il parle carrément d'un étranger venu du cosmos, qui s'habillait dans une situation inhabituelle et porter une arme jetant puissants rayons - représentée par la longue tige que le sujet Empu Peret photo, qui est la même charge symbolique de ces fusils portant sur leurs épaules dévots de bambou de John Frum à Tanna - qui, en plus, les participants enfin de retour dans leur monde disparaître dans l'air dans les nuages de flammes, de fumée et du tonnerre ... plus ou moins comme les soldats qui ont quitté les îles de Oceana sur ses avions de rentrer chez eux en permanence.

Selon les hypothèses des anciens astronautes, notre planète auront été visités dans le passé par des extraterrestres. Leur science et la technologie, inaccessible à la compréhension de l'homme primitif, a donné un être surnaturel contenu de ces visites, ce qui a entraîné dans les mythes et légendes, et intronisé en tant que visiteurs dieux puissants venus du ciel.

Je viens de l'Univers, c'est ce que signifie réellement dans la langue Kororoti Bep nom indigène. Et que, dans les paroles de ce personnage étrange, il semble plus un aveu de la part du type qui est conforme à la morale

Un merci spécial à Joo Amérique Peret: Je veux publiquement exprimer mes sincères remerciements les plus sincères et les prestigieux de l'Inde et écrivain Peret Amérique Joo pour permettre la publication de cette version en espagnol ol Kayap légende indienne, ainsi que leur autorisation de reproduire des photographies prises par l en 1962.


Droit d'auteur:

Joo Peret Amérique 1972 - réservé auteur ao Direitos.Nome d'origine: Bep Guerreiro ne Kororoti ou en Espagne.

Reyes Csar Copyright 2000 par verset Desta oyen, espanhol.


Joo Peret Amérique 1972 - Tous droits réservés à l'auteur - Nom oririnal: Bep Guerreiro ne Kororoti ou en Espagne.

Copyright 2000 Reyes Csar la version de cette édition en espagnol.

Les étudiants abogaca auteur à l'Université de Buenos Aires (Argentine).Il est journaliste versés dans les sciences et a été coordonnateur de la quatrième dimension documentaire magazine, la tête de la rédaction d'autres publications et est actuellement le rédacteur en chef de antiguosastronautas.com. Depuis 1980, il a publié un grand nombre d'articles ayant trait aux hypothèses de paleovisitas extraterrestre.

Kings César 2000 Tous droits réservés.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Lun 28 Fév 2011, 15:17



A la derecha otro “Dios de la Antiguedad” de los Mayas, Ciudad de Tikal, Guatemala. Es importante fijarse en los detalles tecnológicos del traje, como por ejemplo los tubos que salen de la base de las botas. A la izquierda la representación indú del Dios Ganesha, nótese el parecido con una máscara de piloto de caza actual.

http://elblogquetodolove.blogspot.com/2009/11/nave-de-toprakale-turquia-se-estima-su.html
http://antiguosastronautas.com/

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Lun 28 Fév 2011, 16:48

L'étude des Dogu est aussi intéressante:

On dirait des représentations d'ufonautes (astronaute extraterrestre) avec des détails troublants.


Japon:
En 5 000
avant J.C., au Japon, des artisans primitifs de la tribu Dogu ont
façonné ces statuettes en bronze....équipées d'une sorte de scaphandre
ou plutôt d'une combinaison spatiale.

http://www.google.fr/images?hl=fr&client=firefox-a&hs=XHi&rls=org.mozilla:fr:official&q=dogu&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi

Les Dogu sont des statues d'argile animées que l'on croise de temps en temps dans Ōkami. La plupart du temps, elles ne font qu'office de décoration, à l'entrée d'un temple, d'un sanctuaire, mais
surtout de ruines ancestrales. Elles sont en effet inspirées par de célèbres vestiges datant de la préhistoire du Japon, et plus précisement de la fin de la période Jōmon, les figurines Dogū. On
pense que celles-ci ont été sculptées par des tribus primitives et qu'elles représentent une sorte de divinité. Les Dogū ont souvent une poitrine exagérement grande, ce qui laisse supposer qu'elles
sont de sexe féminin. La plus grande collection de Dogū japonaises est exposée au musée d'histoire et d'archéologie de Tohoku, à Sendai.


Mais dans Ōkami, les Dogu s'opposent parfois au passage d'Amaterasu dans les lieux dont elles ont la garde, et se révèlent alors d'excellents combattantes.

