Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 (1965) Les affaires ovni de Damon et d'Exeter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: (1965) Les affaires ovni de Damon et d'Exeter    Ven 23 Juil 2010, 19:43

Les affaires ovni de Damon et d'Exeter (1965)

Les observations et les rencontres d'OVNIS autour de Exeter, New Hampshire, USA, en particulier le 3 septembre 1965 sont parmi les plus impressionnantes et les mieux documentées de toutes. Une masse de personnes, y compris des policiers à l'honorabilité établie, jurent avoir vu pendant des semaines un grand OVNI silencieux et rougeoyant dans la région du New Hampshire, aucune recherche y compris celle de l'USAF n'a pu ni l'expliquer par quelque cause banale ni le nier.

Le mystère d'Exeter 3 Septembre 1965

Des masses de personnes, dont 2 policiers de haute réputation, jurent que ce qu'ils ont vu sur une période de 2 semaines dans la région du New Hampshire - grand, silencieux et luisant - n'était en rien quelque chose que l'Air Force pourrait expliquer facilement.



La place principale à Exeter (New Hampshire), une ville typique de la Nouvelle Angleterre de 7000 habitants, dont aucun n'avait vu une soucoupe volante auparavant. Le poste de police est situé derrière l'hôtel de ville (en bas à gauche) .

Un grand champ de 10 acres près de la ville de Nouvelle Angleterre de Exeter (New Hampshire), a été le théâtre des heures les plus fameuses du domaine des soucoupes volantes.


Fuller (au centre), à côté (à gauche) de Thornton Page et du Dr. David L. Morgan et (à droite) de Richard Hoagland et James E. McDonald le 26 janvier 1968  SUFOI

Comme relaté dans le livre de John G. Fuller, Incident à Exeter, il reste comme probablement le cas le mieux documenté - et le plus [tantalizing] - au sein du mystère croissant des observations d'ovnis.

Le fait que 2 policiers furent parmi les observateurs ne joue pas non plus en défaveur de l'authenticité du cas.

Pas plus que le fait que la localité de Nouvelle Angleterre n'est particulièrement connue pour les racontars d'histoires aux yeux ecarquillés.


Le patrouilleur Reginald "Scratch" Toland fut la 1ère personne à entendre l'histoire incroyable de l'atterrissage de soucoupe. Il se trouvait au bureau lorsque Muscarello entra, tremblant, après avoir vu "quelque chose"

Dans la nuit chaude et sans Lune du 3 Septembre 1965, Norman Muscarello, alors 18 ans, déboule dans le poste de police de Exeter, encore tremblant de ce qu'il a vu, alors qu'il faisait de l'auto-stop pour rentrer chez lui à 2 h du matin.

"La chose" était plus grande qu'une maison, dit-il au patrouilleur "Scratch" Toland, avec des lumières brilliantes et pulsantes autour. Elle flottait silencieusement vers lui. Plongeant depuis la route dans un petit fossé pour éviter l'objet qui arrivait, il observa, frappé de terreur. Puis il recula lentement jusqu'à avoir atteint une distance suffisante d'elle pour se relever et courrir.


Le patrouilleur Hunt montre l'endroit dans le champ où il a observé le mouvement flottant de l'ovni. Le patrouilleur Bertrand a été à l'Air Force durant 4 ans et jure que l'ovni qu'il a vu n'était pas un avion, un hélicoptère ou un ballon. Click here for larger image.

Au même moment, le patrouilleur Eugene Bertrand, un vétéran de l'Air Force, roulait normalement lorsqu'il tomba sur une femme seule devant la roue de sa voiture à juste 2 miles de Exeter. Encore très secouée, elle lui raconta comment un énorme objet aérien silencieux l'avait suivie sur 10 miles, à seulement quelques pieds de distance de sa voiture. Lui aussi avait des lumières rouges brillantes et clignotantes. Lorsqu'elle atteint l'emjambement de la Route 101, l'ovni décolla à grande vitesse. L'officier Toland, rassemblant les deux histoires, demanda à Bertrand de retourner au champ libre avec le garçon.

Tandis que l'officier Bertrand faisait briller les lumières de sa sirène en direction de la ligne d'arbres, les chevaux d'un corral voisin commencèrent à taper des sabots et geindre, et les chiens à mugir. Muscarello laisse alors entendre un hurlement : Je le vois ! Je le vois !

Ce que Muscarello et un Bertrand effarés voient était alors un objet rond brillant s'élevant silencieusement au-dessus des pins. D'un coup toute la zone était baignée d'une lumière rouge brillante alors que l'objet flottait dans leur direction, toujours sans aucun bruit. Retournant en courir à la voiture de patrouille avec le garçon de peur de radiation, Bertrand signale au poste, Mon dieu, je vois la maudite chose moi-même !


Le patrouilleur Hunt arriva sur la scène après que Bertrand et le garçon ait vu la "chose" réapparaître. Notez la présence à nouveau des lignes électriques près de la scène (voir page 33).

Quelques instants plus tard, le patrouilleur David Hunt arriva dans une autre voiture. Il avait entendu l'exclamation de Bertrand sur la radio et décidé d'aller voir par lui-même. Il sorti et observa les mouvements lents et basculants de l'objet toujours pulsant, se déplaçant lentement à travers les sommets des arbres et en direction de Hampton.

Dans la semaines qui suivirent, de nombreuses autres observations apparemment valides furent faites dans la région du New Hampshire. Aucune, cependant, ne fut plus vive que celle de Ron Smith.



