Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
priestjanko
Participation sympathique
Participation sympathique
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 16
Inscription : 18/12/2010
Localisation : montauban 82
Emploi : employé
Passions : ovnis, métal musique, ciné
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 08 Jan 2011, 17:58

De toute manière, ces engins sont relativement "près" du sol donc on les entends. Ces photos ne sont qu'artistiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 18 Jan 2011, 21:23

Voici un petit florilège de cas étant avérés comme de simples reflets dans des vitres, pour la plupart issus d'enquêtes personnelles:
















A noter que dans presque tous les cas, un simple traitement d'image faisant ressortir les contrastes permet de déceler la méprise (ou la supercherie), d'autres objets étant dès lors visibles par réflexion dans la vitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 22 Jan 2011, 13:35

Bonjour à tous!

Dans ce sujet, je parlerais de photographie et de vidéo et des effets parfois étranges qui peuvent se produire dans certaines conditions.

Loin de moi l'idée de faire un cours technique (et rébarbatif!) sur la photographie et la vidéo, mais de montrer de façon illustrée comment nous pouvons nous faire berner par nos sens et par les techniques parfois complexes de prise de vue.

J'éditerais et je rajouterais au fur et à mesure. Toute idée, suggestion et exemples sont les bienvenues!

Sommaire:

1. Capteurs CCD ou CMOS, objectifs et lentilles: impuretés
2. Longues expositions
3. Lens flares
4. Compression JPEG et ses effets
5. Résolution et ses effets
6. Artefacts du capteur et de l'obturateur

  • a. Exposition partielle
  • b. Skew
  • c. Wobble
  • d. Smear et blooming
7. Crénelage (Aliasing)
8. Aberrations optiques diverses

  • a. Aberration chromatique
  • b. Diffraction
  • c. Vignettage
  • d. Distortion
9. Orbs

  • a. Aberrations de Coma
  • b. Aberrations sphériques
  • c. Bokeh
  • d. Formes du diaphragme
10. Flash et ses effets
11. Exemples d'objets usuels observés de façon inhabituelle

  • a. Reflets
  • b. Interpositions
  • c. Divers


Dernière édition par elevenaugust le Mar 25 Jan 2011, 23:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 22 Jan 2011, 13:54

1. Capteurs CCD ou CMOS, objectifs et lentilles: impuretés

Souvent, sur les photographies, des tâches noires ou claires peuvent apparaître, en particulier lorsque la prise de vue s'est faite sur un fond uni (ciel, mur, etc....) qui sont régulièrement l'objet de méprises.

Dans l'exemple ci-dessous, les impuretés sur le capteur CCD ou CMOS sont de couleur noire (cerclées en vert) tandis que celles se trouvant sur l'objectif sont de couleur claire (cerclées en violet):



Ces impuretés sont facilement reconnaissable car défocalisées.
La poussière qui se trouve sur le capteur n'est pas visible quand on utilise la pleine ouverture d'un objectif lumineux. Ainsi, si on prend une photo à F2.0 ou F2.8, les poussières du capteur ne sont pas visibles sur la photo. Elles commencent à être visibles à partir de F4 et F5.6 sous la forme de tâches translucides rondes.
Elles sont ensuite de plus en plus nettes au fur et à mesure qu'on ferme le diaphragme.

Autant le nettoyage de l'objectif est une opération relativement aisée, autant celui du capteur est plus délicat! A effectuer en suivant ces recommandations.


Dernière édition par elevenaugust le Lun 24 Jan 2011, 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 22 Jan 2011, 14:25

2. Longues expositions

Une photographie prise avec un temps d'exposition élevé se doit d'être prise avec un trépied, afin d'éviter les effets indésirables dus au bougé.
Il arrive que certaines de ces photographies, en particulier prises de nuit, capturent des objets en mouvement durant l'ouverture du diaphragme, ce qui provoque un effet étonnant de "filé" lorsque les objets en question sont équipés de lumières ou feux de signalisation.

C'est en particulier le cas pour les hélicoptères et les avions (mais aussi les satellites), que ni le flash (portée trop courte) ni la lumière ambiante trop faible ne permettent de distinguer les contours, mais uniquement leur signalisation qui "imprime" tout au long de son passage le capteur de l'appareil photographique.