De toutes les statues magiques que l'on trouve sur son chemin, le Dogu est certainement le plus bizarre. Des légendes prétendent que les Dogu viennent de la lune, mais tout bien considéré, on
peut sérieusement en douter. Ces statues sont animées par l'esprit d'un gardien du temple, du mal ou du bien. Une histoire raconte qu'un Dogu, prit de folie, mit à sac village après village,
détruisant tout sur son passage. Un brave guerrier, utilisant son coeur et son courage, pu mettre fin à ce carnage.









http://www.tnm.jp/en/servlet/Con?processId=00&ref=2&Q1=&Q2=&Q3=&Q4=________1_12_&Q5=&F1=&F2=&pageId=E15&colid=J38392




des combinaisons spatiales que des explorateurs venant de l'espace peuvent eux aussi porter:






Berkut (Беркут en russe signifie « aigle royal ») est une combinaison spatiale qui a été développé pour effectuer une sortie extravéhiculaire durant la mission Voskhod 2. Elle est conçue par l'équipementier russe Zvezda au début de l'année 1964[1]. La combinaison Berkut n'a été utilisé qu'une seule fois.

Alexei Leonov réalisa le 18 mars 1965 la première sortie extra-véhiculaire de l'histoire avec la combinaison Berkut. Celle-ci était une version modifiée de la combinaison Sokol-1 utilisée sur Vostok. Le sac porté sur le dos du cosmonaute fourni de l'oxygène durant 45 minutes à la fois pour la respiration et le système de refroidissement[2]. La pression de la combinaison est fixée à 0,406 bar ou à 0,274 bar. Une soupape de sécurité permettait dans l'espace d'évacuer la chaleur, l'humidité et le dioxyde de carbone expiré. Leonov est resté 23 minutes 41 secondes dans l'espace en dehors du vaisseau Volga et s'en est écarté pendant 12 minutes 9 secondes attaché par un cable de 5,35 m[3]. La combinaison de Leonov avait gonflée pendant sa sortie extra-véhiculaire rendant ses mouvements très difficiles si bien qu'il ne pouvait atteindre par exemple le déclencheur de son appareil photographique situé sur sa poitrine[2]. Pour retourner dans le module Volga il dû réduire rapidement la pression de sa combinaison afin de pouvoir se plier. Leonov dira plus tard qu'il transpirait également beaucoup dans sa combinaison.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Lun 28 Fév 2011, 16:49



00000000
000000


Cabezas de Antiguos Pilotos.
Asociadas siempre a formas ornamentales o representaciones estilizadas
de animales autoctonos o mitológicos, existen multitud de cabezas
aisladas o pertenecientes a figuras y estatuas, diseminadas por todos
los rincones del mundo y de las más diversas culturas que, de forma casi
inmediata, nos hacen recordar que las formas y diseños de los objetos o
animales que las recubren poseen una enorme semejanza a los cascos
utilizados en la actualidad por pilotos, astronautas, buzos, etc.
Si bien quizá todo
sea producto de la casualidad, no lo es menos que muchas de estas
representaciones esten asociadas a antiguas leyendas que las relacionan
por ejemplo, con la capacidad de volar

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Melville
Participation sympathique
Participation sympathique




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 10
Inscription : 26/05/2010
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Jeu 12 Mai 2011, 19:50

C'est dingue quand même... les preuves sont toujours anciennes, lointaines, de qualité médiocre, relayées, déformées -enfin j'enfonce une porte ouverte-

Je prends un réel plaisir à "regarder"/lire les nombreux documents du site.Mais je suis surpris par les "preuves" pré historiques et historiques. Soit par un jeu de mémoire, les Hommes de l'époque ont su immortaliser des moments d'une grande valeur soit ils ont eu le loisir d'observer leur modèle à leur guise (ça devient intéressant...)

Je n'ai aucune idée du nombre d'habitants de la Terre aux différentes époques de réalisation de ces œuvres, mais je sais à peu de choses près combien nous sommes maintenant... Les preuves contemporaines similaires à celles d'époques existent mais me semblent être bien moins pertinentes.. Pourtant nous avons des outils bien plus sophistiqués maintenant pour immortaliser ou repérer ces phénomènes et nous sommes aussi beaucoup plus nombreux à pouvoir témoigner..