L'ancien du lycée de 17 ans était dehors à conduire avec sa mère et sa tante lorsqu'ils repérèrent un objet dans le ciel. Il arrêta la voiture, regarda en l'air et vit quelque chose avec une lumière rouge au sommet et une lueur blanche à sa base. Elle passa à un moment au-dessus de la voiture, s'arrêta en l'air, puis retourna au-dessus de la voiture à nouveau et une 3ème fois encore.

Secoué et effrayé, il commença par retourner au poste de police de Exeter pour signaler l'incident lorsque, comme il le dit à Fuller :

Melle Virginia Hale, journaliste de la Gazette de Haverhill, a vu la soucoupe depuis la fenêtre de sa cuisine. Elle a survolé une maison voisine 4 mn.



Je repris mes esprits. Je voulais y retourner pour être sûr qu'il était là. Pour le regarder une nouvelle fois pour être sûr que je ne voyais pas des choses. Nous y sommes retournés. Et avec certitude, il était toujours au même endroit. Il passa au-dessus de la voiture à un moment, et ce fut la dernière fois que je le vis.

http://rr0.org/data/1/9/6/7/true/exeter/index.html

Damon, Texas, Septembre 1965:

Les événements suivants se sont produits à Damon, au Texas, le 3 Septembre 1965.


GOODE & MCCOY DAMON TEXA 3 sept 65

Les évènements:

Une voiture de police illuminée par un ovni

A environ 23:00 dans la nuit du Vendredi 3 Septembre 1965, le shérif adjoint Bob Goode, 50 ans, conduisait sa voiture de patrouille vers le Sud à l'extérieur de Damon au Texas vers West Colombia sur la route 36. Parce qu'il avait souffert de la morsure d'un bébé alligator sur l'index de son doigt gauche d'index plus tôt ce jour là, il avait demandé à l'adjoint en chef Billy McCoy, 38 ans, de monter avec lui au cas ou la douleur se réveillerait et affecterait sa conduite. C'était une nuit claire et étoilée éclairée par la Lune, et Goode reposait son bras par la fenêtre ouverte de la portière tandis qu'ils roulaient dans le paysage de prairie. Soudainement McCoy a repéré une lumière pourpre brillante sur l'horizon au sud-ouest qui semblait être éloignée d'environ cinq à six milles. D'abord ils ont pensé que cela pourrait être quelque incident dans les champs de pétrole voisins, peut-être à une installation de forage pétrolier. Mais ensuite une lumière bleue, plus petite en diamètre que la lumière pourpre, a émergée d'elle et s'est déplacée vers la droite avant de s'arrêter. Les deux lumières sont demeurées dans cette orientation pendant un moment avant de commencer à dériver vers le haut. Ce mouvement flottant ascendant a continué jusqu'à ce que les objets aient atteint une altitude de 5-10 degrés au-dessus de l'horizon.
 
Goode a alors étudié les lumières avec ses jumelles, mais n'a pu discerner aucune caractéristique additionnelle. Tandis que leur curiosité augmentait, les officiers ont commencé à rechercher parmi les petites routes un chemin qui pourrait rapprocher des lumières. Ils se sont arrêtés à nouveau, et cette fois les lumières ont filé soudainement vers eux, couvrant la distance entre elles et eux en une ou deux secondes, s'arrêtant brutalement pratiquement au-dessus d'eux. Leur voiture de patrouille et le terrain environnant ont été brillamment illuminés par la lumière pourpre. Ils pouvaient maintenant voir que les lumières pourpres et bleues étaient attachées aux extrémités opposées d'un énorme objet, stationnaire à environ 150 pieds d'eux et une altitude d'environ 100 pieds.

Dans son rapport ultérieur à l'Armée de l'Air, McCoy a décrit ce qu'il a vu ainsi:

"La majeure partie de l'objet était parfaitement visible à ce moment et a semblé être de forme triangulaire avec une lumière pourpre brillante à l'extrémité gauche et la lumière plus petite, moins brillante, bleue, sur l'extrémité droit. La majeure partie de l'objet a semblé être de couleurs gris-foncé sans autres caractéristiques distinctes. Il a semblé avoir environ 200 pieds de large et de 40 à 50 pieds d'épaisseur en moyenne, s'effilant vers les deux extrémités. Il n'y avait aucun bruit ou traînée. La lumière pourpre lumineuse a éclairé le sol directement sous elle et le secteur devant elle, y compris la route et l'intérieur du notre voiture de patrouille. Les hautes herbes sous l'objet n'ont pas semblé être dérangées. Il y avait une lune brillante dans le ciel et elle a dessinée une ombre de l'objet sur la terre immédiatement au-dessous de lui dans l'herbe."

Pour les deux hommes, l'objet a semblé être "aussi grand comme qu'un terrain de football." Goode a pu sentir une forte chaleur émanant de l'objet sur son bras gauche, à travers la manche de sa chemise.

Après quelques secondes, avec l'objet étrange planant presque droit au-dessus d'eux, ils se sont sauvés de la scène et se sont dirigés vers Damon "aussi rapidement que nous pouvions rouler," roulant à des vitesses de jusqu'à 110 miles par heure. McCoy a continué à observer l'objet par la vitre arrière de la voiture. Pendant 10 à 15 secondes, l'OVNI a continué à planer stationnaire au-dessus du pâturage. Alors il brutalement repris le chemin dans la direction à laquelle il était venu. "Après être arrivé approximativement à sa position originale," a rapporté McCoy," il est monté directement vers le haut dans le ciel et a disparu à 25-30 degrés au-dessus de l'horizon."

