Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Plus de 1.000 planètes pour Kepler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Plus de 1.000 planètes pour Kepler   Sam 12 Fév 2011, 00:23

Plus de 1.000 planètes pour Kepler

Chargé de détecter des mondes autour d’autres soleils, le télescope spatial Kepler vient de trouver un étonnant système de 6 planètes et annonce 1.235 découvertes supplémentaires potentielles dont 54 seraient dans la zone habitable de leur étoile.


Image d’artiste montrant Kepler-11, un système stellaire situé à 2.000 années-lumière de nous et composé de 6 planètes.Crédit : NASA/Tim Pyle


Lancé le 7 mars 2009, Kepler est un observatoire spatial somme toute modeste avec son miroir principal de 90 cm (par comparaison, Hubble est doté d’un miroir de 2,4 m). Cependant, Kepler a été équipé de photomètres ultrasensibles capables de mesurer les plus infimes variations de luminosité des étoiles, variations qui trahissent l’activité de ces astres ou bien le passage d’une planète devant eux (la planète bloquant une partie de la lumière émise par l’étoile, l’éclat de cette dernière diminue).

Kepler-11 : un système très compact
C’est par cette méthode dite des transits que Kepler a débusqué un étonnant système dénommé Kepler-11. Commençons par son étoile : située à 2.000 années-lumière de nous elle ressemble à notre propre Soleil. En revanche, son cortège de 6 planètes est bien plus compact ! Songez que 5 d’entre elles orbitent autour de leur étoile-hôte plus près que Mercure ne l’est du Soleil. La plus lointaine navigue à une distance située entre Mercure et Vénus. Ci-dessous, schéma de ce système et vidéo NASA à propos de cette découverte.



Le système de Kepler-11. 5 des 6 planètes sont plus proches de leur étoile que Mercure ne l’est du Soleil.
Crédit : NASA/Tim Pyle - Traduction Enjoy Space



Tous ces mondes sont plus grands que la Terre et les plus volumineux sont comparables à Uranus et Neptune. Les 5 plus proches tournent autour de leur étoile entre 10 et 47 jours terrestres (l’année y est donc très courte !) tandis que le plus éloigné met 118 jours pour accomplir une révolution complète. En raison de leur densité, les scientifiques pensent que ces planètes sont rocheuses avec d’importantes atmosphères gazeuses et la présence d’eau n’est pas exclue (en théorie) sur certaines. Et dès qu’on parle d’eau, surgit la question de la vie... Une question que n’ont pas peur d’aborder les responsables du télescope Kepler vue la moisson de planètes qu’ils viennent d’annoncer en plus de ce système compact à 6 mondes.

1.235 planètes dont 54 en zone habitable
En effet, Kepler observe quasiment sans interruption la même portion de ciel dans la constellation du Cygne et scrute donc 155.453 étoiles. Rappelons que toute baisse de luminosité peut signaler le passage d’une planète devant son étoile. Lors d’une conférence de presse de la NASA le 2 février, il a été révélé que les données de Kepler suggéraient à ce jour une moisson de 1.235 planètes. Pour être exact, il s’agit de «candidates», ce qui signifie que leur statut de planète doit être confirmé par des observations menées avec d’autres télescopes. Cette précaution établie, les chiffres avancés donnent tout de même le vertige. Car sur ces 1.235 possibles planètes, 662 ont la taille d’Uranus, 165 celle de Jupiter, 288 sont des superTerres et 68 ont la taille de notre boule bleue qui nous sert de maison spatiale.





Les 1.235 candidats de Kepler situés sur la portion de ciel qu’il observe. Bleu : planètes de la taille de la Terre. Vert : de 1,25 à 2 fois la Terre. Orange : semblable à Neptune (2 à 6 fois la Terre). Rouge : planètes géantes (6 à 22 fois la Terre).
Crédit : NASA/Wendy Stenzel - Traduction Enjoy Space


De plus, sur les 1.235, 54 candidats planétaires orbitent autour de leur étoile dans la zone habitable. Il s’agit de la région dans laquelle l’eau peut exister théoriquement à l’état liquide sur un monde (et on pense que l’eau favorise fortement l’émergence du vivant). En effet, trop près d’un soleil, le précieux liquide s’évapore, et trop loin il devient de la glace. Certains de ces mondes sont des géantes gazeuses, un type de planète qui ne semble pas à priori capable d’héberger la vie. En revanche, comme l’a souligné Bill Borucki, responsable scientifique de Kepler, pendant la conférence de presse du 2 février, ces géantes gazeuses possèdent très certainement plusieurs lunes qui sont donc également au sein de la zone habitable de l’étoile concernée, ce qui multiplie d’autant les possibilités de mondes susceptibles de voir la vie émerger ! Une lune d’une géante gazeuse habitée par une civilisation extraterrestre, cela ne vous rappelle rien ? Immense succès au cinéma, Avatar de James Cameron était basé sur une telle hypothèse. Le réalisateur canadien, passionné de spatial (et même un moment membre d’un comité de la NASA), s’était en effet tout simplement inspiré des réflexions des astronomes qui travaillent dans le domaine des exoplanètes. Plus fort, sur ces 54 candidats placés au «bon endroit» par rapport à leur soleil, 5 ont une taille qui va de 0,9 à deux fois celle de la Terre, soit des mondes cette fois-ci potentiellement semblables au nôtre. Kepler ne surveillant que 1/400ème de notre ciel et se limitant aux étoiles proches de nous, ces résultats montrent que notre propre galaxie (200 milliards d’étoiles) regorge probablement de havres de vie en dehors du seul que nous connaissons actuellement de façon certaine, à savoir notre bonne vieille Terre. Enfin, Kepler n’a pas encore achevé sa mission et d’autres découvertes sont possibles !
Cette quête du vivant dans l’Univers via notamment l’étude des exoplanètes est bien évidemment évoquée dans l’exposition «À la recherche de la vie extraterrestre» de la Cité de l’espace à Toulouse (France).
Ci-dessous, la vidéo de la conférence de presse du 2 février à propos des 1.235 planètes potentielles et du système compact de 6 planètes.



Publié le 3 février 2011

http://www.enjoyspace.com/fr/news/plus-de-1-000-planetes-pour-kepler

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Plus de 1.000 planètes pour Kepler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kepler 22b
» La Nasa a découvert des planètes similaires à la Terre
» bésoin conseils pour autoguidage
» 86 planètes extra solaires auscultées
» Télé 7 jours - Satellite météo et Kepler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Actualité ufologique, ovni et vie extraterrestre-