Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis
Bonjour et bienvenue,

Nous vous proposons de consulter le très sérieux rapport Cometa sur le phénomène ovni qui émane d'officiers généraux de l'armée et d'ingénieurs.

>Pour consulter ce rapport cliquer ici svp<

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Cordialement


Un site d'ufologie consacré à l'étude sérieuse des Ovnis et de leur histoire (informations sur le phénomène ovni)
 
Ovni Accueil site PortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Partagez | .
 

 Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 13 ... 19  Suivant
AuteurMessage
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 12 Mar 2011, 16:01

nomade27 a écrit:
Bonjours,
Il ne s'agit pas de lieux de stockage d'ogives nucléaires, mais d'une centrale civile et nous parlons de fusion et non de fission nucléaire.

Même si le risque d'une catastrophe nucléaire est en cours car tous les indicateurs sont au rouge il ne s'agit en aucun cas de bombes nucléaires.

Donc ne spéculons pas sur d'hypothétiques survols d'OVNI...

Cordialement


Quand on voit par contre la puissance de l'explosion :








J'ai quelque doute quand même sur l'origine de l'explosion dans cette centrale, en tout cas ça c'est pas bêtement un toit de batiment qui s'effondre ...

Etant + ou moins habitué a voir des explosions sur le net, je peu vous dire que celle la, est facilement équivalante a au moins 1 a 2 bombes de 1 tonne de TNT que livreraient les armées de l'air avec des bombes "mortes" (je veux dire pas motorisée)

Qu'est ce qui peu déclencher une explosion aussi puissante dans une centrale nucléaire ? Pour moi y a pas 36 solutions : très certainement un excès de vapeur dans une cuve qui monte a très haute pression ...

Un truc pareil y a une chance sur 2 pour que l'explosion ait pour origine l'explosion directe de la cuve du réacteur justement connue en surpression depuis hier ...

Ceci dit pourtant l'armée de l'air américaine est sensée avoir livré du liquide de refroidissement pour reprendre le contrôle de la centrale : mais est ce que le temps a été suffisant pour l'intégrer au circuit de refroidissement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 12 Mar 2011, 16:04

Regardez i-télé
Revenir en haut Aller en bas
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 12 Mar 2011, 16:10

Antony s a écrit:
Regardez i-télé


Moué jean claude bourret m'a pas spécialement convaincu ou rassuré ^^

Quand on regarde bien la violence de l'explosion hélas, y a pas beaucoup d'origine possible d'une telle puissance c'est ça qui fait le + peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clashnco
Participation appréciable
Participation appréciable




Masculin Age: 27
Nombre de messages: 40
Inscription: 09/03/2011
Localisation: Marseille
Emploi: employé
Passions: ufologie et sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Dim 13 Mar 2011, 00:31

[quote="Antony s"]
clashnco a écrit:




Excusez moi clashnco,
Il n'y a rien qui dit que cette catastrophe sera un nid d'observation, il ne faut pas relier virtuellement cet catastrophe avec les ovnis, là je conseille prudence sur ce genre de propos ...

Ce n'est pas contre vous clashnco, mais beaucoup de personnes lisent ces messages...
Et il n'est pas question de faire des rapprochement ou des supputations de rapprochements entre les ovni et ce qu'il se passe !!!

Disons que primo: Espérons que cette centrale soit stabilisée car les médias parle d'un début de fusion ...
Secondo: nous verrons bien ce qu'il se passera, mais pour l'instant les ovnis n'ont pas de rapport avec la centrale...

Cordialement

Je ne crois moi même pas en cette relation, je ne faisais que rebondir aux théories des premières pages de ce sujet, j'aurais du utiliser le conditionnel .

Ce que je voulais dire c'est que si les ovnis s'intéressent au nucléaire ils devraient se mettre en action très vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Dim 13 Mar 2011, 02:08

Bonsoir jérome 38: Vous avez raison !!

Clashnco, pas de problèmes !!!

Il faut toujours faire attention à ce que l'on dit, et croyez moi je suis bien placer pour le savoir !!!

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum




Masculin Age: 36
Nombre de messages: 12447
Inscription: 11/03/2007
Localisation: France
Emploi: Privé
Passions: Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Dim 13 Mar 2011, 13:06

Svp pouvons-nous aborder le sujet du japon dans ce forum et non sur le sujet ovni et nucléaire:

http://www.forum-ovni-ufologie.com/f22-coin-cafe

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovni-ufologie.over-blog.org/
martin
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age: 62
Nombre de messages: 1108
Inscription: 30/07/2008
Localisation: aigrefeuille
Emploi: educateur sportif retraité
Passions: sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Dim 13 Mar 2011, 20:19

Salut a vous tous,

Pour parler de nucléaire, parlons en, nous sommes en plein dedant avec la terrible catastrophe Japonnaise, pas moins de tois centales nucléaires sont en passe d'exploser, voila ce a quoi nous devons nous attendre partout dans le monde, là ou cette technologie incontrôlée est mise en place plutot que de rechercher des solutions modernes et sans danger a nos independances énergétic.

A l'heure ou je vous parles l'avenir de l'humanité est en danger, ne croyons pas les médias et les scientifiques qui, de propos rassurants cherchent a noyer le poisson et éviter la panique, les retombées radioactives auront lieu partout dans le monde..

Alors que pouvons nous faire, a part prier et envisager une intervention de l'exterieur, si ces objets que l'on appel OVNIS viennent bien d'un autre Monde gageons qu'ils nous portent conseils et assistance.

Edit: bonsoir Martin, je peux comprendre vos inquiétudes et votre colère, mais ce n'est ni le lieu, ni en rapport avec le sujet, car les ovnis et ce qu'il se passe au japon n'ont absolument rien à voir...

Je vous invite comme précedement cité par Benjamin à aller sur le topic correspondant

Amicalement antony s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
halika
Equipe du forum
Equipe du forum




Féminin Age: 58
Nombre de messages: 228
Inscription: 22/10/2010
Localisation: Ile de La réunion
Emploi: retraitée
Passions: 974, astronomie, baleines, mer, nature, video HD, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: les sites nucléaires en France et les prévisions de nouveaux sites dans le monde   Mar 15 Mar 2011, 16:10

Bonjour

J'ai pensé que ces cartes pourraient vous intéresser. Un plus grand nombre d'observations d'ovnis devraient s'y concentrer, par le passé et dans l'avenir.

Cordialement

Les centrales françaises et le risque sismique

http://img862.imageshack.us/img862/8316/nuc2.jpg



Le parc Nucléaire dans le Monde, les réacteurs en construction en 2011



http://img197.imageshack.us/img197/3050/nuc1.jpg





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
halika
Equipe du forum
Equipe du forum




Féminin Age: 58
Nombre de messages: 228
Inscription: 22/10/2010
Localisation: Ile de La réunion
Emploi: retraitée
Passions: 974, astronomie, baleines, mer, nature, video HD, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Jeu 07 Avr 2011, 16:24

Bonjour

Que pensez-vous de cette video prise par des pompiers travaillant sur Fukushima, à la minute 1.37 on voit nettement dans le ciel une ombre zig-zaguer, ainsi que la triste réalité des dégats.

video
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur




Masculin Age: 41
Nombre de messages: 1959
Inscription: 16/06/2010
Localisation: foix 09
Emploi: batteur d'armures
Passions: histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Jeu 07 Avr 2011, 16:50

Regardez bien la suite des images c'est une tache sur la vitre du véhicule, elle est tres net dans les secondes qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
halika
Equipe du forum
Equipe du forum




Féminin Age: 58
Nombre de messages: 228
Inscription: 22/10/2010
Localisation: Ile de La réunion
Emploi: retraitée
Passions: 974, astronomie, baleines, mer, nature, video HD, informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Jeu 07 Avr 2011, 17:37

c'est exact à la minute: 2.21 c'est très net, une belle petite tache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur




Masculin Age: 41
Nombre de messages: 1959
Inscription: 16/06/2010
Localisation: foix 09
Emploi: batteur d'armures
Passions: histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Jeu 07 Avr 2011, 18:39

J'adore qu'un plan se déroule sans accrocs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Ven 08 Avr 2011, 06:27

Et sinon ?


D'autres proposition pour le débat ?