Revenus à Damon, les officiers de police bouleversés se sont calmés, et ont alors décidé de retourner l'étudier à nouveau. Cette fois ils ont pris la route de Damon à West Colombia, mais n'ont rien vu. Finalement ils sont revenus au secteur où ils avaient vu les lumières la première fois, et ont de nouveau remarqué la lumière pourpre sur l'horizon, et ont revu la lumière bleue plus petite émerger avec un mouvement étrange en deux étapes et flotter vers le haut. Craignant une autre rencontre rapprochée, ils se sont encore sauvés du secteur.

Goode et McCoy ont continué leur patrouille jusqu'à trois ou quatre heure du matin, puis se sont arrêtés pour prendre un petit déjeuner dans un café. Goode a noté que sa morsure d'alligator ne faisait plus mal, et quand il a déroulé le bandage il a découvert que la blessure était désenflée et presque guérie. Le jour suivant, la blessure avait pratiquement disparue.
 
Les adjoints ont rapporté leur observation à la base aérienne d'Ellington, et le Major Principal Laurence Leach, Jr., est arrivé le 8 Septembre 1965, pour interviewer McCoy et Goode et pour établit un rapport. Le rapport de Leach pour les quartiers généraux du projet Blue Book à la base aérienne de Wright-Patterson a reflété son étonnement. "Il n'y a aucun doute dans mon esprit," a-t-il écrit, "qu'ils ont certainement vu un certain objet ou phénomène inhabituel... Les deux officiers ont semblé être des personnes intelligentes, mûres, équilibrées, capables de jugement sain et le raisonnement."
 
Le projet Blue Book de l'US Air Force a conclu que ce que les officiers de police ont vu fait partie de leur catégorie "inconnus."
 
Le cas dans True Magazine, 1967

L'article suivant provient de:

"The TRUE Report On Flying Saucers, 1967"

"Par des autorités de l'Ufologie, y compris le Major Donald E. Keyhoe,
Directeu du National Investigations Committee on Aerial Phenomena
Photos d'Observations Exclusive du Projet Blue Book Provenant des Fichiers de l'U.S. Air Force"

"Compilé par la Rédaction de TRUE après 17 ans de recherches intensives."


 Vaisseau Violacé dans le Texas la Même Nuit que Exeter


A la même date que l'observation d'Exeter, New Hampshire, (3 septembre 1965), deux shérifs de comté de Brazoria, au Texas, ont eu une rencontre dangereusement proche avec un OVNI. Le Chef Adjoint B.E. McCoy et l'Adjoint en Patrouille Robert Goode ont plus tard ont été interrogés par le NICAP et les enquêteurs de l'Armée de l'Air d'Ellington AFB.

Après minuit, près de Damon dans le comté de Brazoria, les deux shérifs ont aperçu un énorme objet volant depuis leur voiture de patrouille. Dans le clair de lune, ils pouvaient voir qu'il avait environ 200 pieds de long, 40-50 pieds d'épaisseur au centre, étant effilé aux deux extrémités. Il avait une lumière violette brillante à une extrémité, une bleue plus faible à l'autre.

Le shérif Goode a tourné autour avec sa voiture de patrouille, reculé de trois-quarts d'un mile et s'est arrêté. Pendant qu'ils observaient avec des jumelles, l'engin étrange est descendu à 100 pieds, s'est dirigé rapidement vers la voiture de police éclairée. Dans le clair de lune, l'OVNI a dessiné son ombre énorme sur la terre, et les officiers pouvaient le voir se déplacer rapidement vers la route.
 
Tandis qu'il s'est approché d'eux, la lumière pourpre brillante a éclairé la terre et l'intérieur de la voiture. Le shérif Goode, penché en-dehors du côté du conducteur, a soudainement senti la chaleur de l'OVNI qui s'approchait. Il a remis en marche à la hâte le moteur. Dans l'intervalle, l' énorme objet volant était à peine à 50 yards d'eux.
 
Avec une panique compréhensible, les Shérifs se sauvèrent.

"Nous roulions à jusqu'à 110 miles à l'heure," a dit McCoy à l'Armée de l'Air.

Quand ils ont atteint Damon, les officiers des forces de l'ordre se sont calmés et ont décidé de retourner sur les lieux.
 
"Nous étions tous les deux effrayés," admet franchement McCoy. "Mais nous avons voulu découvrir ce qu'il était."

Mais quand ils sont revenus au secteur, les lumières de l'OVNI ont commencé à se rapprocher juste comme elles l'avaient avant son approche rapide. Encore une fois, les shérifs se sont éloignés à toute vitesse.

"Nous nous sommes figurés que l'objet allait à nouveau venir vers nous," dit McCoy dans son rapport à l'Air Force. En décrivant l'OVNI, il a dit que le corps a semblé gris-foncé. Il n'y avait aucun bruit, ni la moindre traînée visible.
 
"Je n'ai jamais vu quoi que ce soit comme cela avant," a conclu McCoy. Les deux shérifs ont admis qu'ils ne croyaient pas aux OVNIS auparavant.

"J'ai toujours été sceptique au sujet de ces choses," a dit McCoy. "je ne suis plus sceptique."
 
REFERENCES:

Cas non identifiés de l'US Air Force, fichiers du Projet Blue Book, Archives Nationales, NASA, Washington D.C, USA.
Pour des informations plus détaillées, voir "UFOs: A New Look", Donald E. Keyhoe et Gordon I.R. Lore, Jr., NICAP, Washington, D.C., 1969, pp. 7-8.

