Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Foudre en boule ou foudre globulaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mer 14 Juil 2010, 14:59

La Foudre en boule

La foudre en boule, ou foudre globulaire, est un phénomène météorologique rare et encore insuffisamment expliqué. Elle se présenterait sous la forme d’une sphère lumineuse d’une vingtaine de centimètres de diamètre qui apparaîtrait au cours d’un orage. Les connaissances actuelles à son sujet sont très fragmentaires : elle n’a pu être reproduite expérimentalement que tout récemment. Elle serait en relation avec la vaporisation d’une quantité de silicium, l’élément chimique le plus courant à la surface de la Terre. Jusqu’alors, on ne pouvait s’appuyer que sur des témoignages dont la validité était nécessairement sujette à caution. Les divers récits semblaient cependant suffisamment cohérents pour permettre une étude du phénomène.


Gravure du XIXe siècle illustrant le phénomène de foudre en boule

Sa description

L’apparition de la foudre en boule peut avoir lieu après celle d’un éclair. Elle est généralement jaune tirant vers le rouge même si elle peut être bleue, verte ou blanche. Elle est souvent accompagnée de crépitements ou d’un sifflement après le tonnerre et d’une odeur d’ozone, de soufre ou d’oxyde nitrique. Son diamètre varie généralement de 20 à 40 cm et sa durée de vie varie entre 1 et 30 secondes. Elle peut rester immobile ou bien se déplacer horizontalement à une vitesse de quelques mètres par seconde, avec un mouvement de rotation sur elle-même. Les boules de foudre se montrent souvent sensibles aux champs électromagnétiques, attirées par les fils et les prises électriques. Une boule de feu peut s’éteindre de deux manières. Le premier mode est explosif, rapide et accompagné d’un bruit violent. Le second est une extinction silencieuse dont la durée est variable. Sa luminosité peut être très forte ou au contraire faible, tandis que sa température peut atteindre les 1 700 °C. Cependant, dans le sillage de la boule, la température ne dépasse pas 60 °C, d’après certains témoignages. Des témoins rapportent même en avoir vu traverser des avions ou encore des fenêtres ou des murs.



Théories

Concernant ce phénomène, on possède très peu de connaissances, basées principalement sur des témoignages. On ne sait donc pas encore comment la foudre en boule se crée, mais il existe différentes théories.

Tout d’abord, la théorie du modèle chimique explique que, puisque les boules de feu apparaissent en général pendant un violent orage, un impact de foudre a lieu. En frappant le sol, il vaporise des particules de silicium en train de brûler, d’oxygène et de carbone qui s’associent entre elles pour former de longues chaines. Ces filaments qui brûlent lentement ont tendance à se replier sur eux-mêmes pour former des boules (cf. analogie avec les polymères). Ces particules, de taille micro voire nanométriques, sont chargées négativement. Celles-ci peuvent alors former une sphère qui va lentement s’oxyder à l’air. Cette théorie a été avancée par John Abrahamson et James Dinniss de l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande, dont les travaux ont été poursuivis par Antonio Pavo et Gerson Paiva, deux chercheurs de l’Université Fédérale de Pernambuco au Brésil qui ont récemment réussi à produire le phénomène en vaporisant un mince substrat de silicium à l’aide d’un arc électrique de 140 A.

Mis à part le modèle chimique, il existe la théorie des plasmas. La boule de feu serait remplie de plasma. Ce dernier se forme à partir d’un gaz ordinaire dont la chaleur provoque l’expulsion d’un ou de plusieurs électrons de plusieurs atomes. Ces atomes sont alors ionisés, et on dit que l’état plasma est atteint lorsque suffisamment d’atomes ont été ionisés. La boule de plasma serait parcourue par des lignes de courant bouclées sur elles-mêmes et s’interpénétrant de façon à se confiner les unes les autres par les champs magnétiques qu’elles créent. Ceci est rendu possible pour de très hautes températures (30 000 °C), qui sont largement obtenues après le passage d’un éclair. Une fois créée, la boule dissipe son énergie sous forme thermique et lumineuse. Cela diminue sa température, jusqu’à ce que la conductivité du plasma soit trop faible pour assurer la stabilité. La boule de feu finit alors son existence en se désagrégeant. En 2006, cette théorie est expérimentée par une équipe de chercheurs Israeliens qui parviennent à créer des mini-boules de feu (3cm de diamètre) grâce à un bête "micro-onde" modifié. Cependant cette expérience n'est qu'un demi-succès car les mini-boules de feu ne survivent que quelques millièmes de seconde (soit 1000 à 100 000 fois moins que le phénomène observé dans la nature).