Perso moi je propose que d'une manière général le nucléaire est un reflet de l'avancée technologique humaine dans l'exploitation de la physique a grande échelle et donc une donnée interessante pour une civilisation ET qui voudrait rapidement évaluer nos connaissances et nos techniques ainsi que nos capacité dans l'avenir surement a mettre au point un sujet qui les interesserait encore + :

Notre capacité a mettre au point des systèmes de propulsion spatiaux crédible a la colonisation de notre région stellaire dans notre amas d'étoile local (j'entend par la, une bulle de 50 Année lumière de rayon environ)

Le nucléaire industriel est un "marqueur" d'avancée tout simplement parce qu'a notre échelle humaine, dépendant actuellement de la propulsion "thermo-chimique" (combustion d'ergols liquide ou solide) pour notre accès a l'espace et son exploration pour l'instant limitée a un seul intéret scientifique il est vrai, et aussi a l'assistance gravitationnelle :

Tous nos engins qui ont tenté des voyages au de Mars ou de Vénus ont utilisé l'assistance gravitationnelle d'au moins 1 planète, souvent la notre en repassant après un voyage de quelques mois pour arriver par le bon angle désiré et repartir sur un angle qui permettra de rejoindre la course d'une planète du système dit "externe" comme il est nécessaire pour atteindre Jupiter, saturne, neptune, uranus et aujourd'hui pluton avec new horizon qui a fait 1 passages d'assistance gravitationnelle avant de partir droit sur la course d'orbite de pluton grace a jupiter ou encore messenger qui a du effectuer un trajet complexe de 3 assistances gravitationnelles successives entre Vénus et la terre pour atteindre les 50 km/s nécessaire pour espérer avoir une vitesse permettant de croiser mercure sans la louper et s'inserrer dans une véritable mise en orbite ...

C'est pourquoi je considère cette méthode comme une "propulsion" de toute façon, aujourd'hui c'est notre seul moyen technologique effectif (qui existe vraiment et qui sert déja) d'atteindre des vitesses dans l'espace a 2 chiffres en Km/s : la propulsion chimique ne permettant pas d'espérer mieux qu'un 9-10 km/s dans le meilleur des cas, d'ou les assistances gravitationnelles pour atteindre les 40-50 voir 70 km/s nécessaire aujourd'hui pour les objectifs fixés pour les années 2014-15 et les missions liées

A notre échelle donc, la prochaine étape sera a l'évidence la propulsion nucléaire si on désire aller au de la, des performances spatiales a 2 chiffres en Km/s (soit dépasser les 100-200 km/s) qui permettra de passer a des vitesses qui aujourd'hui donnent des délais en "années" pour atteindre la plupart des planètes du systèmes solaires (mars 1 a 2 ans selon la période et la fenetre, Pluton 8 ans avec une fenetre la + optimisée possible avec new horizons a 70 km/s après son assistance gravitationnelle autour de jupiter qui lui a permis d'atteindre cette vitesse et donc rendu la fenêtre de tir réaliste) vers seulement des "mois" ce qui serait un progrès considérable ! (voir seulement quelques semaines dans le cas de mars a ses vitesses sans assistances gravitationnelles qui est déja une perte de temps massive en soit pour atteindre ou faire la boucle nécessaire avec la planète qui va servir de catapulte : new horizon par exemple a mis 3 ans pour atteindre jupiter et enfin avoir sa vitesse de croisière crédible pour un objectif comme pluton ! Et encore faut il avoir une configuration astronomique des planètes qui n'impose pas de délai a attendre qu'une planète sera bien la pour aider a y aller en temps voulu !)

Il y a aussi la "propulsion ionique" certes, mais attention : ce type de propulsion, a l'échelle qu'on pourrait la réaliser de façon crédible pour l'instant au vu des connaissances : a des accélérations très très lentes avant d'espérer atteindre une vitesse de croisière "correcte" : pour un objectif comme mars la propulsion ionique a cause de ce défaut est quasi a égalité avec la propulsion chimique a cause de la trop lente accélération

En fait c'est a cause de la faible densité du jet de plasma qui crée la force de propulsion : le jet de plasma est expulsé de la tuyère a plusieurs dizaines de milliers de Km/s, mais comme il est de faible densité : la quantité de mouvement réellement crée pour propulser l'engin est en réalité bien en dessous ... C'est du au fait qu'il faudrait une énorme source d'énergie électrique pour le champ magnétique "guide" du jet de plasma et aussi de la trop grande quantité de réserve de gaz "carburant" a avoir dès le départ si on désire un jet + dense qui crée beaucoup + de mouvement en moins de temps

C'est donc pour cette raison qu'avec le propulsion ionique on peu espérer dépasser les 100 km/s (en théorie on peu même, si on a des milliers d'années de réserve de gaz atteindre la même vitesse de sortie des particules ionisées soit des milliers de km/s : mais c'est bien uniquement l'aspect théorique : en pratique on aura ni le réservoir, ni autant d'années devant nous pour le constater et en profiter) mais en plusieurs mois d'accélération continu avec un réservoir d'hydrogène qui se vide très lentement !

Seule la propulsion nucléaire pourrait nous faire espérer donc, de dépasser les 100-200 km/s en une forte accélération (voir plusieurs) avec un mode opératoire technique qui pourrait être ressemblant a la propulsion ionique : car un réacteur spatial a fusion, demanderait comme sur un moteur ionique, de disposer d'un guide magnétique du plasma de fusion pour guider le jet de plasma dans la bonne direction : pour concentrer le mouvement crée dans une seule direction car sinon c'est une sorte d'explosion continu qui crée une force qui va de partout en sphère, mais aussi l'évidence que le moteur lui même n'y survivrait pas : aucun matériaux connu pour service de surface "d'appui" du plasma et "pousser" l'engin avec des dizaines de millions de degrés : seul le confinement magnétique le peu et servir de surface d'appui pour nous propulser dans la direction voulu

Mais une telle technologie sous entendrait très certainement, d'avoir 2 dispositif nucléaire a bord de l'engin : d'abord le moteur a fusion en lui même, mais aussi un réacteur nucléaire embarqué pour produire de façon certaine, l'immense quantité d'énergie électrique qui sera nécessaire pour confiner le plasma de fusion de propulsion : l'énergie solaire a moins de disposer de plusieurs Km² de surface hélas ne le pourra pas ... Tout comme une pile a combustible qui demanderait de toute façon un carburant couteux en "masse" et "volume"

Seul donc un réacteur nucléaire de production d'électricité (qui sera capable de produire du courant électrique en condition d'apesanteur ce qui n'est pas gagné non plus, bien que je pense pas forcément un obstacle infranchissable : après tout on construit bien déja des couples réacteurs/turbines extrêmement complexes pour nos sous marins nucléaire (pour ne pas gaspiller de la place) bien que le problème n'est pas le même ... Et très certainement avec des rendements jamais atteint de conversion de l'énergie pour disposer de toute la puissance électrique maximale du potentiel du réacteur : et pour cela, rajouter par exemple des themocouples comme dans un générateur thermo-électrique a radio-nucléides (les fameux générateurs qui alimentent en électricité nos sondes spatiales au de la de l'orbite de mars car le soleil y devient trop faible pour le solaire de toute façon) qui fonctionnent par transformation de l'énergie thermique dégagée par des blocs de plutonium 238 mais qui peu aussi fonctionner au strontium 90, a l'américium 241 voir même au polonium 210

http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9rateur_thermo%C3%A9lectrique_%C3%A0_radioisotope


On pourrait par ce procédé augmenter sensiblement le rendement d'un réacteur nucléaire, en énergie électrique par un principe de co-génération pour perdre le moins de puissance thermique possible converti en énergie électrique avec l'aide de thermo-couple en + d'un circuit de vapeur/turbine en boucle fermée (ben oui pask on pourra pas se permettre de perdre le fluide d'évaporation en le rejetant simplement comme on le fait dans une centrale nucléaire indirectement après avoir refroidi la vapeur avec de l'eau d'un fleuve qui s'évapore a son tour en tour aéroréfrigérante)

Il me semble d'ailleurs que de toute façon, la Nasa avait déja mis au point sur le papier un modèle de propulseur a fusion nucléaire dans un projet théorique de mission spatiale lourde l'équivalant en fait d'une station spatial comme l'ISS en volume et poids qui rejoindrait jupiter en moins d'un an ! (actuellement faut compter 3-4 ans en se servant de l'assistance gravitationnelle de la lune ...)


Ce serait pour moi l'avancée la plus logique par rapport a notre niveau actuel


Et je pense que notre industrie nucléaire et ses exemples variés (militaire et civils) est un indicateur pour les cilivations ET qui s'y interesserait sur notre capacité a court terme de réaliser des moyens de colonisations crédible du système solaire et l'installation durable de l'homme dans l'espace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Ven 08 Avr 2011, 12:22

Bonjour Jérome,

Très intéressant votre post, merci de faire partager ces connaissances !!

