Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Document secret de la CIA: Des policiers aperçoivent un OVNI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Document secret de la CIA: Des policiers aperçoivent un OVNI    Ven 27 Aoû 2010, 19:33

Document CIA juin 1996

TRADUCTION

Pays. LITHUANIE

SUJET : Des policiers aperçoivent un OVNI; Forces de Réaction Rapide alertées

Source : Moscou Agence ITAR-TASS internationale en langue russe 09h20 GMT le 26 juin 96

Par Vladas Burbulis

Le FBI a traduit un texte en provenance de Vilnius , le 26 juin - un objet volant non identifié (OVNI), a été repéré près de la frontière Lithuanienne le 25 juin par deux officiers de la Police de la patrouille motorisée, Jaunius Pozera et Laimis Kraujalis qui on mis toute la police de Vilius en alerte. Un véhicule chargé de soldats de la Force de réaction Rapide, des chiens policiers et des renforts de la police sont immédiatement arrivés sur les lieux de ce cas extraordinaire.

Selon les comptes-rendus de témoins oculaires, vers à peu près 00h30 au petit matin, sur la route de Vilnius-Medininkai, près du village de Nemezis, à 10 km de la capitale, et à une altitude de 20-30 mètres au-dessus du sol ils ont remarqué un objet sphérique en suspension se contractant et de dilatant alternativement.

En même temps, ils ont entendu ce qu'ils ont décrit comme "un son étrange comme un crépitement électrique ou électronique". Voulant s'approcher tout près de l'OVNI, les policiers se sont déplacés vers celui-ci. Quand ils furent arrivés à environ 50 mètres au travers des hautes herbes, la police raconta que la sphère s'est éloignée, pris de la hauteur, puis s'est rapidement éloignée dans la direction de Vilnius.
Les policiers ont observé l'OVNI pendant environ une demi-heure. A leur arrivée sur le lieu de ce "cas extraordinaire", les membres du Ministère la Défense Civile, les militaires des Forces Spéciales et les commissaires de police de la capitale ont soigneusement étudié le secteur, ont mesuré les radiations du contexte et ont enregistré une bande avec le son étrange, que l'on entendait toujours dans la zone même après la disparition de l'OVNI. Les chiens policiers n'ont rien découvert de suspect et sont restés tranquilles. Toutefois, il a été noté que les herbes hautes autour du lieu sur laquelle la sphère était "pendue" ont été aplanies sur un rayon de 10 mètres.
Les scientifiques lithuaniens n'ont pas encore exprimé leur avis sur l'observation de cet OVNI près de Vilnius. Le commissaire de Police Valentinas Juchnevicius a dit dans une interview à la radio aujourd'hui que les deux officiers qui ont observé l'objet brillant "sont les gens psychologiquement sains, normaux, et ne sont pas connus pour êtredes détraqués."

Documents CIA janvier 1991



TRADUCTION

URSS : OBSERVATIONS d'OVNI - INTERVIEW DU VICE MINISTRE DE LA DÉFENSE


Les premières pages des journaux soviétiques ont intensifié leurs rapports, concernant les observations d'OVNIs ces derniers mois. Le point culminant fut un long interview avec le Vice Ministre Soviétique de la Défense Ivan TRETYAK dans la LITERATURNAYA GAZETA du 9 novembre, un journal hebdomadaire important de diffusion nationale. TRETYAK, qui assure aussi la charge de Commandant en Chef de la Défense Aérienne et de Général des armées, a confirmé que des intercepteurs de combat s'étaient heurtés avec des objets volants non identifiés à l'intérieur de l'espace aérien soviétique. Il a déclaré qu'une "machine volante non identifiée" avait été photographiée par des pilotes d'intercepteurs et que des signaux optiques et thermiques avaient été détectés sur leurs écrans de tir bien que ces appareils ayant les capacités de l'avion de type STEALTH aient empêché l'enregistrement des signaux radar.

