Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 (2011) Battle: Los Angeles 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: (2011) Battle: Los Angeles 2011   Jeu 23 Déc 2010, 12:09

Battle: Los Angeles 2011 les soucoupes volantes sont réelles !

Dimanche 14 novembre 2010

Battle: Los Angeles, l’un des films de science-fiction les plus attendus de l’année prochaine, a révélé sa première véritable bande-annonce hier sur le Net. Réalisé par Jonathan Liebesman, le film dépeint la résistance armée face une attaque extra-terrestre de grande ampleur. Les images impressionnantes de ce futur blockbuster révèlent des indices visuels très particuliers et montrent aussi que le long métrage partage un fond commun avec ses pairs contemporains, et au-delà même du genre SF.



Ce qui nous frappe au premier abord, c’est cette ce tournage caméra à l’épaule, plongeant le spectateur au cœur de la bataille. A l’opposé des grandes envolées en 3D de l’Avatar de James Cameron, Battle: Los Angeles préfère cet aspect “documentaire” que l’on retrouve dans Cloverfield (un monstre géant dans le rues de New York filmé depuis une caméra vidéo amateur) et District 9 (un reportage à Johannesburg sur le transfert d’extra-terrestres d’un camp de réfugiés vers un autre). Tout comme celui de Jonathan Liebesman, ces films de Matt Reeves et de Neill Blomkamp sont leurs premières expériences d’un cinéma à gros budget, à effets spéciaux. Ces derniers ont cependant favorisés l’image vidéo bousculée et malmenée à la majesté d’un plan d’ensemble en Cinémascope ou à la fluidité d’une steadycam pour raconter ces histoires bigger than life en les filmant à hauteur d’homme, comme s’il fallait les ancrer encore plus profondément dans un réel visuel avec ces images artificielles dignes d’un reporter de guerre. Dans le même genre, les prochains Monsters et Skyline, où des extra-terrestres s’en prennent aussi à Los Angeles, ont choisis une approche esthétique du même ordre.



Les images ci-dessus sont issues de la première galerie d’affiches promotionnelles de Battle: Los Angeles que l’on retrouve au début de la bande-annonce sous forme de diapositives. Ces quatre clichés en noir et blanc sont formellement tirés de cet imaginaire visuel du folklore des photographies d’OVNI, et nous sont avancés comme des signes avant-coureurs du drame qui va se jouer dans le long métrage. Plus que d’intégrer la science-fiction par les codes du cinéma direct au présent, le film de Jonathan Liebesman inscrit aussi le récit dans un passé bien défini.



De plus, en opposition à la technologie numérique qui se charge de la captation du présent, le caractère analogique de ces “preuves” rappelle celui du titre du prochain film de J.J. Abrams, autre nouvelle figure incontournable de la science-fiction hollywoodienne (réalisateur du dernier Star Trek et producteur de Cloverfield). Super 8 présentait d’ailleurs à la fin de sa bande-annonce un objectif de caméra (ci-dessus à droite), depuis laquelle d’autres “preuves” semblables ont pu être enregistrées sur un support physique analogique potentiellement incontestable.



Ci-dessus, ce plan est l’un des plus intéressants, car tourné en lumière infrarouge donnant à l’image cette teinte verte bien spécifique. Ce type d’image bien spécifique est très rarement utilisé dans la fiction à grand spectacle. Mais lorsque l’on essaye de se remémorer d’autres exemples représentant cette “nuit verte”, on se réfère systématiquement aux dernières guerres menées par les États-Unis au Moyen Orient. Le spectre de la guerre en Irak refait ici surface avec ces militaires, vêtus d’un uniforme couleur sable, se retrouvent dépassés par ces belliqueux étrangers venus d’ailleurs. Côté décor, les ruines de Los Angeles transforment la “cité des anges” en un véritable territoire de guérilla, très similaire aux actuelles zones de combats urbains en Irak ou en Afghanistan.



En parallèle avec ce plan extrait du Jour d’après de 2004 (ci-dessus à gauche), on note aussi dans Battle: Los Angeles la forte présence d’images dérivées des médias de l’information, notamment de journaux télévisés, avec des reporters courageux en plein cœur de l’action. La télévision est d’ailleurs devenue une figure presque incontournable dans le genre de la science-fiction catastrophe, depuis laquelle les personnages civils comme militaires suivent le cours des événements au fil des minutes. Le journal télévisé et les reportages en direct, les fameux breaking news, ajoutent une valeur supplémentaire de réalisme à la fiction. Sans oublier la publicité faite pour les CNN, Fox News et autre MSNBC, on compte déjà quatre plans dans la bande-annonce contenant ce type de représentations qui partage notre quotidien.