Dans les deux cas il est considéré que la persistance de la foudre en boule serait maintenue par les forts rayonnements électromagnétiques de la foudre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Foudre_en_boule
http://rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/meprise/foudre/globulaire/index.html

Vidéos:



Selon l'hebdomadaire anglais New Scientist, ce mystérieux phénomène lumineux observé par des milliers de témoins, mais encore jamais formellement authentifié, vient d'être recréé en laboratoire par des chercheurs brésiliens. L'équipe dirigée par Antonio Pavao et Gerson Paiva, de l'université fédérale de Pernambuco (Brésil), a eu l'idée de tester l'une des hypothèses les plus sérieuses émises à ce jour pour expliquer l'origine de ces bizarreries de la nature.



L'un de ses auteurs, John Abrahamson, de l'université de Canterbury, à Christchurch (Nouvelle-Zélande), postule en effet que les boules de feu se forment lorsque la foudre s'abat sur un sol riche en silice, le constituant principal du sable et des argiles. Sous l'effet de la chaleur, la silice se transforme en un nuage de vapeur de silicium pur. En se refroidissant au contact de l'air, les particules de silicium se condensent et s'agrègent presque instantanément pour former une sphère brillante, dont le diamètre peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres. Toujours selon cette théorie, la lumière émise par la boule de feu serait produite par la recombinaison du silicium avec l'oxygène de l'air. Pour en avoir le coeur net, Pavao et Paiva ont placé des tranches de silicium de 320 microns d'épaisseur utilisés en électronique entre deux électrodes qu'ils ont soumises à un courant de plus de 140 ampères. Au bout de quelques secondes, les chercheurs ont lentement éloigné les deux électrodes l'une de l'autre afin de produire un arc électrique d'une puissance suffisante pour vaporiser le silicium.

Dans la vidéo qu'ils ont réalisée, on voit très nettement des boules de feu très lumineuses de quelques centimètres de diamètre, rouler et rebondir sur le sol pendant plusieurs secondes avant de s'éteindre. L'une d'elles, dont la température est estimée à plus de 1 700 ° C, passe même très près de l'orteil de l'un des expérimentateurs imprudemment chaussé de... sandales.

Contrairement à d'autres essais, les étonnants résultats de l'expérience brésilienne, à paraître prochainement dans les Physical Review Letters, se rapprochent du phénomène naturel, ou du moins de la description qui en est faite dans les récits des témoins. C'est notamment la première fois qu'une durée de « vie » aussi longue est obtenue en laboratoire. Jusqu'alors les boules de feu créées artificiellement s'éteignaient au bout d'une fraction de seconde. Or les personnes qui ont observé le phénomène estiment qu'il dure entre quelques secondes et plusieurs minutes.

http://www.lefigaro.fr/sciences/

Voir aussi ce document:

http://www.cnes-geipan.fr/documents/foudre_en_boule_78.pdf Foudre en Boule 78                                                            

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Rodolphe
Spécialiste Photo
Spécialiste Photo
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 769
Inscription : 06/05/2009
Localisation : Douai
Emploi : Infographiste
Passions : Photographie, cuisine Italienne, science, astronomie.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Dim 18 Juil 2010, 19:38

Bonsoir,

Mercredi 14 juillet 2010, 23h33, violent orage à Douai, j’ai filmé la scène afin d’obtenir de magnifique éclairs. Un point lumineux apparaît brièvement, aperçu sur la vidéo à 7 secondes du film.



Il ne s’agit pas d’un défaut du capteur ou mauvaise résolution, cette vidéo à été réalisée avec un Sony HDR-XR520VE et la vidéo convertis en MPEG 4.
Les images de capture, nous montre un point lumineux et qu’il s’agit bien de la foudre en boule, en gros plan on aperçoit sur le point lumineux des pixels noir autour de celui-ci, typique en vidéo numérique sur des sujets lumineux !