Juste un exemple concret ci-dessous accompagné des explications techniques....



La grande bande blanche correspond au projecteur et le faisceau blanc au balayage
de celui-ci, l'hélicoptère se déplaçant dans le même temps.
La bande rouge sur le dessus ainsi que les points lumineux blancs correspondent aux feux de signalisation.

Le tout est résumé par ces deux schémas:


Hélicoptère photographié à T1, T2 puis T3.




Nombreux autres exemples ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 22 Jan 2011, 22:57

3. Lens flares

Les lens flares sont un phénomène de réflexion de lumière parasite à l'intérieur du système de lentilles interne d'un appareil photographique ou d'une caméra.
En règle générale, plus le système optique comprend de lentilles, plus les chances existent de se trouver en présence de lens flares lorsque l'objectif est dirigé vers une source de lumière suffisamment intense (Soleil, Lune, lumières artificielles....)

Il n'est pas nécessaire que cette source lumineuse se trouve exactement dans le champ de l'objectif, sa proximité étant suffisante. En effet, la source lumineuse peut très bien pénétrer dans l'objectif sans pour autant que celui-ci soit pointé vers elle.

On peut classer les phénomènes de Lens flares en trois catégories principales selon la façon dont elles se forment:

a- Lens flares produites par une pénétration directe ou indirecte des rayons lumineux dans le système de lentilles.
Elles peuvent se manifester par:
1- une sorte de "brume" visible sur une partie de l'image, lui donnant un aspect "délavé" en réduisant le contraste et la saturation des couleurs (En ajoutant de la luminosité aux régions sombres de l'image et affadissant les couleurs pour les régions saturées, ce qui réduit cette saturation).
Cette aspect est particulièrement visible sur les photographies avec une source lumineuse se situant en-dehors et à proximité immédiate du cadre.
2- des artefacts colorés en plus ou moins grand nombre, avec un axe principal orienté vers la source de lumière et pouvant aussi présenter des formes variées, tels que cercles, anneaux, formes géométriques régulières correspondant à la forme de l'obturateur.

Dans l'exemple ci-dessous, en haut à droite se trouve une large flare telle que décrite en "1" tandis que dans la partie inférieure gauche se trouvent deux flares telles que décrites en "2".



Autres exemples avec des flares de formes et de couleurs variés:







Ce type de Lens flares est régulièrement pris pour des OVNI, mais sont aisément repérables car se produisent toujours à proximité immédiate d'une source lumineuse intense.

Exemple produit par une lumière artificielle:



b- Lens flares produites par la diffraction des rayons lumineux sur le capteur
Ce phénomène se manifeste par l'apparition sur la photographie de succession de petits arc-en-ciels, semblables à des artefacts de diffraction.
Contrairement à la catégorie précédente, ceux-ci sont particulièrement difficile à éviter, car non visibles sur l'écran de contrôle de l'appareil photographique.
Aussi appelés "rainbow flares"

Exemples:


Partie gauche seulement; à droite se trouvent des exemples caractéristiques de lens flares de type "a".





c- Lens flare produite par symétrie centrale de sources lumineuses ponctuelles
Elles sont produites par l'utilisation des filtres dans les APN et sont facilement décelables en traçant sur la photographie les axes de symétrie centrale:









A noter que l'ensemble de ces phénomènes de Lens Flares sont aussi observables sur des vidéos.


Dernière édition par elevenaugust le Dim 23 Jan 2011, 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 22 Jan 2011, 23:16

Merci elevenaugust,
Surtout les dernières photos sont instructives hreh

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Sam 22 Jan 2011, 23:21

Les APN sont vecteurs de pas mal de méprises à cause des artéfacts liés aux capteurs. Nous devons donc analyser de près toutes les photos parfois surprenantes de réalisme si nous ne voulons pas propager des illusions...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Dim 23 Jan 2011, 18:24

4. Compression JPEG

La compression JPEG (pour Joint Photographic Experts Group, du nom du groupe d'experts ayant défini la norme de compression) est une norme visant à encoder/décoder une image avec un algorithme spécifique appelé de "compression à perte", c'est-à-dire que le processus est irréversible (sauf pour la norme JPEG-LS dont nous ne parlerons pas ici) et se déroule de la façon suivante:



Pour schématiser, l'algorithme:
1- compresse l'image en découpant des blocs de pixels carrés le plus souvent de 8*8 (64 pixels) grâce au standard JFIF [JPEG File Interchange Format] qui spécifie la méthode d'encodage.

