Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mar 28 Déc 2010, 16:04

OVNIS, extraterrestres et objections fréquemment avancées

"Quand nous pensons à une vie ET, nous imaginons des conditions terrestres sur une exoplanète [*]. Serait-ce possible qu'une forme de vie intelligente et avancée technologiquement puisse exister dans des conditions bien différentes que sur notre bonne vieille terre? Et quelles pourraient être ces conditions?"
"Pourquoi les visiteurs extraterrestres allégués sont-ils le plus souvent de forme humanoïde? Pourquoi pas des limaces géantes, des êtres à multiples tentacules, des êtres ailés?"

Une très grande partie des contraintes qui constituent des blocages nets à l'élaboration d'une technologie par une forme de vie d'une planète quelconque sont pratiquement évidentes pour des raisons physiques.

La technologie avancée ne peut pas apparaître d'un seul coup toute constituée, elle s'élabore par une suite de perfectionnement. La base de l'élaboration d'une technologie est la possibilité de "ramasser" des objets et matériaux et de les manipuler, et la possibilité de la maîtrise du feu, seul moyen simple et non dépendant d'une technologie pré-existente d'en arriver à la métallurgie, à partir de laquelle la suite des évolutions technologique peut s'enchaîner.

Le dauphin, mammifère terrien qui est retourné vivre dans l'eau, malgré un cerveau comparable au notre, ne peut pas, dans ce milieu, utiliser le feu pour la métallurgie. Pour une métallurgie, la forme de vie doit prospérer en milieu atmosphérique et non en milieu aqueux.

A droite: Europa, l'un des satellites de Jupiter. Les planétologues soupçonnent fortement que les brisures de la glace en surface indiquent la présence d'un océan d'eau liquide en dessous. Les brisures sont causées par les déformations ou marées causées par la proximité de la planète géante Jupiter, et montrent des épanchements de matériaux brunâtres indiquant des eaux riches en composés chimiques pouvant nourrir une vie dans un tel océan. Mais dans l'eau, de telles formes de vie ne pourront pas maîtriser le feu pour finir par construire des outils, des machines, ou des vaisseaux spatiaux.

Un buisson, forme de vie en milieu atmosphérique, ne peut pas maîtriser le feu, d'une part parce qu'il n'est pas mobile, ne peut donc pas faire de la prospection minière, d'autre part parce qu'il n'a pas la possibilité d'effectuer des gestes de préhension.

Une fourmi vit bien en milieu atmosphérique et est capable d'un minimum de préhension, mais sa petite taille résulte en ce qu'elle ne peut aucunement approcher une source de feu quelconque sans fondre.

Tandis que les premiers hominidés ont évolué en des êtres créateurs de technologie en 5 millions d'années, les fourmis existent sur terre depuis plus de 600 millions d'années, sous une forme pratiquement inchangée, mais n'ont pas pu développer de technologie: elles sont trop petites pour développer un cerveau complexe, trop petites pouvoir approcher le feu sans fondre.

Une forme de vie sera d'autant avantagée pour développer une technologie qu'elle aura:

Un environnement permettant l'usage du feu.
La capacité de se mouvoir dans son environnement.
Une taille idéale, ni trop petite, ni trop grande.
Des membres préhensiles, les plus habiles et efficaces possibles.
D'autres caractéristiques sont des atouts de manière générale mais également en termes d'avantages pour le développement d'une technologie:

La vision stéréoscopique, en d'autres termes, non pas un seul mais au moins deux yeux.
Des mains avec ni trop peu ni trop de doigts, de préférence au moins un doigt opposable.
Une morphologie optimisée afin que le centre nerveux ne soit pas monopolisé à des opérations de gestion de caractéristiques morphologiques n'apportant pas d'avantages (quarante pattes, 200 yeux, mauvais équilibre, besoins alimentaires quantitativement déraisonnables, tous les membres monopolisés par le déplacement, etc.)
Parmi les avantages faciles à décrire, ceux des organes de préhension permettent de se rendre compte de nombres d'avantages de la forme humanoïde sur d'autres formes dont notre propre planète nous donne une vaste collection.

Avec juste une bouche, ou une seule main, il n'est pas facile de tenir quelque chose et de le travailler en même temps.

Avec des doigts qui ne seraient pas articulés, il n'est pas facile de bien manipuler des objets.

