Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les mystères des connaissances astronomiques de l'antiquité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les mystères des connaissances astronomiques de l'antiquité   Lun 21 Jan 2008, 21:21

Les Mérovingiens et la constellation de la grande ours

Nous connaissons tous la grande et la petite Ours qui "encerclent" l’étoile polaire mais en dehors de la mythologie Grecque qui associent ces constellations aux "nourrices" (Callisto et Arkas) de Zeus, il est une autre origine de celle-ci, en rapport avec la lignée Mérovingienne (Nb : Deux constellations qui encadrent celle du Dragon). Dans cet univers fantastique qu’est le V et le VIème siècle (l’époque des légendes du Roi Arthur et de Merlin) d'une extrémité à l'autre de l'Europe, les grands cycles mythiques et légendaires, forment entre eux et la réalité historique un écran opaque.

La constellation de la grande Ours (Ursa major) et celle du Dragon (Draco)


On sait en fait très peu de chose de la véritable origine des Mérovingiens. Eux-mêmes disaient descendre de Noé, notion que l'on retrouvera, quelque mille ans plus tard, dans la franc-maçonnerie européenne. Comme ils prétendaient aussi descendre de l'ancienne Troie, des historiens contemporains de leur côté, ont été rechercher leur trace jusque dans la Grèce antique, et particulièrement dans la région appelée autrefois Arcadie. Selon ces historiens, les ancêtres des rois mérovingiens auraient eu en effet des liens avec la maison royale Arcadienne, et au début de l'ère chrétienne auraient gagné le Danube puis traversé le Rhin pour s'établir dans l'actuelle Allemagne occidentale.

Origines Troyennes ou Arcadiennes, ce sont là des détails, mais nullement incompatibles. Selon Homère en tout cas, de nombreux Arcadiens étaient présents au siège de Troie, les historiens anciens grecs parlant quant à eux d'une tribu venue d'Arcadie. Dans cette région, l'ours était autrefois un animal sacré, faisant l'objet d'un culte mystérieux et de sacrifices rituels. Le nom d'Arcadie provient d'ailleurs d'"Arkades" qui signifie le "peuple de l'ours", les anciens Arcadiens affirmant descendre d'Arkas, divinité de la terre, dont le nom veut également dire "ours". Dans la mythologie grecque enfin, Arkas était le fils de la nymphe Callisto, très semblable à la chasseresse Artémis. Or Callisto nous est aujourd'hui familière sous les traits de la constellation de la Grande Ourse et Arkas sous ceux de la Petite Ourse.

L'ours occupait donc chez les Francs Sicambres, ancêtres des Mérovingiens, une position semblable. Comme chez les anciens Arcadiens, on l'y adorait sous la forme d'Artémis ou, plus exactement, celle de sa sœur gauloise Arduîna, divinité des Ardennes, dont le culte subsista fort avant dans le Moyen Age. L'un des principaux centres des mystères d'Arduina était Lunéville, non loin de deux localités qui nous sont maintenant familières : Stenay et Orval où jusqu'en 1304, l'Église catholique promulgua des ordonnances interdisant le culte de la déesse païenne. Les vertus très particulières, totémiques et magiques, reconnues à l'ours dans cette terre mérovingienne des Ardennes, expliquent par suite aisément que le nom "Ursus" (ours en latin) ait été associé à la lignée royale Mérovingienne. Mais plus surprenant est le fait qu'en gallois le mot "ours" se dise "arth", d'où vient "Arthur", on pourra constater que le célèbre roi Arthur était aussi un contemporain des Mérovingiens, et appartenait lui aussi au même cycle mythique de l'ours.

Source : L'Enigme sacrée (Baigent-Leigh-Lincoln)

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Mar 28 Déc 2010, 17:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Quiricus
Responsable Enquêtes
Responsable Enquêtes
avatar



Masculin Age : 71
Nombre de messages : 760
Inscription : 17/09/2010
Localisation : Nice, Cuba
Emploi : Inactif impénitent.
Passions : histoire, lecture, ecriture, peinture, Cuba
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystères des connaissances astronomiques de l'antiquité   Jeu 07 Oct 2010, 23:16

La cosmogonie des Dogons est reprise par wikipedia...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dogons
cependant wikipedia pique ses sources un peu partout sur le web...