2- encode les couleurs de RGB (RedGreenBlue) généralement sous le format le moins destructeur en terme de luminance et de chrominance (YUV et YCbCr [Y étant la luminosité du pixel et CB Cr étant les composantes bleues et rouges de la chrominance])

3- compense le manque de sensibilité de l'œil humain à la chrominance en sous-échantillonnant d'un facteur 2 la résolution des données de chrominance

4- transforme avec la transformée en cosinus discrète (transformée DCT) chaque bloc de 8*8 pixels en une carte d'amplitude et de fréquences, celles-ci étant dès lors séparées.
La valeur d’une fréquence reflète l’importance et la rapidité d’un changement, tandis que la valeur d’une amplitude correspond à l’écart associé à chaque changement de couleur.

5- la quantification, étape suivante, reprend les blocs de 8*8 pixels transformés en une matrice de 8*8 nombres par la DCT et la divise par une autre matrice de quantification contenant elle aussi 8*8 nombres choisis par le codeur, ceci dans le but d'atténuer voire supprimer les hautes fréquences, auxquelles l'œil humain est insensible.
La perte d'information (et donc de qualité visuelle), mais aussi le gain de place se situe à cette étape précise, car dans notre grille de nombre, les "zéros" représentant les hautes fréquences ne prennent lors de l'encodage pratiquement aucune place.
Plus le niveau de quantification définie par la matrice est élevé, plus le nombre de zéro aux hautes fréquences sera important, et donc plus la compression sera élevée et la qualité dégradée.

6- le codage final fait intervenir une compression selon un algorithme RLE basé sur la valeur 0 (le codage RLE intervient uniquement sur cette dernière), puis un codage entropique de type Huffman.

Exemple d'image dégradée par la compression JPEG:



Notez les blocs de pixels clairement visibles ainsi que les distortions de couleurs et de formes particulièrement sur les bords

Application concrète concernant les OVNI:

Nombre (sinon la majorité) de photographies exhibant des OVNIs sont compressées au format JPEG, très connu.
Pour de nombreuses raisons diverses et variées (manipulation volontaire ou pas du photographe, insertion de la photographie dans un document avec compression supplémentaire, etc...) le format de la photographie est rarement celui (non modifié, non retouché, non compressé, etc...) d'origine.

Une forte compression dégrade considérablement la qualité visuelle d'une photographie et peut faire apparaître des objets tout à fait usuels et communs pour des OVNIs.

Je me suis livré ainsi il y a quelques temps à une petite expérience révélatrice de cette dégradation et des erreurs d'interprétation qui peuvent s'ensuivre...
J'ai ainsi choisi un plan rapproché, appliqué des taux de compression JPEG successif variables et modifié la grille des couleurs entre (2) et (3), mais pas ailleurs, la dégradation JPEG à elle seule suffisant à modifier les couleurs.

1-


2-


3-


4-


5-


6-


7-


Ceci est un cas extrême bien sûr, mais un simple oiseau ou avion en vol vu d'assez loin et avec suffisamment de compression JPEG peut prendre un tout autre aspect:

Photo originale:


Compressée à 50%:


Compressée à 25%:


Compressée à 5%:


En conclusion: plus la compression est forte, moins l'image est de bonne qualité, ceci se traduisant par l'apparition de blocs de pixels de même valeur et par une dégradation des couleurs.

Raison supplémentaire pour toute photographie d'OVNI de travailler de préférence sur un original à faible compression JPEG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Dim 23 Jan 2011, 21:58

5. Résolution et ses effets

Avant tout, quelques notions basiques sur la résolution et la définition.