Avec seulement deux doigts, il est bien moins facile de manipuler des objets qu'avec cinq.

L'Homoncule: représentations de l'être humain dans laquelle les proportions de tailles des organes ne sont pas réelles, mais à la mesure de la place que la gestion de ces organes prend dans le cerveau.

L'Homuncule Sensoriel et l'Homuncule Moteur montrent à quel point la main et les doigts sont d'importance pour l'être humain, tandis que les pieds "fonctionnent" quasiment "tout seuls" et ne sont pas utilisés pour des manipulations complexes de matériaux.

Homuncule sensoriel.

Homuncule moteur.

Avec des ongles, durs, il est plus facile d'effectuer certaines manipulations que sans ongles. Mais avec un doigt entièrement ongulé, il n'y a pas de réelle possibilité d'un sens du toucher élaboré permettant de bien sentir textures, températures, dureté ou souplesse d'objets et matériaux manipulés. La combinaison d'à la fois une partie sensible, charnue, et d'ongles au bout des doigts, apporte un grand nombre d'avantages.

Quelques confusions et impasses courantes sur ce sujet:

La question "quelles formes peut prendre la vie sur une planète" n'est pas la question "quelles sortes de formes de vies sur quelles sortes de planètes peuvent développer une technologie."

Il n'était nullement question de discuter quelles formes la vie peut prendre. Notre propre planète en montre une diversité. Toutes les formes de vie de notre planète ne sont pas humanoïdes comme les hommes et les singes. Nous distinguons sur notre planète des formes de vies animales et végétales, sans compter les mycètes [**] qui ne sont ni animaux ni végétaux, et nous avons des formes de vie unicellulaires et multicellulaires, sans compter les formes de vie symbiotiques tels que les lichens, et sans compter les virus dont la nature suscite des controverses sur les limites entre le vivant et le non vivant.

La question de quelles sortes de formes de vie peuvent développer une technologie n'étant pas la question de savoir quelle diversité de forme le vivant peut prendre, la réponse à ces deux questions n'est donc évidemment pas la même.

La question de l'intelligence de formes de vie n'est pas non plus la même question. Il est souvent évoqué la question de l'intelligence des dauphins, par exemple; mais quoi qu'il soit et quelle que soit la définition et les limites que l'on fixe à l'intelligence, les dauphins n'ont pas une forme et ne sont pas dans un milieu apte à la maîtrise du feu, la construction d'ordinateur ou de vaisseaux spatiaux.

Est parfois évoquée l'idée d'une télékinésie comme substitut à la préhension voir la fabrication d'objets.

Mais aucune réalisation technologique humaine n'a jamais résulté de la télékinésie. De la roue au téléviseur à la fusée, de l'ordinateur à la moissonneuse batteuse, rien ne provient d'une telle capacité supposée.

Il n'y a non plus aucune raison d'invoquer une télékinésie comme remplaçant la préhension dans des technologies extraterrestres: il n'existe jusqu'à preuve du contraire aucun rapport d'observation fiable dans lequel il est montré que la technologie extraterrestre résulterait d'une fabrication par télékinésie. Il est, au contraire, plutôt flagrant que les occupants d'OVNIS qui sont décrits ont presque toujours des membres, des mains, c'est à dire des moyens de préhension morphologiquement semblable aux nôtres. De fait, presque tous les occupants d'OVNIS décrits dans les cas ayant un minimum de fiabilité, voire les autres, sont humanoïdes.

Il est évident que si des extraterrestres sans membres et organes de préhension, utilisant la télékinésie faute de tels organes, avaient développé une technologie permettant de nous rendre visite, ils devraient être rapportés vus, or ce n'est pas le cas.

Par ailleurs, la notion que la pensée puisse permettre de manipuler des objets et de construire ainsi une technologie n'a aucun fondement. La pensée n'est en aucune façon une sorte de "force" permettant de déplacer ou altérer directement des matériaux. Il existe nombre d'allégations du contraire, bien entendu, mais faute de démonstration valide, il n'y a aucune raison de les croire vraies.

Au contraire, le fait que des organes de préhension permettent de manipuler des objets est hors de doute, chacun pouvant le vérifier n'importe quand par lui-même.