Déclaration de McCoy, Bureau du Shérif de Brazoria County, 8 Septembre 1965.
"Ellington [AFB] Probes UFO Seen by Local Deputies", journal Brazosport Facts, 6 Septembre 1965.
"The Night of the UFO", journal Brazosport Facts, par Rhonda Moran, 13 Septembre 1995.
"The TRUE Report On Flying Saucers", numéro spécial de TRUE magazine, 1967.
Beyond, magazine, Janvier 1969.
Flying Saucer Review, Mai-Juin 1966.

Et également dans ces articles de journaux:

Houston Chronicle, 5 Septembre 1965.
Houston Post, 6 Février 1966.
Houston Tribune, 9 Mars 1967.
Houston Post, 10 Avril 1966.

http://ufologie.net/htm/mccoyf.htm

L'Affaire du Michigan (1966)


LES SHERIFFS VOIENT DES OVNIS TRES RAPIDES, LES RADARS AUSSI
Événements du 14 au 20 mars 1966, dans le Sud-est du Michigan, aux Etats-Unis.

Dexter (14 mars)



Le sheriff Buford Bushroe l'a "perdu dans les arbres" Le sheriff Buford Bushroe l'a "perdu dans les arbres"

Le 14 Mars 1966 à 3 h 50 du matin, Buford Bushroe et J. Foster, adjoints au sherrif dans la voiture de patrouille 19, indiquent avoir vu dans le ciel des objets supects en forme de disque, aux couleurs semblables aux étoiles, rouges et vertes, se déplacer très rapidement, effectuer des virages pointus, se déplaçant de gauche à droite, allant en direction du Nord-Ouest :

    C'est la chose la plus étrange que [nous ayons] jamais vue. Nous n'aurions pas cru cette histoire si nous ne l'avions vu de nos propres yeux. Ces objets pouvaient se déplacer à des vitesses fantastiques, et faire des virages très pointus, plonger et monter avec une grande manoeuverabilité. Nous n'avons aucune idée de ce que ces objets étaient, ou de l'endroit d'où ils pouvaient venir.

A 4 h 04 le département du sheriff du comté de Livingston appelle également, déclarant avoir également vu les objets, et envoyant une voiture à l'endroit.

Une minute plus tard le département de police de Yipsilanti appelle également, indiquant que l'objet est observé l'endroit US-12 et I-94 (intersection d'une autoroute nationale et inter-états).

A 4 h 10 le département du sheriff du comté de Monroe appelle et indique également voir les objets.

A 4 h 20, les officiers de la voiture 19 rappellent, indiquant qu'ils viennent de voir 4 autres objets au même endroit, se déplaçant à grande vitesse : il y avait 4 de ces objets volant en formation en ligne, selon une direction Nord-Ouest.

A 4 h 30, le colonel Miller, directeur de la défense civile du comté, est prévenu. Ne sachant que faire, il indique de garder un oeil sur les objets et de vérifier avec l'aéroport de Willow Run.

A 4 h 54, la voiture 19 rappelle pour indiquer que 2 autres objets arrivent côte-à-côte du Sud-Est, survolant le comté de Monroe. Deux minutes plus tard, le département du sheriff du comté de Monroe indique avoir juste repéré les objets, et recevoir des appels des habitants. Ils appellent la base USAF de Selfridge qui indique également avoir repéré (probablement au radar) des objets au-dessus du lac Erie et n'avoir pu en obtenir d'identification. La base indique qu'elle va contacter le centre opérationnel de Détroit et rappelera plus tard pour confirmation.

A 5 h 30 les adjoints Patterson et Broderick regardent hors de leur bureau et voient une lumière briller au-dessus de la région de Yipsilanti. Elle ressemble à une étoile mais se déplace du Nord vers l'Est. La voiture 19 les voit partir : ces objets partaient hors de vue, et n'étaient plus vus par la suite.

A 6 h 15 toujours pas de confirmation de Selfridge.

Bushroe : Il pouvait balancer en arrière et en avant comme un pendule, puis partir en l'air à une vitesse incroyable, stationner puis descendre tout aussi vite.

La police de Dexter et les sheriffs du comté de Livingston, contactés par Bushroe and Foster, indiquèrent qu'ils voyaient les mêmes objets s'engager dans les mêmes manoeuvres.

En tout, 7 témoins occulaires ont signalé des objets volants non identifiés manoeuvrant au-dessus des comtés de Livingston et de Washtenaw. Il s'agit d'officiers de police adjoints des sherrifs des deux comtés. Ces observations vont provoquer un tumulte et la région et une chasse féroce aux ovnis.

Milan (17 mars)

Trois jours plus tard le 17 Mars à 4 h 25 du matin, 2 adjoints du sherrif du comté de Washtenaw, le sergent Neil Schneider et l'adjoint David Fitzpatrick voient 3 ou 4 objets circulaires près de Milan (Michigan). Alternativement ils stationnent, montent et descendent rapidement à la vitesse d'un jet, leurs lumières rouges, blanches et vertes luisant puis s'éteignant. Dans un rapport au NICAP ils indiqueront que 2 objets opéraient ensemble, tournant et volant en formation, tandis qu'un 3ème objet stationnait à plus basse altitude. Les adjoints appellent les responsables de l'aéroport de Willow Run qui ne peuvent le confirmer au radar.

Monroe (20 mars)

Deux autres adjoints de Washtenaw, BuFord Bushroe et John Foster tentent de suivre le même type d'objet dans le nord du comté le 20 mars. Des habitants des comtés de Livingston et de Monroe rapportent avoir vu les objets.

Le patrouilleur de Dexter Robert Huniwell déclare avoir repéré un objet dans le ciel à Quigley et Brand roads entre 21 h 30 et 21 h 45. Il indique que l'objet volant avec des lumières pulsantes rouges et vertes est arrivé près du sol, à survolé une voiture de la voiture de patrouille et a été rejoint par un second véhicule lors de son ascension.