Citation :
Perso moi je propose que d'une manière général le nucléaire est un reflet de l'avancée technologique humaine dans l'exploitation de la physique a grande échelle et donc une donnée interessante pour une civilisation ET qui voudrait rapidement évaluer nos connaissances et nos techniques ainsi que nos capacité dans l'avenir surement a mettre au point un sujet qui les interesserait encore +
:

Je post cet article du "science et vie" n°1122 du mois de mars 2011 qui parle de la fusion et des perspectives de ce que nous pourrions faire dans un avenir lointain (c'est relatif !) je trouve cet article intéressant et en rapport avec le sujet...

Fusion(function() { var scribd = document.createElement("script"); scribd.type = "text/javascript"; scribd.async = true; scribd.src = "http://www.scribd.com/javascripts/embed_code/inject.js"; var s = document.getElementsByTagName("script")[0]; s.parentNode.insertBefore(scribd, s); })();

Jérome, je vous rejoint dans ce que vous dites mais je trouve que les processus d'avancés dans ces domaines sans une stabilité mondiale au sens géopolitique, économique, social, environnementale ne sera que lent, pas financé a sa juste valeur et mû par une recherche non motivé par une entente spatiale humaniste et réellement portée vers l'avenir de la race humaine !

Je sais que, par exemple, la base de KOUROU est un emplacement stratégique car sa position par rapport à l'équateur est prépondérant pour un arrachage de la pesanteur le plus économique en carburant...

L'avenir n'est t il pas aussi de pouvoir s'affranchir de cette attraction terrestre pour le décollage en le faisant directement depuis l'espace ou la lune (i have a dream !!)

Les technologies nucléaires de propulsions, d'énergies, ect... sont je pense l'avenir mais depuis tchernobyl, le Japon on se rend compte que l'imperfection des hommes entraîne des catastrophes qui donne aux anti-nucléaire du pain pour demander l'arrêt du nuc !!

Imaginons une fusée qui explose avec à son bord un réacteur de propulsions nuc !!

Bref je crois que de toute façon tous ce qui est utilisation des propriétés de la matière sera l'avenir, n'est ce pas une maîtrise avancée de celle ci, qui pourrait faire que les ovnis nous épatent (Mac Campbell, Plantier, ect..)
Et comme vous le dites justement je pense que nos avancées à ce niveau les intéressent, de la à dire qu'ils s'inquiètent de nos bêtises, je crois qu'ils s'en foutent !!(sauf les bombes..Cf les témoignages fréquents à ce sujet !!)...
Mais par cet intermédiaire ils nous jaugent et étudient nos avancées, peut être les verra t'on fréquemment à "Cadarache" ..

J'ai pu lire sur un autre fil votre avis sur les technisques minières sur des astéroïdes ou autre objets céleste ferreux...

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12833-activite-miniere#90839

Je pense qu'il y a un avenir dans cette opportunité de faire de l'argent et produire ainsi (peut-être) des métaux aptes à résister à la fusion par exemple (cf article précédent)

Car surement que la conquête de l'espace finira par démarrer avec la soif de l'argent,de nouveaux matériaux entraîneront forcément des avancées technique prépondérantes pour notre avenir dans le système solaire dans un premier temps...

Mais pour l'instant les pistes que vous nous donnez, sont sujettes (je pense !!) au contexte mondiale de l'humain et de ses systèmes qui, il faut le dire vont mal en ce moment !!
Il ne pourra y avoir d'avancées significative tant que la mondialisation ne sera pas aboutie, et c'est pas encore je pense, nous vivrons peut être de gros conflits qui seront le terreau d'une nouvelles civilisation..

Bref en tout cas je suis bien d'accord avec vos différents avis quand à nos avancées..
Ha oui je voulait exprimer le fait que même si nous n'avons que ce dont nous sommes capable de faire, comme référence pour rechercher, expliquer, une(des) civilisation(s) et les ovnis..
Ne sont ils pas passés aussi par cette maîtrise de la matière, à un point qui leur a ouvert les portes de nouvelles lois de la physique et l'espace temps, ce qui démontrerait simplement qu'ils sont juste plus expérimentés que nous (si tant est qu'ils existent !!)...
Car le nucléaire au sens large du terme n'a t il pas les même lois partout dans l'univers connu ??
Nous en sommes juste au début comme il est dit dans l'article !!

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
pierre1964
Nouveau membre
Nouveau membre




Masculin Age: 50
Nombre de messages: 2
Inscription: 18/03/2011
Localisation: Rive-sud
Emploi: électricien
Passions: ovni, insolite, astronomie, science
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Ven 08 Avr 2011, 20:10

Bonjour à tous,

En réponse à halika j'aimerais porter à votre attention que hannibal a raison. Il s'agit d'une tache sur le pare-brise du véhicule. Remarquez que lorsque le conducteur active l'essuie-glace la tache disparaît au second passage de l'essuie-glace. pùmp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taverne
Passionné
Passionné




Masculin Age: 37
Nombre de messages: 136
Inscription: 07/04/2009
Localisation: belleville
Emploi: SNCF
Passions: cyclisme, actualité, géopolitique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Ven 08 Avr 2011, 21:57

Bonsoir tout le monde.

Je pense effetivement que le nucléaire est un bon indice de l'état de nos avancées technologiques.

Mais comme l'ont montré de nombreux reportages, le danger émanant de l'énergie nucléaire ne peut plus être pris à la légère. Il suffit de se figurer par exemple que l'explosion d'une centrale de puissance moyenne rendrait impossible la vie dans un rayon de 300km.
En gros, l'explosion d'une grosse centrale sur le territoire national et ce serait la France entière qu'il faudrait déserter.

Ceci peut donner une aperçu de la puissance destructrice (destructrice de vie) du nucléaire. A plus forte raison lorsque cette puissance est délibérement utilisée à des fins de destruction.
Songeons à l'excellente idée de développer, par le biais d'une installation ultra sophistiquée générant un faisceau laser d'une puissance hors du commun, de petites bombinettes nucléaires...quoi de mieux en guise de préliminaire à une guerre avec des bombinettes un peu plus grosses...Merci à nos dirigeant français d'avoir eu cette excellente idée.

Donc, je pense que nos visiteurs, lorsqu'ils désactivent, 10 missiles mintuteman sur 11 veulent, avant tout, nous faire entendre simplement le message "faite gaffe avec vos merdes, vous allez faire les cons...on vous montre qu'il faut désactiver tout ça mais bien entendu comme toujours on vous laisse libres..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Ven 08 Avr 2011, 23:04

Bonsoir,

Voici un petit article parut dans LDLN n°401 ayant un rapport avec le nucléaire, de façon assez spéciale je dirais:

Témoignage nuc(function() { var scribd = document.createElement("script"); scribd.type = "text/javascript"; scribd.async = true; scribd.src = "http://www.scribd.com/javascripts/embed_code/inject.js"; var s = document.getElementsByTagName("script")[0]; s.parentNode.insertBefore(scribd, s); })();

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
jérôme38
Culture Scientifique
Culture Scientifique




Masculin Age: 35
Nombre de messages: 179
Inscription: 16/02/2011
Localisation: bourgoin jallieu isère
Emploi: technicien génie climatique/photovoltaïque
Passions: aéronautique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 09 Avr 2011, 03:31

Antony s a écrit:
Bonjour Jérome,

Très intéressant votre post, merci de faire partager ces connaissances !!

Citation :
Perso moi je propose que d'une manière général le nucléaire est un reflet de l'avancée technologique humaine dans l'exploitation de la physique a grande échelle et donc une donnée interessante pour une civilisation ET qui voudrait rapidement évaluer nos connaissances et nos techniques ainsi que nos capacité dans l'avenir surement a mettre au point un sujet qui les interesserait encore +
:

Je post cet article du "science et vie" n°1122 du mois de mars 2011 qui parle de la fusion et des perspectives de ce que nous pourrions faire dans un avenir lointain (c'est relatif !) je trouve cet article intéressant et en rapport avec le sujet...

Fusion(function() { var scribd = document.createElement("script"); scribd.type = "text/javascript"; scribd.async = true; scribd.src = "http://www.scribd.com/javascripts/embed_code/inject.js"; var s = document.getElementsByTagName("script")[0]; s.parentNode.insertBefore(scribd, s); })();

Jérome, je vous rejoint dans ce que vous dites mais je trouve que les processus d'avancés dans ces domaines sans une stabilité mondiale au sens géopolitique, économique, social, environnementale ne sera que lent, pas financé a sa juste valeur et mû par une recherche non motivé par une entente spatiale humaniste et réellement portée vers l'avenir de la race humaine !