La définition est caractérisée par le nombre total de pixels dans l'image.
Elle est définie par le nombre de pixels sur la hauteur de l'image multiplié par le nombre de pixels sur la largeur de l'image".
Cette valeur est donc absolue. Une image de 2000 pixels sur 3000 (6 Mpx car 2000x3000 = 6 000 000) aura toujours le même nombre de pixels, quelle que soit la taille qu'on lui donne ensuite.
Un appareil photo numérique ayant une définition de 10 Mpx (environ 3888x2592 pixels) pourra simplement offrir une taille plus importante à résolution égale.

La résolution se caractérise par le nombre de pixels par unité de longueur, c'est en fait la densité de pixels de l'image. Celle-ci n'a rien à voir avec le nombre de pixels." La résolution s'exprime en dpi (dot per inch = point d'encre par pouce) pour une imprimante, ou en ppp
(pixel par pouce) pour un fichier image
. Évidemment plus la résolution de l'image est élevée (beaucoup de pixels pour un pouce), plus la qualité théorique est importante. Nous parlons de qualité théorique car la notion de qualité est plus fonction de l'oeil humain que de chiffres étalés en vrac. Pour reprendre l'exemple de l'appareil photo ayant une définition de 10 Mpx nous avons une image d'une résolution de 300 dpi (densité de 300 pixels par pouce). Celle-ci sera plus grande qu'un image sortie d'un appareil 6 Mpx. La densité reste la même (300 dpi) mais vu que les pixels sont plus nombreux, l'image prendra plus de place. C'est aussi pour ça qu'un image mieux définie
(plus de pixels) pourra être plus agrandie.

Les deux images présentées ci-dessous font toujours la même taille l'une comme l'autre, seule la résolution a été réduite.
La densité de pixel de la seconde image est quatre fois moindre que celle la première image. Ces deux images ont une définition respective de 8 Mpx et 2 Mpx, l'œil est incapable (ou difficilement) de faire la différence (de 6 millions d'informations) entre les deux. La différence se fera en fait sur l'agrandissement.






L'image de 2 Mpx en taille réelle.



L'image de 8 Mpx en taille réelle



Voici l'image en 2 Mpx agrandie à la même taille que l'image de 8 Mpx en taille réelle. On se rend bien compte ici que nous ne pouvons pas agrandir sans perte de qualité.



Application concrète concernant les OVNI:

De la même façon que pour la compression JPEG, une baisse significative de la résolution peut affecter de façon importante la qualité visuelle d'une photographie, en particulier lors d'une analyse, tout agrandissement se traduisant immanquablement par une pixelisation importante, par rapport à une image à haute résolution.

Il est difficile de montrer des exemples concrets ici, car le redimensionnement automatique des images sur le forum fausse la perception des différences de résolution.

SOURCE tuto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Dim 23 Jan 2011, 22:29

6. Artefacts du capteur et de l'obturateur

Ces effets très particuliers ne sont pas au premier abord sources de confusion avec des OVNIs; cependant, on pourra trouver de semblables exemples présentés éventuellement comme des "manifestations paranormales", ou ne se produisant qu'en présence de personnes psychiquement "capables d'interagir avec l'appareil photographique" (Voir à ce sujet le cas Robbert Van Den Broeke), ce qui n'est de toute évidence pas le cas, comme démontré ci-dessous.

a. Exposition partielle

L'exposition partielle ne se produit qu'avec les capteurs CMOS, l'architecture des capteurs CCD ne le permettant pas.

Pour comprendre comment fonctionne ce phénomène, il est nécessaire au préalable de connaître le mode général de fonctionnement d'un obturateur "progressif" (ou "déroulant"), à l'instar de celui d'un obturateur "global".

Un obturateur global expose l'ensemble de l'image simultanément. L'image entière est ainsi exposée et commence à rassembler la lumière; puis lorsque la durée de la "vitesse d'obturation" prédéterminée s'est écoulé, le capteur de lumière arrête la collecte et transforme son exposition actuelle en une image électronique.
Il n'y a pas d'obturateur physique qui couvre et découvre le capteur; tout cela se fait au timing.
Au début de l'exposition, la totalité du capteur commence la collecte de la lumière, et à la fin de l'exposition les circuits de collecte de la lumière s'arrêtent et le contenu du capteur est ensuite "lu" pour devenir une image.