L'opinion de sceptiques au Quebec :

http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/dogon.html

Réfutation de ces thèses et tentative d'explication selon laquelle : l'explication ultime se trouve dans la "contamination culturelle" qu'ont subi les Dogon par des Européens ayant des connaissances en astronomie, en particulier des coloniaux et des explorateurs ayant lu les oeuvres de Camille Flammarion

ici :
http://www.astrosurf.com/luxorion/dogons-astronomie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cubazic.blogspot.com/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les mystères des connaissances astronomiques de l'antiquité   Mar 28 Déc 2010, 17:46

Les secrets du disque céleste

Comment la découverte en Allemagne d'un disque incrusté de motifs stellaires en or, datant de 3 600 ans, a révolutionné notre manière de voir les Européens de l'âge de bronze, considérés jusque là comme peu civilisés. Une enquête haletante au cœur d'un mystère céleste.

En 1999 trois pilleurs de site archéologique font une découverte insolite sur le mont Mittelberg, près de Nebra, en Allemagne centrale : un disque de bronze incrusté de motifs en or, dont la Lune, le Soleil et de mystérieux cercles pleins. En février 2001, l'archéologue allemand Harald Meller entend parler de cet objet mis en circulation sur le marché noir. Avec la police de Bâle (Suisse), le scientifique décide de tendre un piège aux pilleurs. La mission accomplie, Harald Meller peut enfin analyser cette découverte inestimable. Une datation au carbone 14 confirme que la pièce a été fabriquée en 1800 avant J.-C. Comment des européens considérés comme sauvages et peu civilisés à l'époque ont-ils pu fabriquer un tel ouvrage ? Que symbolisent les motifs qui l'ornent ? Serait-ce la plus vieille représentation stellaire de tous les temps ? Ou un objet égyptien atterri par hasard en Allemagne ?

Enquête celeste



À la manière d'un polar, ce documentaire explore le mystère de ce disque céleste : de son excavation aux conclusions finales en passant par la reconstitution de l'arrestation des pilleurs, en passant par les tests d'authentification auxquels ont été soumis l'objet et l'exposition des les différentes hypothèses émises par les scientifiques, nous assistons à la mise au jour d'une découverte majeure pour l'histoire de notre culture européenne. La représentation de la constellation des Pléiades et d'un arc latéral symbolisant le solstice, le dessin d'une barque solaire inspiré des modèles égyptiens… Tout concorde à conclure que le peuple européen de l'âge de bronze aurait développé un système de connaissances et de croyances plus élaboré que l'on croyait.

http://www.arte-tv.com/fr/connaissance-decouverte/aventure-humaine/Cette_20semaine/686234.html

Le disque de Nebra

Disque de bronze pesant à peu près 2 kg et d'environ 30 cm de diamètre. Datant de l'âge du Bronze, il est retrouvé en juillet 1999 à Nebra-sur-Unstrut en Saxe-Anhalt (Allemagne). Il serait d'environ 1600 avant J.-C. Ce serait jusqu'à ce jour la représentation la plus ancienne de la voûte céleste jamais retrouvée.

L'archéologue allemand Harald Meller la qualifie de « ciel étoilé automnal ».Il s'agit d'une représentation du ciel pour un observateur qui se serait situé en Allemagne à l'apparition des Pléiades et ce, il y a 3600 ans.
On y retrouve un arc de 82 degrés représentant le lever et le coucher du soleil à cette période de l'année. L'image veillerait à perpétuer les enseignements sur l'astronomie. C'était une sorte d'aide-mémoire. La tradition orale se devait de maintenir les connaissances sur la nature et les saisons. Cette connaissance était essentielle pour les récoltes qui devaient être effectuées à un temps précis de l'année (solstice d'hiver).

De l'autre côté du disque, à l'opposé, un autre arc servirait à déterminer le solstice d'été. Un autre arc représenterait soit une barque solaire soit la voie lactée. Il y a aussi un croissant de lune ainsi que le soleil (ou une pleine lune selon d'autres chercheurs).

Enfin, on voit aussi plusieurs étoiles et plus particulièrement l'amas des Pléiades. Nature et religion ne faisant qu'un à cette époque, ce serait en quelque sorte une bible recueillant plusieurs des savoirs de l'âge du Bronze.
L'objet serait maintenant analysé et conservé au Musée de Halle, en Allemagne.

http://www.arte-tv.com/fr/connaissance-decouverte/aventure-humaine/688132.html

Documentaire en 3 parties.







_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les mystères des connaissances astronomiques de l'antiquité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelques nombres Astronomiques
» Mystères Douloureux avec Ste Thérèse
» Chapelet : Les mystères (vidéos)
» Chapelet : Les mystères (vidéos)
» Chapelet : Les mystères (vidéos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire :: Archéologie mystérieuse-