Cordialement – Rodolphe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Jeu 09 Sep 2010, 11:24

Ayant cet été observé une boule blanche évoluant en zig-zag dans le ciel, j'étais persuadé qu'il s'agissait de foudre en boule, mais à la lecture du sujet et après avoir visionné les vidéos ci-dessus, celà ne corespond nullement à mon observation. En effet, la boule blanche apperçue était beaucoup plus volumineuse, je dirais 5 à 6 millimètres entre le pouce et l'index à bras tendu, son vol était parallèle au sol et de courte durée, disons 2 secondes maximum, avec apparition et disparition dans un ciel sans nuages. Il ne me reste plus qu'à chercher une autre explication !
Revenir en haut Aller en bas
Polyèdre57
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 4730
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mer 22 Aoû 2012, 19:22

N'oublions pas les fameuses scènes dans "Tintin et les 7 boules de cristal" ou il est question de ce phénomène...

La scène dans le salon

La scène avec la Momie de Rascar Capac

Source: Sciences.amatheurs.fr et Forbiddenplanet.co.uk

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=zMm1Qe5Tj8ZE.kNy8_nWQYD
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Lun 12 Aoû 2013, 19:35

J'ai eu l'occasion de voir une fois la foudre en boule juste après un orage alors que je roulais en voiture le long d'une voie de chemin de fer.

une boule d'une  grosseur légèrement supérieure à un ballon de foot, et de couleur verte ( vert identique à celui  d'une torche à plasma :)  longeait un catenaire

comme le phénomène perdurait, j'ai continué mon chemin content ravi d'avoir pour la première fois pu faire une telle observation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Polyèdre57
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 4730
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Lun 10 Aoû 2015, 09:29

Un cas récent vient faire parler de lui auprès des chasseurs d'orages...

Foudre en boule à Asques (Gironde) lundi 3 août 2015

Le terme employé de "météore" n'est sans doute pas adapté à la situation, a moins que cela ne soit l'inverse, autrement dit, ici nulle observation de foudre globulaire, mais un véritable corps céleste venant de l'Espace ? Seul blême... La scène s'est reproduite une seconde fois quasiment au même endroit un quart d'heure plus tard... Embarassed hjy-t

Source: Lameteo.org

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=zMm1Qe5Tj8ZE.kNy8_nWQYD
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Lun 10 Aoû 2015, 19:56

Oui on se demande pourquoi lui même dans l'article emploie le terme "météore". L'a t'il fait inconsciemment ? Car c'était aussi le possibilité que ça en soit un, et il a pu le penser...

Mais la foudre en boule, ça laisse une trainée ?

Remarque qu'on n'a peu d'info là dessus donc...

2 météores qui se suivent c'est possible. Mais les trajectoires sont étranges (peut être l'angle de prise de vue). Puis la 3ème photo montre une lumière qui fait quasiment du surplace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Lun 10 Aoû 2015, 21:39

Météore est le bon terme... justement employé.




météore

nom masculin
(latin scolastique meteora, du grec meteôra, phénomènes célestes)


  • Définitions
  • Synonymes
  • Citations



  • Tout phénomène observé dans l'atmosphère, à l'exception des nuages.
  • Phénomène lumineux qui résulte de la chute dans l'atmosphère terrestre d'un corps solide venant de l'espace.
  • Figuré. Personne ou chose qui brille d'un éclat très vif mais passager : Passer comme un météore dans le ciel politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 04:31

Oui vous avouerez qu'on l'utilise rarement pour autre chose.



Stéphane T a écrit:

  • Tout phénomène observé dans l'atmosphère, à l'exception des nuages.


Cette définition est fantastique quand même ! Donc un grêlon, un avion, un éclair, ma grand mère etc...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyèdre57
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 4730
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 09:02

C'est un terme "fourre-tout", ils ne se sont pas foulés nos académiciens... rire

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=zMm1Qe5Tj8ZE.kNy8_nWQYD
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 11:24

Tiko a écrit:
Oui vous avouerez qu'on l'utilise rarement pour autre chose.





Cette définition est fantastique quand même ! Donc un grêlon, un avion, un éclair, ma grand mère etc...

Ta grand mère oui, mais en parachute ...

ou sur un balais... si non, ça risque de lui faire mal à l'atterrissage rire
-----

pour les termes généraux, c'est parfois bien pratique tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Robert04
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 58
Nombre de messages : 1881
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 17:28

Tiko a écrit:
Oui on se demande pourquoi lui même dans l'article emploie le terme "météore". L'a t'il fait inconsciemment ? Car c'était aussi le possibilité que ça en soit un, et il a pu le penser...

Mais la foudre en boule, ça laisse une trainée ?

Remarque qu'on n'a peu d'info là dessus donc...

2 météores qui se suivent c'est possible. Mais les trajectoires sont étranges (peut être l'angle de prise de vue). Puis la 3ème photo montre une lumière qui fait quasiment du surplace.