Un obturateur progressif est très différent. L'obturateur expose effectivement différentes parties de l'image à différentes périodes, "déroulant" ainsi l'image à travers le cadre. Encore une fois, ce n'est pas un véritable déclencheur physique en mouvement qui fait cela (par opposition à une caméra, qui a en fait un obturateur mobile physique). Au lieu de cela, le capteur est impressionné sur différentes parties, devenant ainsi sensibles à la lumière à des moments différents dans le temps, ce processus passant le long de la trame complète, jusqu'à ce que l'image entière soit exposée

L'exposition partielle est sans doute l'un des artefacts d'image les plus pernicieux, mais les moins rencontrés. Il se produit habituellement dans des circonstances où il y a un flash de lumière qui modifie de manière significative l'exposition - un flash d'appareil photo, un coup de foudre, feu d'artifice, etc

Voici à quoi cela ressemble:





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 21:24

b. Skew (Obliquité)

Avec le mouvement horizontal de la caméra, le capteur CMOS étant toujours exposé, les objets verticaux et eux-même en mouvement peuvent donner l'impression qu'ils sont «penchés» d'un côté ou de l'autre selon le sens du mouvement de la caméra.

Les effets sont parfois très surprenants:











Valable aussi pour les caméras, voir cet effet saisissant:



Dernière édition par elevenaugust le Lun 24 Jan 2011, 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 21:57

c. Wobble (oscillations, tremblements)

Cet artefact ne concerne que les vidéos, mais se procède de la même façon que pour le "skew". Il arrive essentiellement pour les films réalisés sans l'utilisation d'un trépied, à "main levée", et dans un environnement instable, sujet aux vibrations par exemple (avion....)

Techniquement, pour se représenter comment le wobble est susceptible d'affecter la numérisation d'une image, imaginez tourner une scène tout en inclinant vers le haut la caméra.
Si elle a bougé assez rapidement, il peut être possible pour vous de "rattraper" en quelque sorte, l'ouverture de l'obturateur depuis le bas du cadre, et donc pour la caméra d'"étirer" tout objet qui a été filmé..... il faudrait par ailleurs répéter ce même processus à plusieurs reprises, tirant et étirant l'objet depuis le bas du cadre, ce qui se produit avec les vibrations répétées et régulières produites par l'environnement.
Ou dans le sens inverse, l'image peut devenir artificiellement raccourcie ou comprimée. . Le résultat est que votre image entière devient "bancale", une manière de la décrire serait de dire que cela ressemble à une vidéo prise à travers une couche de gelée!

Capture extraite d'une vidéo:



Une vidéo caractéristique du phénomène:



Dernière édition par elevenaugust le Lun 24 Jan 2011, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 22:16

d. Smear (coulure, trainée) ou blooming


Un "smear" se produit lorsque une partie très brillante d'une image ou d'une vidéo provoque la création d'une colonne entière de pixels saturés. Voici des exemples de smear:







Ce phénomène apparaît lorsque l'illumination du sujet est trop forte et sature les pixels. Cette saturation se manifeste généralement sur l'image sous forme de tache blanche dont la taille est proportionnelle à l'intensité de la source lumineuse.
Les données sont transférées depuis les pixels photosensibles du capteur, dans les registres à décalage ; elles sont ensuite traitées. Les pixels qui reçoivent des quantités excessives de lumière (photons) envoient leur charge excédentaire vers les pixels voisins et les registres adjacents. Ces derniers évacuent cette lumière, provoquant l'apparition de lignes sur l'image elle-même.


Notez que cet effet peut être aussi bien vertical, que horizontal voire oblique, et donne l'impression d'un faisceau de lumière projeté depuis la source lumineuse.

Tout point lumineux peux causer des smears, tels que ceux produits par des réverbères et des phares de voiture, il peut également se produire si l'appareil capture des flashs d'appareil photo, ou même avec le soleil.