Notes:

[*] Exoplanète: planète gravitant autour d'une autre étoile que notre soleil. Ces dernières années, plus de 180 telles planètes ont été découvertes grâce à des techniques toutes récentes qui continuent à s'améliorer. Il y a plus de 200000000000 étoiles dans notre galaxie; il est fort possible que presque toutes, même les étoiles doubles, aient des planètes.

Notre galaxie, la Voie Lactée,
telle qu'elle apparaîtrait du "dessus",
contient au moins 200 milliards d'étoiles.

[**] Mycètes: Les levures, moisissures et champignons, dont la partie visible est bien connue. Les mycètes, populairement considérés comme des végétaux, n'appartiennent ni au règne animal, ni au règne végétal (il ne se nourissent pas par la photosynthèse mais par la consommation de matières organiques), ni au règne minéral, mais sont un règne en soi.

http://ufologie.net/indexf.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Pierre31
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 66
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mar 28 Déc 2010, 19:33

Benjamin.d a écrit:

La technologie avancée ne peut pas apparaître d'un seul coup toute constituée, elle s'élabore par une suite de perfectionnement. La base de l'élaboration d'une technologie est la possibilité de "ramasser" des objets et matériaux et de les manipuler, et la possibilité de la maîtrise du feu, seul moyen simple et non dépendant d'une technologie pré-existente d'en arriver à la métallurgie, à partir de laquelle la suite des évolutions technologique peut s'enchaîner.


Moi ce qui m'interpelle, c'est que depuis que la vie existe sur terre, soit à peu prés 3.8 milliards d'années, des dizaines de millions d'espèces (voire des centaines de millions) ont vu le jour et ont disparu. Dans ce foisonnement de la vie, une seule espèce est arrivée, par les hasards de l'évolution, au stade de la maitrise du feu (sans parler de technologie avancée). On sait maintenant que l'évolution n'a pas de direction privilégiée, pas de but et surtout pas celui de produire de l'intelligence. Nous ne sommes pas au sommet d'une pyramide, nous sommes seulement un des bourgeons terminaux d'un buisson immense qui comporte des millions de rameaux. Et encore il est probable que la durée de vie de ce bourgeon (l'espèce Homo Sapiens) soit courte en regard des temps géologiques.

Dans ces conditions, s'il y a de la vie intelligente dans l'univers, capable de maîtriser le feu, elle doit être extrêmement rare, c'est à dire très dispersée.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mar 28 Déc 2010, 22:26

Pourquoi gardons nous systématiquement le modèle humain comme le plus abouti?
Maîtriser le feu pour l'homo sapiens et certainement l'aboutissement de ce qui lui a permis de dépasser ses congénères terriens, mais nous voyons aujourd'hui des grands singes évoluer et se servir d'outils. Les rencontres avec l'HET à permis de s'apercevoir que les extraterrestres avaient deux jambes et deux bras...
Par contre certains n'auraient que trois doigts des grands yeux par rapport aux terriens des membres frêles et des bouches minuscules etc...
Donc ils peuvent être très différent des critères que nous imaginons sur notre bonne vieille terre et pourtant ils ont des technologies nous dépassant de beaucoup.
Que doit-on penser du microcosme et de l'infiniment petit?
Par exemple comment expliquer qu'un microbe puisse muter pour résister à un antibiotique. Ou plus petit encore un Virus modifier sa structure pour pénétrer un organisme et le contaminer, ce n'est pas de l'intelligence, mais de l'évolution tout cela dure depuis des milliards d'années sur la terre et certainement sur d'autres planètes dans l'univers.
Celui qui aura le droit d'évoluer au point d'être le principal occupant d'une planète ne sera peut-être pas celui qui pourra maîtriser ni le feu ni la parole ni ses mains...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre31
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 66
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 00:52

nomade27 a écrit:

Celui qui aura le droit d'évoluer au point d'être le principal occupant d'une planète ne sera peut-être pas celui qui pourra maîtriser ni le feu ni la parole ni ses mains...
Cordialement

Oui, c'est exactement ce que je pense. Le principal occupant d'une planète à un moment donné ne sera pas le plus intelligent mais le plus adapté à son environnement. Il ne faut pas oublier que les dinosaures, qui n'étaient pas spécialement intelligents, ont régné pendant 200 millions d'années sur la Terre. En comparaison, le genre Homo n'existe que depuis 2 à 3 millions d'années et Homo Sapiens est un jeune homme de 40 000 ans seulement dont l'avenir est douteux au regard des dégradations qu'il cause à son environnement.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 06:34