Je sais que, par exemple, la base de KOUROU est un emplacement stratégique car sa position par rapport à l'équateur est prépondérant pour un arrachage de la pesanteur le plus économique en carburant...

L'avenir n'est t il pas aussi de pouvoir s'affranchir de cette attraction terrestre pour le décollage en le faisant directement depuis l'espace ou la lune (i have a dream !!)

Les technologies nucléaires de propulsions, d'énergies, ect... sont je pense l'avenir mais depuis tchernobyl, le Japon on se rend compte que l'imperfection des hommes entraîne des catastrophes qui donne aux anti-nucléaire du pain pour demander l'arrêt du nuc !!

Imaginons une fusée qui explose avec à son bord un réacteur de propulsions nuc !!

Bref je crois que de toute façon tous ce qui est utilisation des propriétés de la matière sera l'avenir, n'est ce pas une maîtrise avancée de celle ci, qui pourrait faire que les ovnis nous épatent (Mac Campbell, Plantier, ect..)
Et comme vous le dites justement je pense que nos avancées à ce niveau les intéressent, de la à dire qu'ils s'inquiètent de nos bêtises, je crois qu'ils s'en foutent !!(sauf les bombes..Cf les témoignages fréquents à ce sujet !!)...
Mais par cet intermédiaire ils nous jaugent et étudient nos avancées, peut être les verra t'on fréquemment à "Cadarache" ..

J'ai pu lire sur un autre fil votre avis sur les technisques minières sur des astéroïdes ou autre objets céleste ferreux...

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t12833-activite-miniere#90839

Je pense qu'il y a un avenir dans cette opportunité de faire de l'argent et produire ainsi (peut-être) des métaux aptes à résister à la fusion par exemple (cf article précédent)

Car surement que la conquête de l'espace finira par démarrer avec la soif de l'argent,de nouveaux matériaux entraîneront forcément des avancées technique prépondérantes pour notre avenir dans le système solaire dans un premier temps...

Mais pour l'instant les pistes que vous nous donnez, sont sujettes (je pense !!) au contexte mondiale de l'humain et de ses systèmes qui, il faut le dire vont mal en ce moment !!
Il ne pourra y avoir d'avancées significative tant que la mondialisation ne sera pas aboutie, et c'est pas encore je pense, nous vivrons peut être de gros conflits qui seront le terreau d'une nouvelles civilisation..

Bref en tout cas je suis bien d'accord avec vos différents avis quand à nos avancées..
Ha oui je voulait exprimer le fait que même si nous n'avons que ce dont nous sommes capable de faire, comme référence pour rechercher, expliquer, une(des) civilisation(s) et les ovnis..
Ne sont ils pas passés aussi par cette maîtrise de la matière, à un point qui leur a ouvert les portes de nouvelles lois de la physique et l'espace temps, ce qui démontrerait simplement qu'ils sont juste plus expérimentés que nous (si tant est qu'ils existent !!)...
Car le nucléaire au sens large du terme n'a t il pas les même lois partout dans l'univers connu ??
Nous en sommes juste au début comme il est dit dans l'article !!

Cordialement





Antony je te remercie de l'intérêt donné a mon post, il est vrai hélas que dans le débat ufologique on ne parle pas assez de NOTRE technologie a nous, de nos avancées, et de ce qui est interessant pour EUX et les informations qu'ils pourraient rapidement récolter en observant nos installations industrielles pour nous évaluer ...

Je pense qu'avec ça, cela leur permet de voir une sorte de futur a moyen termes et nous rend assez prévisible pour eux, avec ma simple logique humaine et connaissant notre actuel état de développement technologique :

Je peu a peu près prédire qu'elle est notre avenir a moyen termes en propulsion spatial !

On sait que la poussée ionique est prête techniquement parlant (et elle sert déja, des essais on déja eu lieu sur des satellites qui sont au de la du démonstrateur technologique : mais de vrais mises en orbite pour une utilisation quotidienne, de satellite avec des propulseurs ioniques de manoeuvre (qui sont très faible, mais qui consomme très peu de gaz pour contrôler l'orientation d'un engin dans l'espace tel un satellite, une sonde spatial, une navette ayant le besoin de manoeuvrer ect)

Et comme j'en ai parlé + haut : le principe de la poussée ionique avec des confinements magnétiques bien maitrisé nous donne aussi carte blanche pour une propulsion de bien + haut rendement et de quantité de mouvements transmise avec la propulsion par fusion nucléaire sur la base du confinement magnétique du moteur ionique a + grande échelle !

La ou sur terre, la fusion pose problème dans les bilans énergétiques pour l'instant : je veux parler du fait que pour produire de l'électricité a base de l'énergie thermique de la fusion dans un réacteur tokamak orienté en CNPE comme ITER, dans l'espace pour la propulsion nous serons affranchi de ce problème si on maitrise aussi la voie du nucléaire a fission pour garantir une forte production d'électricité pour contenir la fusion : on aura pas besoin dans ce cas de figure, d'atteindre des bilans énergétiques viables puisqu'ici le confinement magnétique ne sera ici uniquement pour diriger le flux de plasma de fusion dans la direction de la propulsion

Mais sincèrement sur terre, je ne pense pas que le nucléaire pour produire de l'électricité de masse, soit une "solution" tout du moins pas avec les mentalités hélas qui tournent autour des "états" ces dernières décennies ou hélas l'irresponsabilité politique, économique et technique se retrouve a TOUT les étages de la chaine de décision humaine ...

Disons que je connais déja un peu le milieu, pour avoir grandi dans l'univers du nucléaire civil : je suis fils d'agent EDF aujourd'hui retraité sur un exemple particulièrement "grinçant" mon père était cadre "chef de quart" chez les agents de protection de site a la CNPE de Creys-malville, le fameux surgénérateur "superphoenix" qui pour moi fut une erreur technologique bien que je pense que la "surgénération" nous n'aurons pas le choix a moyen termes : ne serait ce que pour transmuter des actinides et autres déchets nucléaires dont on ne sait que faire et qui n'est pas très responsable a mes yeux d'entreposer même en profondeur en l'état ...

Disons que je sais que les témoignages dans l'industrie du nucléaire, autour d'une baisse sensible des mentalités autour de la sureté depuis une quinzaine d'années est une réalité : mon père un "pro" nucléaire l'ayant constaté lui même après + de 15 ans de carrière en centrale nucléaire sur 2 sites différents : la CNPE du blayais (au nord-ouest de bordeaux, au bord de la gironde, puis la CNPE de Creys-malville en nord isère au bord du rhone qui fait limite entre l'ain et l'isère)

Disons que depuis 1995, bon c'est hélas un peu un volet "politique" de la chose : la première élection de chirac, le mandat de premier ministre de juppé avait amené vers le projet de la privatisation a court terme d'EDF : c'est ici que la notion de sureté dans l'industrie du nucléaire a commencé a chuter par des économies a la petite semaine ! A l'époque il était question en fait de rendre EDF + attractive pour son ouverture de son capitale prévue avant l'an 2000

Bien que finalement, le volet "politique" de la chose, ne se fera pas sans "compromis" : chirac en 97 fait l'erreur fatale de dissoudre l'assemblée qui pourtant lui était acquise en tant que majorité de droite (je ne sais plus trop pour quelles raisons : surement de la dissidence RPR a l'époque et division avec l'UDF ect : car on remarquera que pour 2002 et l'élection présidentielle : il créera l'UMP pour justement ne plus faire l'erreur qu'il y ait des divisions dans son propre camp) Vlan législative de 1997 qui était censée redonner une majorité présidentielle a chirac + "nette" pour son mandat présidentielle et avec une droite + unie autour de lui : on verra le résultat par une victoire de la gauche et paf : cohabitation, les verts qui rentrent dans la danse : compromis autour de la question du nucléaire :

Pour faire passer la pilule d'un maintient du projet d'ouverture de capital d'EDF, Jospin fit fermer Creys-malville : qui était de toute façon une décision inévitable : technologiquement on ne pouvait plus espérer faire tourner cette centrale comme démonstrateur technologique de la surgénération : le circuit de sodium liquide posait trop de problème ! Avec ses 2 fuites successives, l'accident chez la centrale homologue au Japon qui avait eu exactement le même genre de problème : fuites de sodium liquide et tout les dangers "explosif" chimique que cela représente : irresponsable d'avoir une telle bombe a retardement autour d'une cuve de réacteur nucléaire blindé de plutonium a très grande quantité par rapport un réacteur classique !