Contrairement aux capteurs CCD, les capteurs CMOS fonctionnent différemment et sont à l'abri de tels artefacts. Comparaison:


CMOS capteur


CCD Capteur

Le blooming peut aussi se produire quand il y a de forts contrastes. La délimitation
entre ce qui devrait être le bord franc à la fois du spot et la poutre,
a été gommée par la forte luminosité du ciel:





Dernière édition par elevenaugust le Mar 25 Jan 2011, 23:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telgar
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 178
Inscription : 30/09/2008
Localisation : 44
Emploi : cadre
Passions : divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 22:27

Excellent travail, vraiment excellent, merci.
Cela va largement au delà de ce que je connaissais déjà, impec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triox.over-blog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 22:35

Je rejoins Telgar dans ses remerciements,rezz

vraiment balaise, cela nous donne de très bonnes bases pour cogiter... gj,;yjh;

Très enrichissant !!!

Merci hreh
Revenir en haut Aller en bas
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 22:42

Merci à vous deux! Wink

J'espère que mon travail ne sera pas vain et puisse t'il servir de base pour tous afin de renforcer nos connaissances et ne pas se disperser inutilement sur ce qui est techniquement explicable.

Nous continuerons avec l'aliasing...


Dernière édition par elevenaugust le Mar 25 Jan 2011, 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Lun 24 Jan 2011, 23:50

7. Crénelage (Aliasing)

Le crénelage découle directement du chapitre 5. qui traite de la résolution.
En effet, ce phénomène se produit lors du redimensionnement d'une image à une résolution différente (inférieure) de celle d'origine.
A la reconstruction à taille égale, des artefacts deviennent ainsi visibles qui se traduisent par l'apparition, plus particulièrement en bordure et en lieu et place des lignes visibles à la résolution d'origine, de "créneaux".

Cet effet est souvent à tort assimilé aux artefacts produits par une compression JPEG trop importante, or il n'en est rien, bien que l'apparence "pixelisée" soit tout à fait semblable.

Cet effet est désastreux en termes d'analyse d'image car il dégrade considérablement son aspect et rend les plus fins détails imperceptibles.
Il est hélas souvent employé pour des raisons d'économie dans l'incrustation de photographies dans des articles par exemple, réduisant à néant toute chance d'examiner celles-ci dans de bonnes conditions.
Il peut aussi être employé à des fins de tromperie afin de rendre des objets usuels suffisamment éloignés indiscernables et propres à se "transformer" ainsi en OVNIs, d'où, encore une fois, l'intérêt de n'examiner que des photographies dont on est certain qu'il s'agit d'originaux.

Exemple:



L'anti-aliasing (image de droite) est une méthode post-process permettant d'atténuer cet effet en ajoutant artificiellement des niveaux de gris "entre" les créneaux.

Aussi très utilisé en création 3D, avec Maya par exemple:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 10:34

Elevenaugust,
Encore merci pour la qualité de votre travail et la pédagogie associée!
Je pensais qu'il serait bien de faire un avis pour expliquer le matériel de base à posséder pour faire des prises de vues peu contestables avec un choix de matériel judicieux

Capteur CMOS par exemple au lieu de CCD, doit-on retourner à l'argentique?
Enfin je sais pas les conseils comme éviter de zoomer ou compresser les fichiers etc...

C'est une idée comme ça...


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 20:49

@nomade27 a écrit:
Elevenaugust,
Encore merci pour la qualité de votre travail et la pédagogie associée!
Je pensais qu'il serait bien de faire un avis pour expliquer le matériel de base à posséder pour faire des prises de vues peu contestables avec un choix de matériel judicieux

Capteur CMOS par exemple au lieu de CCD, doit-on retourner à l'argentique?
Enfin je sais pas les conseils comme éviter de zoomer ou compresser les fichiers etc...

C'est une idée comme ça...


Cordialement
merci Nomade27,

Effectivement, un tutoriel serait intéressant et j'y travaillerais dès que j'aurais terminé la présentation du dossier ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 21:27

8. Aberrations optiques diverses

Là aussi, ces aberrations ne sont pas sujettes à méprises en ce qui concerne les OVNIs. Cependant, tout comme les artefacts du capteur et de l'obturateur, l'aspect de ses aberrations pourrait être interprété à tort comme des "manifestations paranormales".

a. Aberration chromatique

Il s'agit d'une aberration optique qui est causée par une variation de l'indice de réfraction du verre composant la lentille traversée par les rayons lumineux.
La conséquence est que les rayons réfractés en couleurs (bleu, rouge et vert en l'occurrence) ne se focalisent pas au même point:



Par exemple, si la mise au point est effectuée pour le rouge, le bleu est alors flou :
l'image d'un objet sur fond blanc présente alors sur ses bords une irisation
bleutée:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 22:07

b. Diffraction

La diffraction est un phénomène optique bien connu, en particulier de ceux parmi nous qui utilisent les réseaux de diffraction.