A un moment donné et dans un contexte précis peut-être, mais pour réellement se conserver une espèce pourrait bien avoir besoin de l'intelligence, seul moyen à notre connaissance de s'élever au-dessus des contraintes immédiates de l'environnement et de ses aléas. En d'autres termes l'intelligence et son corolaire le développement technologique pourraient permettre de découpler graduellement adaptation de l'espèce à son environnement d'origine et évolution vers d'autres milieux, de permettre à l'espèce de s'adapter à des milieux plus divers. Donc j'aurais plutôt tendance à penser que l'intelligence devrait permettre à une espèce d'optimiser ses chances de prolonger le cours de son évolution par la diversification de ses habitats. Le problème de l'être humain pourrait bien justement d'en être encore insuffisamment doté. Et puis bien que nos modes de vie soient fortement compromis par les problèmes écologiques et énergétiques, ne hâtons pas la conclusion de l'Histoire, l'homme n'a pas encore été éradiqué de la planète.

De plus, je crois que la comparaison Dinosaures et Homo ou Sapiens n'est pas pertinente, une qui le serait plus à mon avis serait celle de l'ordre des dinosaures avec celui des mammifères dont nous datons l'origine au Trias, il y a donc bien plus de 200 millions d'années.

Pour tout dire, je ne crois pas que nos connaissances en matière d'évolution biologique ou génétique soient tellement abouties que nous puissions affirmer que celle-ci n'est pas en quelque sorte "dirigée", au moins sous l'effet de certaines contraintes. Il n'y a qu'à constater à quel point les organismes complexes sont morphologiquement convergents. Pouvons-nous démontrer que l'évolution de la vie ne s'oriente pas vers le développement de l'intelligence ? Peut-être certaines conditions doivent-elles être réunies pour que ce processus s'enclenche ? Un patrimoine génétique suffisamment complet et ancien, enrichi au fil des générations par des évènements à des échelles les plus diverses pourrait être une de ces conditions.

Les causes qui ont amené certains organismes à s'adapter à la vie terrestre restent indéterminées, recherche d'un milieu plus riche en oxygène, refuge contre les prédateurs, etc, nous ne savons pas le définir, tout comme nous ne définissons pas par quels stimuli la vie se déploie à partir de la matière inerte (que nous apporte la conception adaptative de l'évolution du vivant ici ? Rien !). Nous savons par contre que les explosions radiatives font probablement suite à des bouleversement environnementaux, et qu'avant que la vie ne se dissémine sur terre, un certain nombre d'extinctions de masse ont eu lieu. Pour autant la vie a commencé au terme de 3000 millions d'années d'évolution à coloniser les espaces terrestres suite à une convergence morphologique, celle des tétrapodes.

Il semble ainsi exister un processus qui mène les êtres vivant à étendre toujours leur habitat vers de nouveaux milieux et que ce phénomène passe par une étape de convergence adaptative après un période de radiation évolutive. Confrontée à une modification de son environnement la vie semble adopter une stratégie d'essaimage au sein d'un nouvel environnement, par la sélection des plus aptes à conquérir de nouveaux habitats. Notre génome est le produit d'interactions de toutes sortes mais pas seulement avec notre environnement terrestre. On sait aujourd'hui que les rayonnements cosmiques (particules, photons, gamma, neutrinos, etc.) ont une incidence sur la constitution du génome, sur sa structure, alors pourquoi ne pas envisager que soumis à ce nouvel environnement, notre patrimoine génétique puissent être à l'origine du développement d'une forme de vie intelligente potentiellement apte à s'adapter à l'environnement spatial, puisque cet environnement nous conditionne par un effet de tropisme ?