Et de toute façon, si on l'avait pas fait fermé : elle aurait continué a couter un pognon gigantesque pour peu de résultat en démonstration qu'elle pouvait tourner pendant longtemps sans "problèmes" Creys-malville aura tourné environ 1 ans en 11 ans depuis son démarrage/chargement du réacteur

Personnellement pour moi l'erreur tourne autour du sodium liquide en tant que fluide caloporteur : c'est un fluide réfrigérant bien trop difficile a maitriser au vu des risques chimiques énormes qu'il représente : a 400°c, qui était sa t° de fonctionnement : le sodium liquide hélas pose le problème que s'il rencontre la moindre humidité en se retrouvant au contact de l'air : pour chaque "litre" de sodium vous obtenez un feu chimique avec des flammes de 20 m de haut ! Une vrai bombe ! En imaginant 5 min par exemple qu'un accident naturel local coupe toute alimentation électrique de réseau et que les installations de traitement d'air qui traitaient l'air dans le réacteur pour éviter le risque explosif en cas de fuite de sodium : on pouvait obtenir une belle cascade d'accident pouvant mener a l'explosion totale du système de refroidissement si tout la redondance technique dégringolait autour de la déshumidification de l'air ect avec une fuite a gérer en +

Ceci dit, je crois malgré tout en l'avenir de la surgénération, mais pas dans l'état actuelle des choses ! Pas avec un niveau de sureté aussi "bas" depuis 15 ans dans les mentalités a EDF comme chez Areva et cie ... Il suffit de voir par exemple un récent documentaire qui a été rediffusé sur Arte y a pas longtemps, évidemment a cause de la catastrophe de fukushima :

Ou l'on se rend compte, que depuis 15 ans, on cumul des risques de sureté énorme dans les CNPE classiques a cause de la sur-précarisation des travailleurs des arrets de tranche (rechargement réacteurs) selon certains affirmation dans le nucléaire : soit disant cela ne serait pas très vrai, que ça fait pas 15 ans que c'est comme ça, que dans les années 80 les CNPE avaient déja des flots de précaires du nucléaire autour des arrets de tranche :

Perso, via les collègues de mon père qui eux bon étaient on va dire pépère a la CNPE de creys malville comme elle tournait pas : disons que pour les opérateurs de manutentions du combustible ect : c'était royal cette époque a superphoenix pour eux : rien a faire ... Vu que la centrale n'a tourné qu'un an sur 11 ans forcément ... Le travail autour de la manutention du combustible y en avait pas beaucoup ... Ceci dit, ça n'a pas empéché qu'un des collègues qui habitait la même cité EDF que nous de contracter une leucémie et d'en mourir : bon ça aurait très bien être une coïncidence, mais il avait quand même fait avant Creys-malville une 15 aine d'année sur le même type de poste a la centrale de Paluel dans le nord : manutention combustible

En gros le poste c'est avec un palan automatique industrielle, de sortir les barres du réacteurs --> les amener en piscine, puis recharger avec des neuves après les opérations de maintenance du réacteur "vidé" ect lors des arrets de tranche, du coup cette personne savait très bien de ce qu'il en était autour de la question des opérateurs d'arrêts de tranche dans les CNPE pour bien les connaitre puisqu'il travaillait avec eux :

Durant les années 80 il n'y avait absolument pas, une précarisation aussi massive des opérateurs du nucléaire qui sont la "chair a canon" des arrêts de tranche : il y avait beaucoup + de titulaires EDF a cette époque en même temps que des opérateurs sous traitants itinérants de centrale a centrale, car a cette époque EDF avait en réalité un niveau de sureté bien + élevé qu'aujourd'hui en termes de "pratiques" de "mentalité" et de "budgets" alloués a cela : la grande époque du secteur public en puissance mais qui je pense est nécessaire pour garantir un nucléaire réellement "sur"

Car dans une chaine de responsabilités ou la précarisation massive, des opérateurs en bas de la chaine, qui eux sont sensés d'appliquer un niveau de travail type :

"j'écris sur un registre ce que je fais, ce que je fais correspond a l'exactitude de ce que j'ai noté sur le registre"

Qui est une chose essentielle dans la sureté, pour s'assurer qu'aucune erreur n'a été faite durant l'arret de tranche, que tout a bien été inspecté, réparé si il y avait des réparations a faire ect ! Mais si y a un niveau de précarisation élevé de ce type de travailleurs dans la chaine de responsabilité : peut on garantir que la pratique qui est d'écrire avec exactitude sur un registre ce que l'opérateur a fait avec exactitude est la réalité du travail qui a vraiment été fait ? Si le mec on lui a mis entre temps une épée de damoclès sociale au dessus de la tête, et qu'il travaille écoeuré et sans reconnaissance du fait qu'il prend en + des doses de rayonnement a chaque arrêt de tranche ou il bosse : on arrive vite a la situation de gens qui en ont plus rien a foutre et la chaine de responsabilités qui fonctionnait bien peu se briser ici et mettre a mal très sérieusement la sureté d'une centrale :

Est ce que ce qui a été noté sur les registres de maintenance, correspond bien a la réalité du travail effectué dans un tel malaise social ? Est ce qu'un jour on va découvrir une mauvaise surprise, lors d'un accident qui aurait du rester mineur, et qu'on comptait sur la qualité du travail d'un opérateur qui a été en réalité socialement poussé a bout pour la maintenance sur une installation essentielle de la sécurité du réacteur et que tout compte fait : le travail n'a pas été fait ou mal fait ?

Dans un tel climat de sureté, un jour ou l'autre on va hélas avoir une très mauvaise surprise dans une centrale en france, parce que les opérateurs d'arrêts de tranche sont précarisé jusqu'au bout du bout du possible pour des économies a la petite semaine sur le bilan d'EDF ! Et un beau jour lors d'un accident qui aurait du rester mineur ... Une chaine de petites choses, qui devient un très gros problème et qui sait ce qui se passera ?

Voila pourquoi je pense que le récent débat qui est revenu sur le devant de la scêne du nucléaire français, n'est pas tant un débat futile ravivé par l'accident de fukushima, il y a hélas une réalité malsaine qui s'est installé en france depuis 1995 et le projet d'ouverture du capital d'EDF par les politiques qui a "autorisé" EDF a l'époque une entreprise publique qui appliquait une politique d'entreprise de sureté maximale a TOUT les niveaux social dans l'entreprise, a faire des économies la ou on aurait pas du ! Notamment sur les hommes ... Car c'est l'homme le maillon faible dans cette histoire, et s'il est pressé comme un citron : alors on peu pas parler de sureté sérieuse sur du moyen-long termes : c'est illusoire, surtout quand on écoeure les gens avec des licenciements si faciles autour des entreprises sous traitantes de la maintenance lors des arrêts de tranche et tout les itinérants en caravane que ça représente ! Aussi bien traités qu'une pauvre petite entreprise de plasturgie locale qui emploierait 90% d'intérimaires pour sa production ...

Et c'est hélas ce qui se passe actuellement dans le nucléaire civil français ! Et c'est pour cela, qu'en l'état actuel des choses, moi j'ai plus confiance pour l'instant, et qu'il est normal que les certitudes actuellement soient ébranlés avec ce qui se passe par exemple au japon



Bon revenir sur un débat autour du futur technologique du l'homme, et du nucléaire dans tout cela, je pense que l'avenir sera pour moi, un nucléaire civil avec un taux nationale de production d'électricité nucléaire bien + bas qu'aujourd'hui en france : redescendre autour des 30-40% d'ici une vingtaine, trentaine d'années et fermer massivement tout les vieux réacteurs des années 70-80 qui vont devenir problématique en vieillissant ça ne fait pas l'ombre d'un doute pour moi ...

Et cette production devrait pour moi se faire avec des surgénérateurs capables et réalisés notamment pour faire de la transmutation de déchets nucléaires de type : neptunium, américium ect dont on ne sait qu'en faire ! Soit donc produire de l'électricité avec des surgénérateurs, qui fonctionneront sur le principe de fertilisation de l'U238 pour la plus grande partie et ne plus fonctionner sur du combustible basé sur l'industrie d'enrichissement de l'uranium 235 qui de toute façon a moins de 50 ans comme le pétrole de réserve énergétique devant elle : donc de toute façon ce n'est pas viable sur du long terme ...

La france dispose de stock gigantesque d'uranium 238 non utilisé, dont une partie d'ailleurs est entreposé en russie ! Je sais pas si vous vous rappeler du "scandale" justement autour de cet uranium appauvri considéré comme "déchet" par les uns, "combustible" malgré tout par les autres et qui a un statut étrange pas très clair : Il est déja anormal, que cet uranium appauvri qui est sensé nous appartenir soit déja sur le territoire russe, et non sur le territoire français comme il le devrait l'être ...