Les ondes lumineuses rencontrent un obstacle comportant des "points de passage", et se diffusent à travers ces points en modifiant leur densité.
Il se crée dès lors des interférences entre les ondes ainsi modifiées et ce qui est observé est le résultat de ces interférences: la diffraction, qui se manifeste par la "décomposition" de la lumière blanche en son spectre.





Dans l'exemple ci-dessus, en A et en B se trouvent les points de l'obstacle.
En C, D, E et F les rayons résultants des interférences.

Ce phénomène est visible dans la vie courante sur les CD par exemple:





Mais on peut aussi trouver quelques photographies naturelles où le phénomène est visible:



Le phénomène de "gloire" (spectre de Brocken), visible autour de la tête du photographe ou de pics montagneux:





Couronne irisée autour du Soleil, formée par la lumière diffractée par les gouttelettes contenues
dans le brouillard.

SOURCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 22:26

c. Vignettage

Il s'agit d'une aberration provoquée par une ou plusieurs causes telles que:
- Ouverture trop importante et/ou
- Utilisation du zoom avec une courte focale

Elle est davantage visible sur un fond uniforme (blanc, ciel bleu, etc....) et se manifeste par un assombrissement régulier des bords de l'image:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 23:06

d. Distorsion

Elle est provoquée par le non-respect par l'objectif de la proportionnalité entre différentes parties d'un sujet entre la partie centrale de l'image et les parties périphériques.
A de rares exceptions près, aucun appareil photo n'est immune et présente l'une ou l'autre des aberrations, à des degrés divers.

Il existe deux types principaux de distorsion:

Distorsion en barillet
- Dans la "distorsion en barillet", le grossissement de l'image diminue avec la distance de l'axe optique. L'effet apparent est celui d'une image qui a été comme "cartographié" autour d'une sphère









Distorsion en coussinet
- Dans "la distorsion en coussinet", le grossissement de l'image augmente avec la distance de l'axe optique. L'effet visible est que les lignes qui ne passent pas par le centre de l'image sont arqués vers l'intérieur, vers le centre de l'image.





Ces distorsions sont particulièrement observées sur les grands angles et varie avec le zoom en fonction de la focale utilisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elevenaugust
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 783
Inscription : 23/01/2010
Localisation : Bzh
Emploi : Informaticien
Passions : Ufologie, informatique, astronomie, sciences en général
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises   Mar 25 Jan 2011, 23:41

9. Orbs

Sous ce terme que l'on peut qualifier de générique se cachent des phénomènes ayant des causes variées et très différentes....

a. Aberrations de Coma

L'aberration de coma désigne une aberration qui dépend du champ d'une
part et de l'ouverture d'autre part (i.e. de la distance du point
d'impact des rayons sur la pupille par rapport au centre de celle-ci).
Cette aberration est dite "de champ" car elle n'existe pas sur l'axe
optique. L'effet de cette aberration est de produire une tache en forme
d'aigrette dans un plan d'observation :


Les rayons parallèles qui ne sont pas dans l'axe optique de la lentille
ne convergent pas tous en un même point sur le plan focal. Les rayons
qui passent sur les bords de la lentille peuvent être focalisés plus
loin ou plus près de l'axe optique que ceux passant au centre de la
lentille. On parle respectivement de coma positive et de coma négative.



SOURCE

En astronomie, cette aberration est une nuisance qui se manifeste par une image résultante floue:



Concrètement, en ufologie, cette aberration peut donner à des lumières ponctuelles une forme allongée, avec une "queue", comme avec ces orbs (qui en plus montrent des aberrations chromatiques):

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Photographie et vidéo - Artefacts, effets et méprises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les méprises courantes-