Je ne pense pas que l'évolution puisse être formulée uniquement en terme d'adaptation et moins encore de hasard (le hasard ne dénote-t-il pas notre ignorance de certains mécanismes internes de l'évolution ?). L'adaptation ne nous permet pas de rendre compte du processus d'évolution dans sa globalité et je pèse mes mots. L'évolution et ses conséquences, adaptation, mutation, complexification pourraient n'être que les corolaires d'un processus d'expansion inhérent à la vie et peut-être la vie elle-même est-elle un processus constitutif de l'évolution de l'univers. Ainsi l'intelligence n'est certainement pas, selon moi, le seul produit de l'adaptation aux contraintes environnementales, de la sélection ou d'une dérive génétique, ces processus devraient pouvoir être conçus comme les sous-produits d'une dynamique vivante plus profonde. En effet, l'évolution semble soumise à une logique de croissance, de déploiement de son réseau, d'extension de son champ d'action, d'un mouvement de tropisme orientés vers l'intégration d'horizons toujours nouveaux, et l'intelligence et l'hominisation pourraient être un point de passage et de convergence destinés à la colonisation du milieu spatial. Le fait que le nombre d'espèces issues de cette convergence soit réduit (a une unité en fait, l'espèce humaine) au regard des espèces produites lors de l'étape convergente des tétrapodes pourrait s'expliquer par le fait que l'équation biologique qui mène à la colonisation du milieu spatial comporte moins de solutions. Plus le problème est complexe, plus le nombre de contraintes est important et moins les solutions sont nombreuses. Et dans ce contexte, il pourrait se faire que la solution soit unique, l'humanoïde.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 09:30

Oui! dans l'absolu votre raisonnement est intéressant à condition que l'intelligence soit accomplie!
Je sous entend par accomplie, c'est qu'elle ait atteint en plus de la connaissance, la sagesse et qu'une éthique s'en dégage.
Pour en revenir à nos dinosaures qui ont occupé la planète pendant 200 millions d'années je sais très bien que leur intelligence ne leur permettaient pas de raisonner, mais s'ils ont disparu, ils n'en étaient pas responsables et une intelligence humanoïde n'aurait pas fait mieux sauf quitter la Terre pour un exil...
Aujourd'hui l'intelligence semble avancer à grand pas mais surtout technologique.
Si cette intelligence semble par contre être utilisée qu'a des fins mercantiles peut-on parler d'intelligence...
Aujourd'hui il semblerait que la planète aille plus à craindre des activités humaines que de la totalité des autres vies présentes à sa surface.
Faudrait-il une gouvernance intergallactique "issue d'une intelligence supérieure" pour éviter le chaos engendré par une intelligence humaine mal intentionnée?
La SF s'y est intéressée et nous pouvons l'imaginer.
Aucune garantie qu'une intelligence extra terrestre ne soit pas elle même contrecarrée par une autre intelligence mal intentionnée...
JP Petit explique dans son dernier livre, que chez nous toutes les découvertes sont récupérées par les militaires qui ne rêvent que d'une chose l'arme absolue...
Combien faudra-t-il de cycles avant qu'une intelligence humaine puisse devenir responsable? Le bien et le mal semble inséparable de l'être humain et cette dualité nous n'avons aucune idée de sa présence chez des extra terrestres.
N'oublions pas que ce n'est pas toujours les mêmes qui sont venus ni les relations qu'ils peuvent avoir entre eux.
J'aimerais croire à la philosophie Bouddhiste et aux réincarnations successives pour s'améliorer sans cesse...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre31
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 66
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 13:17

nathanaell a écrit:
A un moment donné et dans un contexte précis peut-être, mais pour réellement se conserver une espèce pourrait bien avoir besoin de l'intelligence, seul moyen à notre connaissance de s'élever au-dessus des contraintes immédiates de l'environnement et de ses aléas.

Il est clair que l'intelligence donne à l'homme une capacité d'adaptation supérieure. Cependant il est curieux de constater que cette "solution adaptative" n'a vu le jour qu'après une longue domination des dinosaures qui étaient déjà des espèces hautement sophistiquées, mais que l'évolution, malgré leur longue existence, n'a jamais doté d'une grande intelligence car cette qualité n'était probablement pas nécessaire à leur survie. Si l'on en croit la thèse d'une météorite à l'origine de leur disparition , sans cela ils seraient probablement encore là à notre époque et continueraient à dominer les petits mammifères qui coexistaient déjà avec eux au Trias. De ces deux ordres, dinosaures et mammifères, la nature à privilégié le moins intelligent. Visiblement, sans l'évènement extérieur du météorite, les mammifères , malgré un cerveau plus développé que celui des dinosaures, seraient restés dans l'ombre des grands sauriens et n'auraient pas eu l'avenir qu'on leur connait. En d'autres termes, l'histoire de la vie sur Terre semble montrer que l'intelligence, même si elle confère une capacité d'adaptation plus large , est loin d'être la solution adaptative universelle retenue par la nature.