Douglas Harvey, le sheriff du comté de Washtenaw, dépèche tous les adjoints disponibles sur les lieux. Six voitures de patrouille, deux hommes dans chaque, et trois inspecteurs encerclent la zone. Ils vont plus tard prendre en chasse un objet volant le long de Island Lake Road sans réussir à l'attraper.

Frank Mannor et sa famille voient les lumières de leur ferme de McGuiness Road :

    J'ai été à 500 yards de cette chose et elle semblait en forme de pyramide. Elle avait une lumière ici et une lumière là et ce qui ressemblait à un hublot.

    Ce n'était pas comme les images de soucoupes volantes et cela avait une surface comme du corail. J'ai fouillé tous les trous de ce comté et je n'ai jamais vu quelque chose comme çà.


Illustration basée sur la description d'un témoin Frank Mannor et son fils font des recherches à l'endroit où l'ovni a été vu atterrir

Mannor déclare que le véhicule, d'après ses propres lumières, apparaissait de la longueur d'une voiture et avait une sorte de brume trouble sous lui alors qu'il se maintenait au-dessus du sol. Le fils de Mannor, membre de l'équipe de poursuite du lycée de Dexter, ainsi que la femme de Mannor, ont également vu l'objet. Il est monté jusqu'au sommet des arbres, a attendu un moment, puis est redescendu au sol. Il adopta différentes couleurs, blanc au sol, bleu, puis rouge dans les arbres, et changea à nouveau de couleurs en revenant au sol. Il émettait le bruit d'un ricochet de balle, et comme une sirène, une fréquence vraiment élevée, déclarent-ils.



Après les observations, les témoins composent ensemble ce dessin dans les bureaux du sheriff du comté de Washtenaw, montrant les lumières, la surface et l'antenne Après les observations, les témoins ont composé ensemble ce dessin dans les bureaux du sheriff du comté de Washtenaw, montrant les lumières, la surface et l'antenne

Le chef de la police Robert R. Taylor et le Patrouilleur N.G. Lee vinrent à la ferme suite à l'appel de Mrs. Mannor et entendirent le bruit. J'ai pensé que c'était une ambulance, déclare Lee. Le fils du chef, Robert, 16 ans, vit aussi le véhicule rouge dans le ciel à environ 22 h 30 : Il allait vers l'Est très lentement, puis a accéléré et s'est dirigé vers l'Ouest, déclare-t-il. Il émettait du rouge et du blanc.

BuFord Bushroe, sheriff adjoint du comté de Washtenaw, observe également l'objet :

    Cela ressemblait à un arc. C'était rond. Nous avons tourné autour et commencé à le suivre à travers Dexter sur 5 miles. Il était dirigé vers l'Ouest et nous nous sommes arrêtés. Nous l'avions perdu dans les arbres. Soit les lumières se sont éteintes, soit il s'en envolé à une vitesse phénoménale. Il était à environ 1500 pieds au-dessus du sol. Il se déplacait à environ 100 miles/h. On faisait du 70 miles/h avant de le perdre près de Wylie Road.

Des wagons de collègiens des universités voisines du Michigan et du Michigan de l'Est convergent affluent dans la zone après avoir entendu des bulletins radios à propos des observations.



Frank Mannor et son fils font des recherches à l'endroit où l'ovni a été vu atterrir Frank Mannor et son fils font des recherches à l'endroit où l'ovni a été vu atterrir

Lorsqu'on demande à Mannor si cela peut être une blague d'un collégien, il refute vigoureusement cette possibilité :

    Ils n'auraient pu le truquer. Il n'y avait rien ici, il n'y avait aucun moyen de s'échapper. Il y avait deux voitures de patrouille sur la colline et encore plus à la maison.

    Je connait chaque nid de poule de ce comté. Je n'ai jamais vu quelque chose comme çà. Mes yeux fonctionnent bien et mon fils à une vision de 20/20. On ne peut se tromper tous les deux.

    Ma femme dit que nous devont partir d'ici. Elle n'aime pas çà. Je ne ferme jamais les portes. Personne ne nous dérange jamais.

Un professeur du collège Adrian propose la théorie que les lumières du nord pourraient être les objets que les adjoints ont tenté prendre en chasse.



Hillsdale (21 mars)

Le 21 Mars vers 22 h 30, une résidente du dortoir des femmes de l'Université de Hillsdale (Michigan) voit un objet étrange dans le ciel. Elle le signale à William E. Van Horn, Directeur de la Défense Civile du Conté, qui répond à l'appel et confirme qu'un objet rougeoyant lumineux rebondit en effet à travers un creux voisin puis décolle.

    Dans la soirée du 21 Mars 1966 à 22 h 32, un appel a été reçu du Nouveau Dortoir des femmes de l'Université de Hillsdale par le bureau de la défense civile... d'une étudiante signalant qu'une sorte d'engin était descendu du Nord-Est, avait clignoté en passant près du dortoir et avait disparu au Sud. A ce moment comme par la suite, la fille a décrit son observation de lumières rouge, vertes et blanches qui pulsaient. 17 étudiants de l'Université ont fait cette observation.



Des camarades du College de Hillsdale faisant partie des 87 femmes étudiantes qui observèrent un ovni flottant dans le ciel nocturne du Michigan pendant plusieurs heures [TRUE Flying Saucers and UFO Quarterly page 18, Vol 3, Automne 1976]

    Vers 23:00, un deuxième appel a été fait par la fille au bureau civil de la défense les informant que l'objet était réapparu et s'était rapproché du sol à approximativement un demi mille du dortoir. Van Horn a immédiatement réclamé l'aide du département de police et 3 voitures plus lui-même se sont rendus dans un secteur à 2 miles du dortoir à l'Est. Van Horn a fouillé le secteur à 1/2 mile du dortoir et après qu'il n'avoir rien pu localiser, est immédiatement retourné au dortoir.