Il serait intéressant d’approfondir le rôle du médium télévisuel dans le genre cinématographique qu’illustrera en avril prochain Battle: Los Angeles, mais la nouvelle génération de cinéastes se lançant dans la science-fiction cherche désormais à raconter ces fictions par une mise en scène forgée dans le réel et Jonathan Liebesman tentera avec son film à nous convaincre du constat qu’établit en 1950 le titre du célèbre ouvrage de Donald Keyhoe : The Flying Saucers Are Real !

Publié sur le site Culture Visuelle sous le titre “Battle:LosAngeles”, les soucoupes volantes sont réelles !

Captures d’écran de la bande annonce du film Battle:Los Angeles

Crédits photo sous licence CC par cypherone – TaiwanPaternitéPas d'utilisation commercialePartage selon les Conditions Initiales

http://www.battlela.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (2011) Battle: Los Angeles 2011   Jeu 23 Déc 2010, 12:10

Battle Los Angeles : le film de SF de 2011 ?

Preview de Battle Los AngelesLes deux premières bandes-annonces de Battle : Los Angeles ont créé un véritable buzz sur la toile et voilà qu'une nouvelle affiche vient ajouter une pierre à l'édifice. Si Battle : Los Angeles se classe dans le genre de la science-fiction, les inspirations trouvent pourtant leur source dans la réalité, plus précisément dans un incident qui s'est déroulé à Los Angeles en 1942.



Dans la nuit du 24 au 25 février 1942, plusieurs appareils aériens non identifiés ont été repérés au-dessus de Los Angeles, provoquant aux alentours de 2h du matin une montée des sirènes d'alarme et un black out total sur toute une partie de la Californie. Croyant à une invasion japonaise (Pearl Harbor n'était pas loin), la DCA a été jusqu'à ouvrir le feu. Les appareils ont finalement disparu, et l'énigme de leur origine n'a jamais été élucidée. Plusieurs habitants ont raconté avoir vu ces boules lumineuses éviter avec une grande habileté les attaques américaines. Aujourd'hui encore, plusieurs hypothèses perdurent : la piste japonaise ayant été écartée (faute de base ennemie suffisamment proche), certains avancent la théorie du "stress" créé par la guerre et donc de l'illusion collective. Une hypothèse qui ne plut guère au Long Beach Independant, qui souligna à l'époque la réticence des autorités à s'exprimer sur le sujet.
Près de soixante-dix ans plus tard, le film Battle : Los Angeles s'inspire librement de cet événement pour en faire le premier signe avertisseur d'une invasion extraterrestre.

Battle Los Angeles : le film de SF de 2011 ?

A l'affiche de Battle : Los Angeles, nous retrouverons entre autre Michelle Rodriguez (Avatar), Aaron Eckhart (The Dark Knight, Tabou(s)) et Michael Pena (Collision, Lions et Agneaux). Le réalisateur du film n'est autre que Jonathan Liebesman, et si celui-ci ne nous avait guère convaincus avec Massacre à la Tronçonneuse : Le Commencement, nous vous engageons à jeter un petit coup d'oeil à The Killing Room, un huis clos tendu sorti le 23 novembre dernier dans les bacs. Battle : Los Angeles arrivera dans les salles françaises le 6 avril 2011.

Retrouvez ci-dessous la dernière affiche en date de Battle : Los Angeles, ainsi que le lien vers les bandes-annonces du film. A noter que dans celle qui fut diffusée en novembre dernier, les amateurs d'électro islandaise auront reconnu le superbe titre The sun's gone dim and the sky's turned black de Jóhann Jóhannsson.
> Voir les bandes-annonces de Battle : Los Angeles

Battle Los Angeles : le film de SF de 2011 ?
Revenir en haut Aller en bas
 

(2011) Battle: Los Angeles 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prévisions de l'hiver 2010-2011
» 2011: Le 10/07 à 23h30 - Observation téléscope - Cuis - (51)
» 2011: le 29/07/ à 0h25 Petite boule lumineuse en moselle (57)
» La bataille de L.A
» Mardi 8 Novembre 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Informations générales et suggestions :: Présentation des membres :: Les films de science fiction-