Surtout que quelque soit son statut réel, il est bel et bien entreposé en tant que déchet nucléaire pour l'instant sur des sites en russie : un peu a la manière de la france qui cache sa poussière sous le tapis dans un pays loin ou les gens ne voient pas ce qu'on fait : sauf que c'est des milliers et des milliers de tonnes d'indépendance énergétique en surgénérateur qui est entreposé la bas, on ne sait trop pourquoi : surtout que c'est une matière qui pourrait justement devenir stratégique dans l'avenir, on doit les récupérer !

L'uranium 238 aussi "uranium appauvri" qu'il soit, c'est un carburant de fission, pour peu qu'on construit une centrale ou dans le réacteur on prévoit des emplacements de fertilisation dit de "couverture" ou l'U238 se transforme progressivement par captation de neutron émis par le réacteur en plutonium 239 qui lui est fissible ! Ca représente donc un réservoir gigantesque de combustible nucléaire ! Combustible que les acteurs du nucléaire comme Areva n'aime pas entendre parler, parce que l'U238 si on en faisait une filière entière de surgénération dans des réacteurs adaptés a la 4 ème génération :

Areva y perdrait tout son marché de l'enrichissement de l'U235 et de son "Mox", industrie qui est une forte émission de CO² caché qui + est ! C'est pour cela qu'Areva en france, surf tranquillou sur l'échec de Creys-malville qui n'est pas une centrale comme elle aime ... Car qui ne consommait pas de Mox : ben oui un surgénérateur produit lui même son combustible par fertilisation de l'U238 en Pu 239 : ceci dit un réacteur classique aussi produit du plutonium de la même façon, mais dans un surgénérateur la production de combustible fissile par fertilisation est supérieure a la fission dans le même temps : du coup, dans un surgénérateur on produit + de plutonium qu'on en consomme :

Et ça c'est une fillière qu'Areva aime pas du tout, car elle rendrait la france entièrement indépendante de la filière d'enrichissement, des mines d'uranium en afrique et au canada ect la ou Areva fait son beurre ! Mais aussi, c'est une filière qui nous rendrait moins dépendant d'Areva sur la question de traitement de déchets nucléaires : dans les surgénérateurs en question, il sera normalement techniquement possible de transmuter aussi les déchets a très haute activité de type américium, neptunium ect qui sont des sous produits dont on sait pas quoi en faire (et donc déchets, et donc chiffre d'affaire pour Areva a la hague) dont on aurait des réacteurs qui aurait ainsi la possibilité de solder une partie des déchets a vie longue que notre industrie nucléaire a produit depuis les années 60 !

Mais aussi des fortes émissions de CO² liés a l'extraction de l'uranium naturel en afrique, au canada et dans les autres pays producteur aussi, a tout l'activité d'enrichissement énergétivore :

Savez vous par exemple, qu'il y a une centrale nucléaire dans le sud de la france qui est au 2/3 de sa production d'électricité utilisée pour les usines d'enrichissement d'areva qui sont sur le même site industrielle ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurodif_%28usine%29

Une centrale nucléaire, utilisée pour ... Produire de l'uranium enrichi : le chat qui se mort la queue quoi ...


Sinon bien entendu, il est vrai que je peste l'échec que fut Creys-malville et superphoenix a cause de sa technologie de réfrigération du réacteur qui n'est pas une solution viable pour la filière future de surgénération qui pourtant est une filière qui apporterait beaucoup de solutions pour l'avenir et nous permettrait de "solder" une partie de nos dérives autour du nucléaire en transmutant une partie des déchets, et en consommant aussi les gigantesques réserves d'U238 que nous n'utilisons pas et issue bien évidemment des dizaines d'années d'activité d'enrichissement de l'U235 par la Cogema devenue plus tard Areva : car quand on réalise des barres de combustible a 3-4% d'U235 on va éloigner une partie de l'U238 (principal constituant de l'uranium naturel a hauteur de 99.7%) on fait baisser la proportion d'U238 du combustible : c'est celui ci qui s'accumule actuellement en russie et il provient autant de l'industrie de l'enrichissement, que de l'industrie du traitement des déchets nucléaire car on y récupère aussi de grande quantité d'U238 en séparant les éléments des barres de combustibles usagées : L'U238 n'est que très partiellement consommé

La filière surgénération, on sait pourtant qu'elle pourrait être techniquement possible avec un réfrigérant bien + crédible que le sodium liquide : des réacteurs refroidit au plomb/bismuth par exemple qui en + a la particularité d'absorber les rayonnements directs émis par la réacteur lors de son fonctionnement : bien qu'en général c'est pas tant un problème que ça, mais ça produit nombre de sous produit du nucléaire dans les circuits d'eau ect


Une dernière chose, parce que c'est vrai que la, je commence a avoir fait "long" avec mon post :

Pour moi l'industrie nucléaire actuellement comme on l'utilise en france, est un "gaspillage" car le combustible fissible, sera dans l'avenir une énergie dont on va avoir besoin pour le développement de l'industrie spatiale comme je l'ai expliqué en parti par le principe du propulseur a fusion a confinement magnétique similaire au propulseur ionique :

Pour que ça marche, il faudra qu'on se résout a construire des réacteurs nucléaires de petites tailles a la manière des réacteurs 75-150 Megawatt qu'on utilisent dans les sous marins nucléaire et/ou dans les porte avions aussi (aussi dans l'exemple russe, sur brise glace) qui d'ailleurs ont été étonnant de fiabilité ! Ceci dit, pour la réalisation de sous marin, les ingénieurs de la DCNS qui développent des cuves nucléaires pour nos navires de la marine qui les utilisent (nos SNLE NG, nos SNA, le porte avion CDG, et la actuellement qui vont être monté sur les prochains SNA type Barracuda dont le premier sera fini en 2017 actuellement en chantier a cherbourg et capable de tirer des missiles de croisière SCALP naval, enfin bref des joujous pour se péter la gueule quoi ^^) les niveaux d'exigence en fiabilité ont été très élevés car les missions stratégiques qui demandent un matériel dont la fiabilité n'a d'égale que le niveau d'engagement des hommes sous la mer (personnellement je trouve que ces gens qui passent 70 jours en mer a 200-300 m de fond pour notre sécurité stratégique : c'est quand même courageux car ça doit être angoissant en permanence même en sachant la fiabilité des sous marins)

Et qui pourrons je pense, après adaptation bien entendu, être des modèles de base pour alimenter en électricité un engin spatial "majeur" chose que ne pourra pas faire l'énérgie solaire car il faudra hélas trop de surface de panneaux solaire d'ailleurs horriblement couteux car en gallium exposés a trop d'aléas dans l'espace et + la surface est grande et "portante" telle des "ailes" autour d'un engin + le risque de collision avec un petit bolide est grand) car le confinement magnétique demandera des niveaux énergétiques qui iront très certainement au de la des 20-30 Megawatts


Pour la question, il est vrai délicate de la satellisation a priori, qui sera inévitable : je pense, qu'hélas il faut aussi que notre industrie spatiale évolue ou alors créer des technologies de "blindage" pour protéger une charge utile dans un lanceur ...

On va prendre l'exemple, d'un "chantier" spatial comme l'ISS pour la construction d'un "train" spatial qui servirait de vaisseau pour une mission habité par exemple, vers jupiter et propulsé comme je le propose avec un système double : fusion/ionique dont l'énergie électrique serait garanti par un réacteur nucléaire en gros relativement similaire a ceux qu'on utilisent dans les sous marins stratégiques ...

On peut déja sans problème, espérer amener le réacteur nucléaire lui même en orbite sans risque en cas d'accident : il serait bien évidemment a vide, le jour de son "lancement" pour être livré sur le chantier spatial via un RDV orbital classique comme on le fait par exemple avec l'ATV pour l'ISS a l'ESA avec ariane 5 : surtout qu'en + le réacteur auquel je pense, aurait en gros les même dimension qu'un ATV : techniquement on pourrait par exemple très bien, adapter le "socle" de service de l'ATV (la partie moteurs, petits réservoirs de carburants, calculateurs et système de navigation automatique ect) au cul de la "cuve nucléaire" a livrer : sans combustible nucléaire a l'intérieur, un échec du lancement n'aurait pas de conséquences particulières ...