    A son arrivée au dortoir, il a été escorté au 2ème étage et conduit dans une salle faisant face à l'Est, d'où il a fait l'observation suivante. Il a observé qu'il y avait un objet qui était à une distance approximative de 1500 à 1700 pieds de lui... posé dans un creux du terrain... Les deux lumières qu'il a vu lors de cette première observation étaient faiblement orange du côté droit et d'un blanc sale du côté gauche. Après avoir observé ceci pendant une période d'environ 10 minutes, les lumières ont commencé à devenir plus brillantes, la faible lueur orange est devenue rouge et de couleur bien marquée, et le blanc sale est devenu un blanc brillant. Alors que les lumières devenaient plus brillantes, l'objet ou le véhicule a commencé à s'élever.

    Il s'était élevé à une hauteur approximativement de 100 à 150 pieds, s'arrêta momentanément et a recommencé à descendre. Ceci s'est produit plusieurs fois. En même temps qu'il descendait, une lueur du côté opposé est apparue et il pu voir qu'il avait une surface convexe.

    Le véhicule a été également observé en train de se déplacer bien vers la gauche, et de gauche à droite, et a continué ainsi sans heurts. Les montées et les descentes se faisaient à une vitesse estimé à 25 à 30 pieds par minute. A aucun moment, les témoins ne purent entendre quelque type de son que ce soit.

    Vers environ 04:30 du matin, les témoins qui observaient encore la scène ont noté que les lumières disparurent et ce fut tout ce qui fut observé.

    Le secteur de cette observation n'était nullement un marais mais plutôt une zone qui était entretenue par le Hillsdale College comme parc.

Le rapport a donné les résultats détaillés des essais faits sur le sol, les plantes, l'eau, et les animaux à proximité de l'emplacement d'atterrissage d'ovni. C'est seulement les conclusions tirées par le laboratoire [CUFON].



    CONCLUSIONS :

       1. SOL: Le sol dépassait le seuil normal de radiations et avait également une teneur anormalement élevée en bore.

       2. PLANTES: Les végétaux dégageaient un taux anormalement élevé de radiations. Les pigments bleus ne purent être retrouvés lors des essais et ont été présumés détruits, mais ceci n'a pas semblé affecter le métabolisme des plantes.

       3. ANIMAUX: Les crustacés et amphibiens ont été exposé a des rayonnement plus élevés que la normale mais le rayonnement le plus élevé a été enregistré sur les amphibiens. Les amphibiens étaient également notablement plus affectés que les crustacés.

       4. MINERAUX: Les roches sédimentaires étaient légèrement plus irradiées que les roches ignées et métamorphiques. Il n'y avait aucun autre changement chimique ou structurel.

       5. EAU: Tous les végétaux et animaux microscopiques étaient morts. L'eau dépassait les taux de radiations normaux et contenait du bore en quantité anormalement élevée.

       6. ENVIRONMENT: L'environnement dépassait les taux de radiations normaux et il a contenu un peu de bore qui est étranger à ce sol.

       7. CONCLUSION PRINCIPALE: Le secteur contenait un montant de rayonnement anormalement élevé d'une certaine source inconnue. En outre, Le secteur contenait étrangement du bore qui a été trouvé dans l'eau et le sol. Ces deux faits sont les seuls qui pourraient résulter de la présence d'un OVNI. A notre avis, nous ne disons pas qu'il y avait eu un forcément des OVNIS, mais également ne savons pas expliquer ces deux faits. Cependant, nous croyons que ce ne pouvait pas être du à des gaz de marais en raison des vents forts lors de la nuit de l'observation. Avec ce vent important le gaz n'aurait pas formé une masse et ne serait pas demeuré stationnaire. Nous ne croyons également pas que c'était une farce parce que nous avons fouillé avec attention le secteur pour trouver quelque signe que ce soit qui pourrait expliquer le phénomène.

          NOTE: L'affaiblissement radioactif était de 0,6 milliröntgens par heure pendant 3 h.

Le lendemain, un télex de l'United Press International mentionne que 40 personnes, dont 12 policiers, ont déclaré avoir vu un objet étrange qui semblait gardé par 4 vaisseaux d'accompagnement, se poser dans un marais proche, pendant la nuit de dimanche. L'incident est décrit comme ayant eu lieu à Ann Harbor (Michigan).

Des douzaines d'habitants de Dexter et de Hillsdale rapportent d'autres objets volants émettant étranges bruits et lumières. Le 23 Mars un adolescent de Monroe déclare avoir pris des photos, qui montrent une grosse tâche noire.  

Hynek

A Chicago, Jacques Vallée entend la nouvelle de l'observation à la radio. Il appelle Allen Hynek pour le prévenir. Hynek appelle alors à son tour le projet Blue Book, qui répond que, tant que le cas n'a pas été sousmis à l'USAF, il n'y a pas de raison d'aller enquêter. 30 mn plus tard, Blue Book rappelle Hynek : il faut se rendre au Michigan dans les plus brefs délais, quelqu'un a soumis le cas à l'USAF [Vallée 1975].