A l'opposé de cette thèse, il y a l'observation des formes de vie sur Terre qui , partant de molécules auto reproductives (ARN, ADN) aboutit plusieurs milliards d'années après à des êtres hautement organisés. Il y a là une dynamique interne de l'évolution dans le sens d'une complexité croissante qui semble être une constante tout au long de l'histoire et le principe même de ce que nous appelons la vie. Force est de constater que sur Terre cette dynamique de complexification a produit des organismes qui sont passés progressivement de simples automates répondant à des stimuli extérieurs à des êtres hautement sophistiqués capables d'écrire des poèmes ou de composer de la musique, facultés dont on ne voit pas très bien à quelle nécessité évolutive elles correspondent. Il semblerait donc bien qu'il y ait une force permanente qui tende à l'émergence de l'intelligence (malgré des régressions temporaires) dont l'objectif serait effectivement de rendre l'espèce adaptable au point de la découpler des vicissitudes de son environnement .


Wink


Dernière édition par Pierre31 le Mer 29 Déc 2010, 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 13:39

Bonjour,

Si besoin était de nourrir les échanges sur le thème de ce sujet « Visites extraterrestres : les objections avancées sont-elles pertinentes ? », récemment, le 16 juillet 2010, deux chercheurs – Igor Bezsudnov (Nauka, Moscow) et Andrey Snarskii (Kiev Polytechnic Inst.) – ont sur ArXiv publié l’un de leurs travaux ... non dénué d’intérêt, me semble-t-il.
Vous trouverez ici le pdf de 14 pages, avec crobards explicites, de cette publication en anglais.

Ce papier n’a, hélas, pas eu grand écho dans "le landerneau ufologique hexagonal".

Pour celles et ceux qui ne pratiqueraient pas la langue de Shakespeare, j’ai réalisé la traduction de l’abstract que voici :

Où sont-ils ? - Attendez un moment... Nouvelle approche du paradoxe de Fermi.

Résumé : Le Paradoxe de Fermi consiste en l’apparente contradiction entre la haute probabilité de l’existence de civilisations d'extraterrestres et l’absence de contact avec de telles civilisations. En général, les solutions au paradoxe de Fermi se réduisent à l'une ou l'autre évaluation des paramètres de l'équation de Drake c'est-à-dire nos suppositions sur le nombre potentiel de civilisations extraterrestres ou la simulation du développement de civilisations dans l'univers. Nous considérons un nouveau type d'automates cellulaires, qui permet d'analyser le paradoxe de Fermi. Nous présentons le modèle de bonus stimulé (Modèle BS) de développement d'objets (des Civilisations) dans l'espace cellulaire (l'Univers). Quand des civilisations entrent en contact elles stimulent l'une l'autre leur développement, augmentant leur durée de vie. Nous avons découvert le comportement non-linéaire du seuil de volume total de civilisations dans l'univers et sur la base de notre modèle nous avons construit l'analogue de l'équation de Drake.

La thèse de ces 2 chercheurs est ainsi que si deux civilisations entrent en contact, leur durée de vie est augmentée. Cette hypothèse est justifiée par le déclin du progrès d'une civilisation qui explore un univers "vide" de monde, et le progrès renouvelé d'une civilisation qui découvre une autre forme d'intelligence.
Cette hypothèse est d’autant plus fondée à partir du moment où les civilisations sont assez évoluées (cf. la notion de conscience collective, évoquée sur ce forum) pour comprendre que détruire l'autre (cf. par exemple la notion d’ethnocide, également évoquée sur ce forum) c'est se nuire à soi-même.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 15:40

Merci Jean!
Je dois dire que mes capacités à analyser l'équation de Drake sont nulles! J'ai jeté un œil aux crobards mais on dirait du JP Petit (que je lis en ce moment) hihihi, pour moi c'est mathématique et je suis hermétique, vive les bandes dessinées.
Dans ce que vous expliquez de la théorie de ces deux chercheurs, si je comprends ce que vous dites c'est qu'une civilisation seule dans un univers sans hypothèse d'autres civilisation n'aurait pas de possibilité d'augmenter leur durée de vie, une sorte de déclin...
La rencontre d'une autre civilisation serait donc bénéfique pour les deux civilisations se rencontrant (ne parle t'ont pas de ça sur l'échelle du métissage entre les peuples sur notre Terre) Une race qui ne se mélangerait pas serait vouée à terme à un déclin voir une disparition!
Mais peut-être n'est-ce pas comparable...
Après il est certain qu'il faut que ces deux civilisations soient arrivées à une intelligence capable d'une éthique commune pour former une civilisation du bien...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 17:32