Et livrer via un lancement a part : le combustible, alors la oui c'est délicat, c'est très clair ! Surtout que le combustible auquel je pense, serait soit des barres, soit des "billes" de plutonium/uranium 238 car le réacteur serait un surgénérateur, mais on pourrait très bien réaliser le réacteur en technologie nucléaire + classique : 100% uranium (238-235 a 5%) en cas d'accident la pollution serait dans le cas de combustible 100% uranium moins nocive qu'avec du plutonium : ça fait pas photo même si malgré tout l'uranium sera un problème lui aussi dans tout les cas ! Ca reste un métal lourd très toxique pour la santé en cas de contamination ...

La solution, pour moi, sera un blindage de la charge utile en métal "ductile" déformable mais capable de résister a l'explosion du lanceur (techniquement c'est possible) monté sur parachute !

Le mieux, serait en cas de problème durant la phase de montée du lanceur, on sait qu'une fusée comme ariane 5 ou d'autres sont "sécurisées" avec des charges explosives montées sur des parties stratégiques de la fusée : en cas de problème ou la fusée dès les premières phase de l'ascension fait n'importe quoi : on la fait exploser pour la réduire en miette ...

L'idée serait par exemple, de réaliser le 3 ème étage ou est la charge utile, de sorte a ce qu'elle se sépare en cas de problèmes de la fusée dans la phase d'ascension, comme la "tour" d'éjection développée pour la capsule "Orion" sur le lanceur Ares 1 qui d'ailleurs hélas est en programme suspendu actuellement (car la Nasa ne sait plus ou elle va pour remplacer ses navettes) : la tour d'éjection, c'est un étage qui au lieu de se séparer comme dans une fusée classique, du 2 ème étage uniquement arrivé dans l'espace pour se débarasser du "poids" devenu mort des 2 autres étages qui ont vidé leur carburant ...

Et bien qui a la capacité de se séparer par un système d'éjection a n'importe quel moment, dès que les techniciens de lancement se rendent compte que la fusée a un problème, la capsule montée sur le 3 ème étage d'Arès 1 s'éjecte dans l'atmosphère via des moteurs a la manière un peu d'un siège éjectable dans un chasseur-bombardier ... Avec une bonne accélération pour s'éloigner en quelques secondes du reste de la fusée : pour activer l'explosion de la fusée en tout sécurité pour l'équipage dans le 3 ème étage, puis l'étage avec la capsule Orion a l'intérieur retombe avec parachute tranquilou : la Nasa a développé ce 3 ème étage éjectable a n'importe quel moment via une décision rapide spécialement après le traumatisme de l'accident de la navette de 1986 ou l'ensemble fusée-navette avait explosé durant l'ascension : une phase aussi dangereuse dans les vols habités que le retour par ré-entrée atmo

Il fallait pour un remplaçant crédible de la navette, impérativement un système qui permette de préserver l'équipage dès que la fusée détecte par elle même un problème, en s'éjectant loin de la fusée en moins de 5 sec le dernier étage "entier" qui est appelé "tour" d'éjection et qui retombe après s'être éloigné via une bonne impulsion par des parachutes !

La meilleure solution pour garantir la sécurité d'un lancement qui enverrait en orbite un chargement de combustible nucléaire : serait d'avoir un 3 ème étage similaire que la tour d'éjection d'Orion sur Ares 1 : ce qui garantirait en cas de problèmes avec la fusée un éloignement de la charge utile si sensible ici avant l'explosion "programmée" de la fusée comme l'ESA le fait avec ariane 5 en plaçant du C4 a des endroits stratégiques de la fusée en cas de problème durant la montée pour pas que la fusée en changeant de direction retombe sur le continent sud-américain notamment avec de nombreux matériaux "sensibles" souvent toxiques que peuvent comporter la charge utile, mais aussi les différents étages de la fusées qui peuvent être exceptionnellement être rempli d'hydrazine, ou bien le carburant du satellite ou sonde spatiale aussi rempli de ce carburant hyper toxique (qui donne les même effets que le gaz moutarde ...) pour sa capacité a manoeuvrer en orbite ect ou bien encore pour donner des impulsions a une sonde spatiale par exemple en sortie d'assistance gravitationnelle lors d'une mission (l'hydrazine est un carburant assez apprécié de ce type de mission bien qu'il est si délicat a manipuler au sol !)

Sincèrement je pense que ce serait une solution satisfaisante pour garantir qu'il n'arrivera rien, a la charge utile bourrée de combustible nucléaire, et on peu comme je le disais au début en entamant la proposition : l'enrober d'un métal ductile qui la protège de l'explosion et comporterait un "parachute" aussi : au cas ou la tour d'éjection ne fonctionne pas car ça peu arriver aussi comme c'est une technique récente et pour l'instant "unique" et qui n'a été testé qu'une fois !

Pour que le combustible reste "intègre" a l'explosion de la fusée si malgré tout, elle lui pète a la gueule, et retombe : si c'est au sol : un métal ductile bien étudié pourrait éviter qu'elle s'éventre, ou sinon elle coulera dans l'eau en restant intègre tout autant : pour garantir cela, par exemple équiper le 3 ème étage d'une sorte de bouclier en cas d'explosion qui minimiserait l'exposition au souffle de l'explosion : sous le cul de la charge utile par exemple (car elle a aussi du carburant sous le cul vu que c'est un dernier étage de propulsion)

Bon ça c'est le cas ou l'on va rester dépendant des fusées, car il se peu aussi que le mode de lancement change dans les décennies a venir aussi : qu'on en finisse avec les fusées et qu'on développe l'avion "spatial" c'est possible aussi :

Il suffit juste de construire un avion moyen porteur qui pourrait accélerer par des moteurs a réaction classique jusqu'a mach 3 a très haute altitude jusqu'a la limite d'altitude de leur fonctionnement : a cette vitesse qui est similaire a celle d'une fusée aux alentour des 40-50 km de haut (environ mach 3) un moteur fusée peu prendre le relai pour atteindre après la vitesse de satellisation véritable :

Techniquement l'avion spatial est possible pour remplacer les fusée, et serait même a la longue moins couteux et + sécurisant qu'une fusée : car nécessiterait beaucoup moins de carburant dangereux type ergols liquide/solide qui on le sait est souvent aléatoir dans les chances d'une fusée d'exploser en vol : car l'avion spatial atteindrait d'abord sa vitesse de mach 3 jusqu'a la limite technique du moteur a réaction classique avec simplement du kérozène comme un supersonique normal

Je dis mach 3 : car on sait que c'est une vitesse suffisante pour atteindre les "pseudos" voyages orbitaux que propose les "virgin" et autres projeteurs de tourismes spatial : on sait qu'avec la vitesse de Mach 3 on peu obtenir une "pseudo" orbite a 80-90 km d'altitude avec un "avion" ! Arrivé a cette altitude un simple moteur fusée pas très puissant comme ceux des 2 ème et 3 ème étage de fusée peu prendre le relais pour finir l'ascension en orbite de l'avion "orbital"

Ca aurait l'aventage de pouvoir se passer de fusée a 600 tonnes qui ne sont que des bombes volantes de carburant ! Et pourrait être une alternative sécurisante pour des charges sensibles comme du combustible nucléaire comme je le propose ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude.T
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age: 44
Nombre de messages: 533
Inscription: 15/08/2007
Localisation: dunkerque
Emploi: ..........
Passions: ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 30 Avr 2011, 11:15

Bonjour a tous.


Taverne a écrit:
Dans le cannard enchaîné, j'avais lu que EDF avait prosuit un document "secret" de 200 pages concernant nos petits copains.
A mon avis ils sont bien au courant du problème

Je l'ai retrouvé sur le forum.
(Source: Canard Enchaîné 8 Avril 2009)

Des atomes crochus pour traquer les antinucléaires

"EDF
et les RG de Bordeaux ont travaillé main dans la main à la surveillance
de Stéphane Lhomme". C'est la confidence faite par l'un des mis en
examen aux enquêteurs. Normal, si l'on ose dire, c'est en Gironde que
ce militant bordelais a mené l'essentiel de ses actions : contre le
transport de déchets nucléaires, les dangers de la centrale du Blayais,
de l'EPR, etc.
Or, EDF, comme AREVA, compte dans ses effectifs des
fonctionnaires de police détachés, mais toujours en liaison avec le
Ministère de l'Intérieur. Rien de plus facile, donc que d'harmoniser
leurs efforts contre des individus jugés dangereux pour la sûreté de
l'Etat. "Aux RG, se souvient un ancien, la section "Contestation et
violence" comprenait cinq personnes. Il y avait un collègue qui ne
s'occupait que des "antinucs".
La parano d'Etat atteint parfois des
sommets quand, par exemple, Didier Anger (ex-conseiller régional Vert
dans la Manche) se voit épié dans ses moindres mouvements. "Un jour,
raconte-t-il, se sachant écoutés, on s'est donné un rendez-vous par
téléphone sur le site de la centrale de Flamanville. Les gendarmes y
sont arrivé en masse. Pendant ce temps, on a occupé la préfecture..."