Hynek et le chef de la police de Dexter Robert R. Taylor examinant la carte des observations Hynek et le chef de la police de Dexter Robert R. Taylor examinant la carte des observations

Le lendemain, Hynek est sur les lieux. Il écrira plus tard :

    La situation était tellement chargée d'émotion qu'il était impossible de mener une enquête sérieuse. J'ai dû me battre avec les journalistes pour interroger les témoins.

Photo publiée sous le titre 2 "soucoupes volantes" photographiées à Ann Arbor (Michigan). Cependant les images se trouvent occuper la position exacte de Vénus et la Lune, probalement prises avec une longue exposition [Photo UPI] Une photo prise, considérée comme une exposition à la Lune et Vénus

Le 27 Mars, poussé par les relations publiques de l'USAF, Hynek suggère que le gaz de marais (feux follets) pourrait être une cause possible pour certaines observations à Dexter et Hillsdale, où de faibles lueurs ont été remarquées au-dessus de zones marécageuses. Il cite à l'appui une description de gaz de marécages par l'astronome allemand Minnaert :

    Les lumières ressemblent à de petites flammes, parfois vues directement au sol, parfois flottant légèrement au-dessus. Les flammes sortent à un endroit et apparaissent soudainement à un autre, donnant une impression de mouvement. Les couleurs sont parfois jaune, parfois rouge et bleu-vert.

Hynek déclare :

    D'habitude les gaz de marais n'ont pas d'odeur, mais émettent des bruits de petites détonations semblables à l'allumage d'un réchau à gaz. Le gaz se forme à partir de la décomposition de la végétation. Il est probable qu'avec l'arrivée du dégel du printemps, des gaz de méthane, sulfate et phosphate d'hydrogène, résultant de la décomposition de matériaux organiques, ont été libérés.

Hynek ajoute que des jeunes jouant des tours avec des feux ont ajouté à l'excitation du public. Il refute une photo prise le 17 Mars comme une longue exposition à la Lune et Vénus.

Pour Hynek l'explication du gaz des marais ne vise pas à rendre compte de la totalité des apparitions signalées dans la région, mais sa seule attribution aux affaires de Dexter et Hillsdale fait scandale. Van Horn, natif de Hillsdale ayant grandi au bord d'un marais, est scandalisé par les explications de Hynek, considérant en savoir plus sur les gaz de marais que ce dernier. Il indique de plus que Hynek a ignoré les rapports indiquant que les lumières se déplaçaient et qu'il y avait une surface convexe entre les lumières. Van Horn, pilote commercial, remet donc en cause le traitement par l'USAF de ce qui devient "l'affaire du Michigan", l'accusant de ridiculiser de nombreuses personnes honnêtes.

John E. Hayes, chef de la police de l'Université du Michigan de l'Est, examine un faux ovni de Yipsilanti composé d'un sac en plastique, d'une croix en plastique et de quelques chandelles John E. Hayes, chef de la police de l'Université du Michigan de l'Est, examine un faux ovni de Yipsilanti composé d'un sac en plastique, d'une croix en plastique et de quelques chandelles

En attendant d'autres observations d'ovnis interviennent dans la région, mais la plupart ne semblent être que des canulars, comment le 24 Mars à Yipsilanti. Un homme de Grand Haven rapporte un atterrissage d'ovni près de chez lui mais n'est pas cru.

Le 29 Mars de nouvelles observations sont faites dans le Michigan. Certaines dans les comtés de Macomb et Oakland, d'autres depuis Bad Axe, Flint et Ann Arbor. Les observateurs incluent Richard Sober à Ann Arbor, un sheriff adjoint qui n'était pas en service, et Ford Wallace, chef de la police de Linden.

Saucergate



Du gaz des marais. Dessin satyrique de 1966 sur l'affaire du gaz des marais Dessin satyrique de 1966 sur l'affaire du gaz des marais

Pour beaucoup de gens, l'explication ne tient pas. Malgré tout Hynek campe sur ses positions, et déclare être toujours persuadé que l'explication des gaz de marais est la plus logique pour ces observations. Le gaz des marais devient une tarte à la crème et un synonyme humoristique des ovnis, monté en épingle par la presse qui caricature Hynek, et surtout l'USAF, dont le projet Blue Book est fortement critiqué, et développe l'image d'une étude totalement biaisée.

Le 25 mars, 2 membres du congrès, Weston Vivian (député démocrate d'Ann Arbor) et Gerald Ford (chef de la majorité républicaine à la Chambre), réclament une audition du Congrès sur la question. Dans une lettre, ils demandent l'ouverture d'une enquête sur la manière dont l'USAF s'acquitte de sa tâche en ce qui concerne les ovnis : Le public Américain a droit à une meilleure explication que celle donnée jusqu'ici par l'Air Force (...) Il est temps que ce mystère soit éclairci. La commission est prévue le 5 avril.

Toujours en Avril Frankfort et Marquette s'ajoutent aux observations. Celle de Frankfort est identifiée comme un feu marin.

Références :

    * "Spontaneous Combustion of Marshes", Science, 29 avril 1932
    * "New Flying Objects Sighted in Michigan", The New York Times, 28 mars 1966
    * Baulch, Vivian M., "The great Michigan UFO chase", The Detroit News
    * [Hynek 1972]

De nouveaux objets volants observés dans le Michigan

The New York Times, 28 mars 1966


L'article d'origine du New York Times L'article d'origine du New York Times



BAD AXE, Michigan, 27 mars (AP) — D'autres objets volants non identifiés ont été signalés dans le Michigan la nuit dernière.

3 policiers dans cette petite commune ont rapporté avoir vu une lumière bleue brillante au-dessus du Lac Huron pendant près de 30 mn tôt aujourd'hui. Un, Peter Torres, a décrit l'objet comme étant très grand et se déplaçant trop vite pour être une étoile.