Le chroniqueur de la LITERATURNAYA GAZETA O.MOROZ a demandé à TRETYAK si la Défense Aérienne considérerait le vol d'un OVNI dans l'espace aérien soviétique comme "une violation de la souveraineté de l'URSS" TRETYAK a répondu qu'il est prématuré de considérer les OVNIs comme une menace à la Sécurité soviétique ou à sa souveraineté, bien que les rapports des pilotes aient indiqué que les OVNIs semblaient être d'origine artificielle, leur nature réelle n'a pas encore été déterminée Constatant que la plupart des observations d'OVNI ont été expliquées par des phénomènes naturels ou par une interprétation erronée de phénomènes optiques associés aux lancements de fusées ou de débris artificiels encombrant l'espace près de la terre, TRETYAK ajouta : "La plupart des phénomènes pris pour des OVNIs sont causés par la pénétration des rayons cosmiques dans des trous de la couche d'ozone qui sont formés pendant les lancements des fusées." Il a révélé que l'armée savait que certaines des plus fameuses observations d'OVNIs à la fin des années 1970 avaient été expliquées par ce qui précède en laissant croire le public à ces phénomènes, mais que "pour des raisons de sécurité", rien n' avait été écrit à cette époque là. "

Le Général TRETYAK a répondu négativement quand on lui a demandé si la Défense Aérienne avait détecté des OVNIs dans les cinq affaires récentes d'observation de masse. Comme exemple d'observation "de masse" - dans ce cas par la Défense Aérienne - TRETYAK a cité un véhicule volant non identifié qui avait été rapporté par son chef d'Etat major, le Colonel Général MALTSEV, en mars 1990. TRETYAK a déclaré qu'un OVNI en particulier avait été photographié et que des signaux optiques et thermiques avaient été visibles sur les écrans cibles des intercepteurs.
TRETYAK rajouta : " Pendant un long moment de, de 20H00 à 23H30, dans le nord-est de la région de Moscou (PERESLAVLZALESSKIY, ZAGORSK, FRYAZINO, KIRZACH), deux feux en pulsation ont été observés dans le ciel, se déplaçant comme s'ils avaient été fixés l'un par rapport à l'autre, comme les feux de position d'un avion. Mais ce n'était pas un avion. Nous avons enregistré le témoignage de témoins oculaires et de photographes. Quelques observateurs étaient même convaincus que la vitesse de l'objet dépendait de la fréquence des pulsations de lumière. TRETYAK nota que bien que l'objet puisse être observé sur un écran radar et photographié, il ne pouvait pas être enregistré par le radar de bord. Il a expliqué que "les trois signaux qui sont issus d'une cible - le signal radar, le signal optique et le signal thermique - sont visibles à l'écran. C'est comme s'ils étaient un double l'un de l'autre, mais le dispositif d'enregistrement n'enregistre seulement que le signal de radar. Et, dans ces deux cas 2 il n'y a rien eu.

TRETYAK a déclaré qu'il croyait que le signal de l'ovni ne pouvait pas être enregistré par le radar car ce n'était pas une machine volante ordinaire, et que peut être il pouvait être enregistré sur une fréquence relativement étroite sur laquelle les radars de défense aérienne fonctionnent. TRETYAK a expliqué plus tard que l'ovni semblait avoir des caractéristiques "semblables à l'avion STEALTH". Il déclara que son espoir était que le progrès technologique permettra d'élargir la puissance des radars afin de neutraliser l'effet "STEALTH". TRETYAK rajouta : "on sait, par exemple, qu'il y a un certain nombre de matériaux et de formes qui font baisser brusquement les capacités de détection radar et optiques d'un objet … ce qui est précisément réalisé avec le programme de l'avion américain " STEALTH"… j'admets que les mesures qui ont visé à contrecarrer ce programme, et qui sont maintenant opérationnelles, promouvront simultanément à la solution de l'énigme des OVNIs." TRETYAK a suggéré que "si des postes d'observation spéciaux étaient déployés et que si les fréquences sur lesquelles les radars fonctionnent étaient étendues, nous en saurions très probablement plus.
Pour cela, cependant, des moyens très importants sont nécessaires. Les radars au sol de la défense aérienne n'ont pas enregistré eux non plus de cible comme les OVNIs."