Avec un temps de pose de 30 secondes,une lumière se déplaçant laissera une traînée. Pour la 3ème photo, elle fait pas de surplace, elle fait un virage  Wink il faut grossir la photo pour bien le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6564
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 17:43

Bonjour
"Moins de 5% de la population mondiale verrait la foudre en boule une fois dans sa vie."
C'est étrange ! c'est  le pourcentage du nombre de personne qui voient de "vrais" ovnis ..sur la totalité des observations il est vrais
Pour la foudre,  c'est sur la totalité de la population mondiale mais où ce chiffre de 5% a-t-il été validé ?
Je pense qu'il doit être revu très largement à la hausse
La foudre en boule m'a valu une bonne claque de ma mère car alors que j'étais sur le pas de ma porte en train d'admirer un magnifique orage, lumière allumée, porte et fenêtre ouverte, une boule lumineuse est passée entre moi et le mur  et est allé éclater l'ampoule centrale  juste comme ma mère entrait par la porte intérieure. J'ai oublié de préciser qu'elle a les orages en horreur...mais c'était bien beau hreh

Bonne fin de journée

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 4560
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 19:19

Bonsoir,

Pour infos, le terme "Météore" n'est plus employé de nos jours, ont parlent d'entrées atmosphériques !

Cdt, Didier

_______________________________________
- http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: http://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.isabellebraud@orange.fr
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 21:44

Si, si ...  le terme météore(s) est toujours employé Very Happy 

Qu'il le soit moins, surement, vu le Vocabulaire restreint d'une majorité de la population ( j'y inclus également les journalistes ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mar 11 Aoû 2015, 23:41

Robert04 a écrit:
Avec un temps de pose de 30 secondes,une lumière se déplaçant laissera une traînée. Pour la 3ème photo, elle fait pas de surplace, elle fait un virage  Wink il faut grossir la photo pour bien le voir.

Bien je me demande si avec un temps de pose assez long, cela laisserait une trainée de ce genre ? Une trainée donc effilée comme on le voit là...

Pour la 3ème photo, je précisais bien qu'elle faisait "quasiment" du surplace. Puisqu'elle donne l'impression d'un "bouger" du photographe. Enfin ce n'est peut être pas le cas, c'est peut être bien la lumière qui se déplace légèrement. Surtout que ces personnes là doivent sûrement employer des trépieds (quoique par temps d'orage et grand vent..).

Mais ces 3 photos laisserait presque entendre qu'il a croisé 2 météores (rentrées atmosphériques) et 1 FEB (foudre en boule^^). Ce qui serait sérieusement étonnant !




@Loreline:

Oui, il doit y avoir un grand nombre de confusions entre foudre en boule et ovnis... Je pense que c'est un vrai problème pour arriver à le déterminer ! Surtout quand on sait qu'un éclair peut frapper à des dizaines de kilomètres de l'orage, sous un ciel sans nuage (j'avais entendu dire ça). On peut donc supposer que la foudre en boule pourrait elle aussi apparaitre loin d'un orage, sans savoir que ce dernier en est la cause.

Puis il y a aussi qu'on prête à la foudre en boule des réactions très très étranges, quasi vivantes parfois. N'empêche que la foudre en boule reste très énigmatique. C'est sûr qu'on pourrait presqu'y voir là dedans, des manifestations extraterrestres ou quoi... Et tant que cela restera inexpliqué, ça restera pour nous surnaturel. D'ailleurs leur étude et la compréhension du phénomène, pourrait peut être nous faire faire un grand bond technologique (la façon dont elles traversent la matière est incroyable).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mer 10 Mai 2017, 02:20

Pour en revenir à la foudre en boule, je crois qu'il y a des lieux préférentiels ou elle se crée...

Chez une cousine de ma femme ils en voient souvent quand il y a des gros orages...

pour les 5% de la population ... je pense que les gens curieux qui ne regarde pas que les conneries de la TV ont taux beaucoup élevé de possibilité d'en voir ...

j'en suis maintenant à 2 fois (sur la même ligne de chemin de fer à 10km de distance environ  l'une de l'autre ) ligne Paris le Havre  et pas loin de Yvetôt mais deux fois différentes ...

chaque fois la boule grosse environ comme un ballon de basket  était bleu-verdatre  et bougeait très lentement le long d'une caténaire SNCF

pour la couleur
https://www.google.fr/search?q=plasma+torche&client=firefox-b&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwigrKu0huTTAhXCdpoKHSwODCIQ_AUICygC&biw=1152&bih=569#tbm=isch&q=plasma+torche+argon&imgrc=A9CyHgOB2VNqHM:


Dernière édition par Stéphane T le Mer 10 Mai 2017, 17:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Thierry-B
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 174
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Mer 10 Mai 2017, 16:04

Bonjour !