Le capitaine Frank Lyon de la Police d'Etat, qui ne l'a pas vu, a spéculé que l'objet pourrait être un ballon météo. Il a dit qu'il n'était pas inhabituel que des ballons lâchés à Sioux Falls, Dakota du Sud, dérivent au-dessus de la zone.

Des milliers de résidents du comté de Hillsdale, juste au nord de l'Ohio, ont vu une couple de lumière haut au-dessus d'eux pendant plusieurs heures la nuit dernière. Parmi eux se trouvait Dave Keister, responsable assistant de la station radio WCSR de Hillsdale.

Je pense simplement que ce n'était pas une étoile, a dit M. Keister, qui en regarda une à travers des jumelles pendant un moment. Il dit n'avoir pu estimer la taille des objets et ajouta qu'ils semblaient changer de couleur, du blanc au rouge à l'orange au vert.

Ils donnaient l'impression qu'ils pourraient être en rotation, a-t-il dit.

Le Dr. J. Allen Hynek, un astrophysicien de l'Université Northwestern et consultant scientifique pour l'Air Force, a déclaré vendredi que les phénomèes signalés à Hillsdale et à Dexter, dans le Michigan, le 20 mars, étaient probablement des gaz de marais.

DANS LA PRESSE:

Hillsdale Daily News USA, 3 avril 1967 "Le cas local d'OVNI encore ouvert, dit le consultant de l'Air Force en matière d'OVNIS".
Edmonton Journal Canada, 12 décembre 1966 "Le désaccord avec des conclusions par L'Armée de l'Air donne une publicité spectaculaire à l'observation d'OVNI".
Le Méridional France, 11 mai 1966 "Un engin mystérieux tombe dans les eaux japonaises".
New York Times USA, 22 avril 1966 Gerald Ford annonce le Project Colorado d'étude des OVNIS.
Hillsdale Daily News USA, 3 avril 1966 "Le Chef de la Défense Civile est ferme à propos des OVNIS".
Hillsdale Daily News USA, 30 mars 1966 "L'Air Force affirme avoir l'esprit ouvert quant aux OVNIS, et nie qu'elle voudrait étouffer les recherches".
Hillsdale Daily News USA, 29 mars 1966 "Les observations d'OVNIS se poursuivent à travers l'Etat et la Nation".
Edmonton Journal Canada, 29 mars 1966 "Objet volant dépisté sur le radar".
Hillsdale Daily News USA, 28 mars 1966 "Des OVNIS rapportés dans l'Ohio et dans le Wisconsin durant le week-end".
New York Times USA, 28 mars 1966 "De nouveaux objets volants vus dans le Michigan".
The New York Times USA, 28 mars 1966 "Nouveaux objets volants aperçus dans le Michigan".
New York Times USA, 27 mars 1966 "Les observations de soucoupes irritent le Capitole - Enquêter sur les soucoupes volantes pourrait causer l'inquiétude du public".
Huron Daily Tribune USA, 27 mars 1966 Observation par des policisers à Bad Axe, Michigan.
New York Times USA, 26 mars 1966 "Ford demande une enquête" le leader de la Chambre Gerald R. Ford demande une enquête complète sur les OVNIS après les événements du Michigan.
Hillsdale Daily News USA, 26 mars 1966 "L'expert dit que les OVNIS ne sont que des feux follets".
Hillsdale Daily News USA, 25 mars 1966 "Un adjoint du Shérif de Washtenaw 'saisit' l'Objet Volant - Il capture l'OVNI en photographie".
Daily Tribune of Royal Oak USA, 25 mars 1966 "L'expert dit que des feux follets ont causé les "observations" d'OVNIS".
Hillsdale Daily News USA, 24 mars 1966 "Encore des "soucoupes" rapportées dans la région".
New York Times USA, 23 mars 1966 "87 étudiantes internes ont vu un objet volant près d'un dortoir dans le Michigan".
Daily Tribune of Royal Oak USA, 23 mars 1966 "L'expert de l'Air Force filtre les informations sur les OVNIS".
Hillsdale Daily News USA, 23 mars 1966 "Les rapports indiquent que les "objets" reviennent".

Canada, 23 mars 1966 "Des formules, et un air de violon, n'ont pas pu attirer les soucoupes à Dexter".
Hillsdale Daily News USA, 22 mars 1966 "Le membre du Congrès demandera une enquête sur les "soucoupes"".
The New York Times USA, 22 mars 1966 "40 personnes dans le Michigan rapportent de mystérieux objets volants".
Daily Tribune of Royal Oak USA, 22 mars 1966 "L'Air Force appelle l'expert en observations d'OVNIS".
Hillsdale Daily News USA, 21 mars 1966 "Un nouvel épisode du mystère OVNIS".
Daily Tribune of Royal Oak USA, 21 mars 1966 "La Police, et d'autres, voient des OVNIS près de Ann Arbor".
Edmonton Journal Canada, 21 mars 1966 "Les habitants du Michigan ont la tête qui tourne à cause d'une invasion d'objets volants".
Victoria Daily News Canada, 21 mars 1966 "Objet mystérieux étudié aux USA".
Hillsdale Daily News USA, 19 mars 1966 "Des soucoupes volantes rapportées dans la région".
Hillsdale Daily News USA, 17 mars 1966 "Des soucoupes sont encore vues".


http://rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/dossier/Hillsdale/index.html
http://www.ufologie.net/htm/michi66f.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

(1965) Les affaires ovni de Damon et d'Exeter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: I/ Cas "classiques" de l'ufologie-