Quand nous avons demandé pourquoi lui, comme Commandant en Chef de la Défense Aérienne, il n'a pas ordonné que l'OVNI soit abattu, particulièrement depuis que son prédécesseur au poste de Commandant en chef, ainsi que le Ministre de la Défense nationale, limogés lorsqu'ils furent incapables d'empêcher "le vol et l'atterrissage sur notre territoire et à Moscou d'un avion de tourisme inoffensif qui avait été volé par RUST," TRETYAK a déclaré que les OVNIs aperçus jusqu'à présent par ses pilotes n'ont pas semblé présenter une menace extraterrestre, qu'il n'y a toujours aucune preuve sur l'origine extraterrestre des OVNIs, et s'ils sont pilotés par des êtres intelligents. De plus, il a averti, qu'il serait imprudent de lancer une attaque délibérée contre un objet qui peut posséder des capacités formidables de représailles. De plus, il a souligné que même s'il est prouvé que certains OVNIs sont "le produit d'une intelligence fortement organisée ou d'une civilisation significativement plus développée que la notre … tout combat avec de tels objets et leurs équipages - avant clarification de leurs intentions - serait futile …"

On a demandé à TRETYAK comment il réagissait à chaque nouveau rapport concernant des observations et s'il croyait personnellement que les OVNIs sont pilotés par les êtres intelligents d'origine extraterrestre. TRETYAK a répondu qu'il ne parierait pas actuellement sur sa carte d'adhérent du parti que les OVNIs qui apparaissent sur le territoire soviétique ne sont pas pilotés par des extraterrestres, mais qu'il croit "que les scientifiques sérieux qui entretiennent l'apparition d'extraterrestres sur la terre est extrêmement improbable. Néanmoins, chaque nouveau rapport concernant de tels événements évoquent pour moi, et je pense pour beaucoup d'autres, une curiosité modérée. C'est une réaction humaine. Mais la réaction du Commandant en Chef de la Défense Aérienne est d'examiner ce qu'il y a derrière tous ces rapports. Il est impossible de les vérifier tous … il y a en a trop. Mais ceci n'est guère nécessaire. Souvent, ce ne sont simplement que des canulars journalistiques". Récemment, dans le journal RABOCHAYA TRIBUNA, un rapport est paru – racontant qu'un véhicule volant a été aperçu dans la zone de KUYBYSHEV et, qui plus est, qu'il a détruit notre station de radar. Naturellement nous sommes restés perplexes - pourquoi n'y avait-il aucun rapport ? Une station détruite - c'est un incident majeur. Même si elle avait été touchée par la foudre, il aurait du y avoir un rapport immédiatement. Et ici nous avons une attaque par un véhicule volant. Mais on peut l'expliquer.

RABOCHAYA TRIBUNA avait pris ses sources dans le journal de l'Armée de la zone de ZA RODINU et Il s'avère que la mystification avait été inventée par un militaire du journal du secteur pour attirer les lecteurs. Peut-être, à l'instant même où nous parlons, ce militaire est dans le bureau du général MAKASHOV et ce dernier est, comme on dit, entrain de l'écorcher vif. Ces jours ci, toutes ces rumeurs et ces canulars journalistiques tombent sur un sol fertile - chacun veut un miracle. Et si on le veut - il apparaîtra. "

TRETYAK a conseillé au public d'adopter une attitude critique et prudente envers le phénomène OVNI vu le nombre croissant de mystifications. Il a souligné, cependant, qu'il a été prouvé par des pilotes d'intercepteurs de combat que certains de ces OVNIs sont réels. "En même temps des canulars sont lancés, je le répète, il y a réellement des phénomènes d'un certain type qui sont apparus devant nous en forme d'OVNIs, de la nature desquels nous ignorons tout"

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Document secret de la CIA: Des policiers aperçoivent un OVNI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dossier secrets du KGB et les ovnis
» A-t-il aperçu un Ovni à Drummondville ?
» Nicematin : Un Niçois aperçoit un OVNI - 30/04/2014
» OVNI au dessus de l'océan Arctique
» (1947) Les documents top secret ovni pour cette année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Les documents ovni top secrets déclassifiés-