J'ai envie de dire que "je pense tout haut..." Je trouve que ces preuves sont extrêmement pertinentes et crédibles (car j'ose à croire qu'elles ne relèvent pas d'un canular orchestré par un tocard quelconque...)

Les témoignages d'époque ne révèlent pas d'hostilité particulière de la part des "visiteurs" à moins que ces peintures et sculptures ne soient la preuve que les "soirées déguisement" existent depuis très très longtemps xD

Nous sommes incapables de définir à quoi ressemble un E.T (je défie quiconque de me prouver le contraire !) et pourtant à l'époque de l'argile et de la poterie pas de problèmes, on retrouve des représentations de visages, de corps, de précisions que nous n'avons pas aujourd'hui.


Nous étions si intéressants à l'époque pour vivre des rencontres aussi rapprochées ? A moins que ces peintures et sculptures ne soient la preuve que la science fiction existe depuis très très longtemps xD (Mary Shelley détrônée)

Les preuves solides sont notre histoire, les preuves stériles sont notre quotidien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmash
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 196
Inscription : 04/02/2011
Localisation : France
Emploi : Pharmaceutique
Passions : Plein de choses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Sam 14 Mai 2011, 12:16

Certaines représentations sont extrêmement troublante mais ils ne faut pas oublier que l'homme a toujours cherché à représenter son imaginaire (sans aucun modèle). De plus de nombreux dieux ont longtemps été représentés en armure et casqués.

Quand aux comparaisons avec des tenues d'astronautes contemporaines, vu leur aspect peu pratique je doute qu'une civilisation plus avancée utilise des combinaisons du même modèle. La comparaison est donc à mon goût un peu rapide. (dans les témoignages plus contemporains, aucune combinaison de ce type n'a été rapportée même s'il est vrai qu'en quelques milliers d'années elles ont effectivement pu évoluer...)


Dernière édition par Garmash le Dim 15 Mai 2011, 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Dim 15 Mai 2011, 00:24

Il y a bien eu des signalements d'ufonautes casqués ou de type bonhomme "michelin".
Revenir en haut Aller en bas
Melville
Participation sympathique
Participation sympathique




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 10
Inscription : 26/05/2010
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Dim 15 Mai 2011, 02:33

Nous avons des photos, des films et des témoignages troublants... sous couvert d'une escroquerie possible dans de nombreux cas (je ne reviens pas sur certains témoignages vraiment crédibles..)

Mais souvent ce qui revient c'est :
-peut être que la NASA trafique les photos/vidéos
-peut être que untel falsifie/modifie certains résultats
-peut être certains bruits de couloir sont lancés pour éviter de chercher autre part
-peut être que certains veulent se faire mousser en se donnant de l'importance par des révélations... plus que douteuses... ("j'ai vu des photos tenues secrètes par le chef untel qui les tenait d'un mécanicien autorisé à pénétrer dans le hangar 27 alors que justement le hangar 27 n'était ouvert qu'aux personnes avec une autorisation spéciale.. Je ne peux pas tout dire, mais je peux dire que cette photo malgré le fait qu'il faisait sombre et froid représentait une forme géométrique...." ... ) bon je m'arrête là.


J'en viens à : Je ne pense pas que les hommes pré historiques avaient en eux le sentiment d'un complot mondial visant à cacher des informations capitales. Je ne pense pas que ces hommes avaient besoin de monter des histoires de type RR3 (ok l'imagination fonctionne très fort à l'époque). Je pense simplement que ces œuvres sont la représentation assez fidèle de manifestations "extérieures".

A notre époque, trop d'abus et de canulars sont montés, nous avons pris conscience qu'il est fort probable qu'il y ait de la vie extra terrestre ce qui favorise l'imagination et le besoin d'existence ...
Il y a de ça 30 000 je ne pense pas que l'homme avait conscience de sa position dans l'univers, c'est pourquoi je suis très sensible aux preuves et manifestations d'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel1512
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 101
Inscription : 04/08/2009
Localisation : Bordeaux
Emploi : Tatoueur
Passions : Ufologie, informatique, sport, musique, moto
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   Dim 15 Mai 2011, 18:38

Bon, je mets dans ce post un lien trouvé par hasard, renvoyant vers une histoire qui est en fait la traduction d'un récit fait par un indien Hopi.
Ce récit est en quelque sorte l'histoire, la mémoire ou la conscience de son peuple, transmise oralement génération après génération afin que tout ceci ne se perde pas, et que chacun puisse connaître ses prétendues origines.