Bonjour,
Citation :
Si l'on en croit la thèse d'une météorite à l'origine de leur disparition , ils seraient probablement encore là à notre époque et continueraient à dominer les petits mammifères qui coexistaient déjà avec eux au Trias. De ces deux ordres, dinosaures et mammifères, la nature à privilégié le moins intelligent. Visiblement, sans l'évènement extérieur du météorite, les mammifères , malgré un cerveau plus développé que celui des dinosaures, seraient restés dans l'ombre des grands sauriens et n'auraient pas eu l'avenir qu'on leur connait. En d'autres termes, l'histoire de la vie sur Terre semble montrer que l'intelligence, même si elle confère une capacité d'adaptation plus large , est loin d'être la solution adaptative universelle retenue par la nature.

Si l'on observe l'évolution de la vie terrestre, toutes les radiations évolutives, que ce soit celle des organismes pluricellulaires, des tétrapodes, des dinosaures, des mammifères, etc. ont découlé d'un événement qui provoqua une extinction massive et exerça une puissante pression évolutive. Tout ce passe comme si la vie, aveugle et informe au départ, (mais animée déjà d'une dynamique d'expansion), était progressivement renseignée, informée, modelée, pour lui permettre d'occuper toutes les niches écologiques, ce qui semble être une stratégie ingénieuse pour assurer sa pérennité face à la variété des contraintes qu'elle rencontre. Ceci implique un accroissement du nombre des habitats investis et donc une adaptation à des milieux toujours plus variés. Mais il faudrait certains évènements majeurs pour informer le vivant de certains facteurs environnementaux et ainsi reconfigurer son organisation et améliorer sa capacité à continuer son expansion.

Les dinosaures pourraient bien n'avoir été qu'une étape dans cette évolution globale du vivant, la stratégie du gigantisme s'avérant pour de multiples raisons une réponse inadaptée face à certains paramètres environnementaux jusqu'alors sans conséquence, changements climatiques, modification de l'habitat, limitation des ressources alimentaire, ou autres, (il est d'ailleurs intéressant à mon avis, de constater que si la disparition des grands sauriens fut provoquée par un écrasement météoritique, une nouvelle donnée et une contrainte de taille vint marquer de son emprunte le vivant et cette donnée vient de l'espace, elle informe donc le vivant de contraintes liées à son environnement extra-atmosphérique, ce qui ajoute un certain nombre de paramètres à la pression évolutive et induit un changement d'échelle), d'autres aptitudes furent sélectionnées et développées, une autre stratégie fut mise en place, l'hominisation et l'intelligence. La question est de savoir si l'intelligence et la bipédie sont contingence ou nécessité. Et si nécessité il y a, laquelle ? Peut-être justement à travers la tendance générale d'expansion, celle de s'adapter à un environnement à plus grande échelle en intégrant les données que cette échelle contient, et qui s'imposent, impriment et déterminent progressivement le vivant par les événements et les conditions qui induisent ce changement d'échelle (changements climatiques, impacts météoritiques, rayonnements galactiques, etc.). Les termes de l'équation pourraient donc finalement se poser progressivement au grès d'évènements déterminants, et la solution se préciser au fil de l'évolution du vivant. L'humanoïde est-il la solution de l'équation, je le pense.

Coridalement
Revenir en haut Aller en bas
nomade27
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 65
Nombre de messages : 730
Inscription : 10/11/2010
Localisation : Haute Normandie
Emploi : salarié
Passions : Musique, sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?   Mer 29 Déc 2010, 19:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Visites extraterrestres: les objections avancées sont-elles pertinentes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment les montgolfières sont-elles apparut ?
» mes variables sont elles normales?
» Des heures supplementaires:sont-elles necessaire ?
» Comment les couleurs sont-elles apparues ?
» Les prières sont-elles efficaces?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Recherche de la vie extraterrestre (exobiologie)-