EDF avait plus d'une opération d'espionnage au compteur

Ses protestations indignées n'y feront rien : le groupe EDF est bien le
héros de l'affaire de piratage informatique de Greenpeace relatée le 18
mars dernier, par le Canard et relancée par Médiapart. Mieux, de
nouveaux éléments, découverts par les enquêteurs viennent aggraver son
cas.
Ils ont notamment trouvé, chez EDF, dans l'armoire du numéro 2
de la sécurité, Pierre François, un CD-Rom contenant des captures
d'écran et des copies de fichiers provenant de l'ordinateur de Yannick
Jadot, responsable des campagnes nucléaires de Greenpeace. Et ils
disposent de témoignages sur les rencontres de Pierre François avec un
représentant de Kargus Consultants, exécutant de cette opération de
basse police.

Une officine très au courant

Difficile, dès lors, d'invoquer l'excès de zèle d'un sous traitant,
agissant hors de tout contrôle. D'autant que Kargus Consultats a signé,
entre 2004 et 2006, des contrats avec EDF, d'un montant total d'environ
50 000 euros. L'un des acteurs de l'affaire a aussi évoqué d'autres
opérations d'espionnage notamment sur le site breton de Couëron, où
Greenpeace entrepose du matériel "militant" et dispense des formations
à ses "activistes", comme ils les surnomment eux-mêmes.
Les
enquêteurs viennent de découvrir un nouvel exploit à l'actif d'EDF. En
2006, le géant de l'électricité avait placé sous surveillance le très
remuant porte parole de l'association Sortir du nucléaire, Stéphane
Lhomme. C'est l'entreprise suisse Securewyse qui, durant plusieurs
mois, avait assuré cette mission. Patron de cette officine, Michel
Arditti jure toutefois au "Canard" qu'aucune action illégale n'a été
menée.
Pourquoi cette insatiable curiosité ? Parce que Lhomme
avait réussi à se procurer un rapport classé "confidentiel défense"
consacré à l'EPR, le réacteur nucléaire de nouvelle génération que EDF
et Areva espèrent vendre au monde entier. Daté de février 2003 et
rédigé par le patron de la branche Energie du groupe, ce document
émettait d'embarrassantes réserves - en contradiction avec le discours
officiel - sur la solidité du réacteur en cas d'attaque, type 11
septembre, par un avion gros porteur. Parallèlement à l'enquête d'EDF,
la DST a mené ses investigations et a placé en garde à vue, à deux
reprises (en 2006 puis en 2008), le militant écolo Stéphane Lhomme.
Apparemment sans arriver à découvrir le nom de son informateur.

Alerte aux extraterrestres

"Voilà des années qu'EDF est une maison de coups tordus", affirme au
"Canard" un cadre du groupe. "Cela tient peut être au nombre d'anciens
militaires, agents de renseignement et autres flics qui viennent y
travailler après leur retraite." Et de citer une affaire de lettres
anonymes adressées, en 2005, au parquet de Paris. Lesquelles mettaient
en cause deux hauts dirigeants, accusés de financements politiques
occultes. Après deux ans d'enquêtes infructueuses - menée à l'insu des
intéressés - le dossier a été classé sans suite. Mais il a nourri une
solide parano au sein du groupe.
Autre ingrédient de la culture
policière maison, le recours systématique à des boîtes de sécurité
extérieures. Comme le groupe Geos, spécialisé dans la protection des
salariés expatriés, avec l'aide occasionnelle de gentils mercenaires.
En 2003, Geos a réalisé un audit sur la tour EDF de la Défense. Y
étaient signalées diverses failles dans la sécurité interne des locaux.
Ainsi, lors d'une inspection nocturne, les enquêteurs avaient mis la
main sur un rapport confidentiel de 260 pages consacré aux ...
extraterrestres. Encore des ennemis prêts à tout, dont il va falloir
s'occuper sérieusement.

Jérome Canard - Note: Jérôme Canard est le nom générique des journalistes lorsque l'article reste anonyme.

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t6375-un-rapport-de-260-pages-sur-les-extraterrestres-au-siege-d-edf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur




Masculin Age: 41
Nombre de messages: 1959
Inscription: 16/06/2010
Localisation: foix 09
Emploi: batteur d'armures
Passions: histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 30 Avr 2011, 12:23

Cela deviens très intéressant, voila qui est a recouper avec le témoignage de Pascalou et les suites, avec ces interrogatoires par les gendarmes.
Difficile d'imaginer que ce sujet sensible échappe aux enquêtes officieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 30 Avr 2011, 13:40

Quelqu'un sait comment consulter ce rapport de 260 pages ou a des infos là dessus ???

Cela serait intéressant !!
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal
Modérateur
Modérateur




Masculin Age: 41
Nombre de messages: 1959
Inscription: 16/06/2010
Localisation: foix 09
Emploi: batteur d'armures
Passions: histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 30 Avr 2011, 16:14

Là je craint que ça soit hors de portée....c'est le groupe GEOS qui avais mis la main dessus. A voir avec le Canard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre.B
Modérateur
Modérateur




Masculin Age: 32
Nombre de messages: 3816
Inscription: 30/08/2008
Localisation: vendée,france
Emploi: electrotechnicien
Passions: lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 30 Avr 2011, 17:09

Bonjour,

Il serait intéressant de poursuivre cette enquête,
contacter le canard enchaîné pour commencer.
Le problème est tout de même le suivant:
pour avoir une info concrète et surtout exploitable,
il faudrait que le journaliste du canard accepte de dialoguer ,ce qui parait plus qu'improbable au vu de sa signature dans l'article.
De plus,il faudrait que nous ayons accès à la source de ce journaliste,
ce qui parait encore plus improbable,un journaliste ne donne jamais ces sources...

Du coté de GEOS... c'est plus qu'incertain.
Du coté d'EDF ,ou encore AREVA, c'est impossible je pense.

Bref, je pense que cette investigation est vouée à l'échec,
mais comme on dit : Qui ne tente rien n'a rien !


_______________________________________
"L’océan et l’espace, deux dimensions encore largement inconnues, sont à la fois nos origines et notre futur»
Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA

Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pierreb.ovni
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age: 55
Nombre de messages: 1602
Inscription: 16/02/2011
Localisation: PACA
Emploi: +++++
Passions: +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Sam 30 Avr 2011, 17:56

Bonjour

C'était pendant un audit de sécurité que les enquéteurs de GEOS avait pris ce rapport, pour prouver à EDF que la sécurité de leurs documents "confidentiels" à l'intérieur mème de leur siège,laissait à désirer.

Ils ne l'ont pas gardé pour eux,ça aurait été le comble pour une société de sécurité.

De toutes façons,il y à toujours des fuites,d'un coté ou de l'autre,EDF ce n'est pas la NSA.

Ce qui me semble bizarre,c'est qu'on emploi le terme "extraterrestres" dans un rapport! Le terme,OVNI plus généraliste m'aurait semblé plus approprié dans un rapport,mème "confidentiel"!C'est peut-étre du à certaines personnes qui ont vu ces documents,et fait un rapprochement OVNIS/extraterrestres??

Mais peut-étre que ces documents n'éxistent plus à l'heure actuelle!

Cordialement

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babylone
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age: 32
Nombre de messages: 78
Inscription: 18/04/2011
Localisation: roussillon
Emploi: aide soignant
Passions: star trek !!! oui oui ....
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?   Dim 01 Mai 2011, 13:38

Je suis d accord aussi sur cette ralation OVNI/nucleaire !!! Merci pour toutes les documentation...
Au faite j'ai lue que l' URSS avait detruit beaucoup de missille nucleaire apres les "souci" avec la central plus de 200 ???? et leur recherche dans les central aussi ... un accord, une intuition ou une petite peur des visiteur de l' espace ???

Est le changemen de la genetique humaine face au radiation... des sujet de guerisson miraculeuse de personne touché ??? aprés tout, on peu ce dire que les enlevemen par les gris, et autre HET et les recherche biologique sur les humain? son aussi une causse de tout ca ??? enfin je sais que nous, c est plus la recherche sur les OVNI mais les rencontre du 5°type avec enlevemen ya des rencontre avec des groupe entier d HET !!! donc les OVNI sont pour certain abité, eux aussi on leur sonde, drone avec intélingence artificiel ou commander a distance ...

Merci a tous...michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 13 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et Vie Extraterrestre: les mystères des ovnis ::  :: -