ATLANTIS CONTRE MU


"Les rescapés de Mu"






Quelques ouvrages sortent parfois de l’ordinaire. Celui que vous allez parcourir fait partie de ceux là.

Il existe peu de documentation traitant du continent de Mu et
pratiquement aucune sérieuse relatant la guerre qui opposa ce continent
du pacifique aux habitants de l’île d’Atlantis… Les lignes qui vont
suivrent risquent de toucher bon nombre d’entre vous. Il s’agit du
témoignage d’un Indien Hopi (Ours Blanc) qui relate avec beaucoup de
générosité l’histoire de ses ancêtres‚ celle qui s’est transmise de
génération en génération et ceci pendant des milliers d’années…

Ours Blanc raconte l’histoire de son peuple‚ les Hopis‚ et les relations
qu’il a su garder avec le créateur et ses auxiliaires célestes‚ les
différents Kachinas. Il nous dévoile cette guerre absurde qui opposa ses
ancêtres qui vivaient sur Mu (Kásskara) au peuple d’Atlantis
(Talawaitichqua) et la destruction de ces deux mondes. Le monde
d’Atlantis est décrit comme une société en pleine décadence. Ours Blanc
relate ainsi le pénible exile de son peuple vers le continent américain
il y a 80.000 ans‚ ce qui discrédite pleinement la thèse de l’arrivée
des Indiens il y a 10 à 12.000 ans par le détroit de Béring…

Voilà donc un récit remarquable à bien des égards ! Ce document n’a
jamais été traduit en anglais et encore moins en français. Il provient
d’un livre en allemand édité en 1979 et intitulé "Kásskara und die
Sieben Welten" (Kásskara et les Sept Mondes). Nous avons traduit pour
vous uniquement la partie qui concerne le témoignage d’Ours Blanc‚ soit
un tiers de l’ouvrage. Le reste étant une remarquable analyse du récit
d’Ours Blanc rédigée par l’auteur du livre‚ Joseph F. Blumrich. Nous
avons ajouté quelques photographies et légendes qui ne font pas partie
de l’ouvrage original afin de donner plus de vie à ce dossier.

Joseph F. Blumrich a travaillé à la NASA de 1959 à 1974. Il a notamment
participé à la conception de la structure du propulseur de Saturn V qui
permit aux astronautes américains d’aller officiellement fouler le sol
de la Lune. Il a aussi collaboré à la conception de Skylab.

Je m’étonne que son ouvrage ne soit jamais sorti en dehors du territoire
germanique. Malheureusement‚ Joseph F. Blumrich est décédé en 2002. Ce
n’est donc pas demain que son travail sera apprécié à sa juste valeur.
Cette traduction n’a pour but que de diffuser la vérité au plus grand
nombre. Que ceux qui veulent savoir prennent le temps de lire…



Anton Parks, octobre 2005



Histoire de situer un peu à qui nous avons à faire quand on parle des Hopis et d'Anton Parks:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hopis
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anton_Parks

Vous découvrirez qu'Anton Parks est un écrivain qui, comme tout bon écrivain, se doit de trouver de l'inspiration. Et il aborde des sujets qui, je le sais déjà, feront sourire certains d'entre vous. Wink
Mais bon, il s'agit ici de la traduction d'un passage d'un livre écrit par un autre, comme vous l'aurez sans doute compris au travers du texte plus haut. Donc, je pense que cela mérite le détour...

http://www.antonparks.com/main.php?page=atlantis_mu

Et pour quand même laisser une chance à Anton Parks, pour ne pas qu'il soit considéré comme un simple écrivain à la recherche de l'histoire à succès, voici un lien vers un article abordant le thème très à la mode de 2012 et la planète X, Nibiru, etc...
Je serai un poil hors sujet avec ce lien, et sans doute à la limite du carton jaune Laughing, mais lisez au moins la conclusion de cette interview, je la trouve bien.
http://www.antonparks.com/main.php?page=neberu

Voilà pour ma contribution, en espérant ne pas vous avoir fait perdre votre temps! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les mystèrieuses représentations d'astronautes antiques
» Psy cognitive - Représentations liées à l'action
» pas de représentations ni d'images ?
» Les représentations du prophète
» Déconstruire les représentations sociales ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire :: Archéologie mystérieuse-