Lors des gros orages, je suis régulierement leur progression sur les cartes du réseau blitzortung.org et j'ai souvent eu l'occasion de remarquer des impacts doubles simultanés, à différentes distances, de très proches à quelques dizaines de km (peut être juste une impression ? Ou une erreur de localisation de certains capteurs ? )

Ceci m'a amener à me demander si il ne pouvait pas y avoir circulation de "courant électrique" entre ces deux points d'impact ? Si le phénomène de foudre en boule (dont j'ai été moi-même témoin direct et très proche, passage entre mes jambes) ne serait pas la manifestation visuelle et/ou physique de cette circulation electrique ?

Les observations faites par Stephane T me confortent un peu dans cette idée, qu'en pensez vous ?

La circulation de "courant " dans le sol est réelle, il suffit (non recommandé !) de courir à grande enjambées à proximité d'un impact de foudre pour s'en rendre douloureusement compte. Ce qui me questionne le plus c'est cette histoire de doubles impacts observés, aucune informations trouvées à ce sujet, tant pour confirmer que pour démentir

Sinon, la foudre en boule reste un phénomène assez impressionnant à observer. Pour ma part, lors d'un très gros orage "sec", presque sans pluie, je me trouvais dehors, debout au dessous d'une "rallonge" électrique au sol, une boule lumineuse jaune orangée sans consistance est soudainement apparue entre mes jambes et s'est mise à suivre le fil électrique sur une dizaine de mètres, légèrement au dessus, avant de disparaitre tout aussi soudainement sans aucun bruit , ni son, ni effets sur son environnement .

Absolument rien à voir avec un feux follet /gaz de marais dont j'ai aussi déjà été témoin plusieurs fois, tout aussi impressionnant lorsqu'il vous suit, grâce au déplacement d'air lorsqu'il n'y a pas de vent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Jeu 11 Mai 2017, 01:50

Bonjour Thierry,

Citation :
Pour ma part, lors d'un très gros orage "sec", presque sans pluie, je me trouvais dehors, debout au dessous d'une "rallonge" électrique au sol, une boule lumineuse jaune orangée sans consistance est soudainement apparue entre mes jambes

Quand vous dites "entre vos jambes", pourriez-vous svp préciser la hauteur par rapport au sol ?

Pourriez-vous svp nous dire quelle était la taille de cette boule ?

Merci d'avance et bonne soirée!

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Jeu 11 Mai 2017, 02:05

cvwdfb Sacré boudiou...j'ai deux boules entre les jambes itou  !

(enfin, façon de parler  en fait c'est un peu plus haut ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Thierry-B
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 174
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Jeu 11 Mai 2017, 02:43

irvingquester a écrit:
Bonjour Thierry,



Quand vous dites "entre vos jambes", pourriez-vous svp préciser la hauteur par rapport au sol ?

Pourriez-vous svp nous dire quelle était la taille de cette boule ?

Merci d'avance et bonne soirée!

Julien

Pour la hauteur par rapport au sol, je dirais approximativement entre 5 et 10 cm, peut être 15 maxi

la boule devait faire à peu près 20/25 cm de diamètre.

Tout ça de mémoire, c’était il y a quelques années déjà !


@ stephane, c'est vrai qu'on ne pouvait pas la rater celle là,j'aurais du l’éviter,  mais bon.... gj,;yjh;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Jeu 11 Mai 2017, 03:24

http://www.cnes-geipan.fr/typo3conf/ext/dam_frontend/pushfile.php?docID=564


pdf à télécharger sur la foudre en boule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Jeu 11 Mai 2017, 22:57

Thierry-B a écrit:

Pour la hauteur par rapport au sol, je dirais approximativement entre 5 et 10 cm, peut être 15 maxi

la boule devait faire à peu près 20/25 cm de diamètre.

Tout ça de mémoire, c’était il y a quelques années déjà !

Merci Thierry,

Si cette sphère est apparue sans qu'il y ait eu un point d'impact dû à la foudre, ce n'est pas la FB mais un phénomène différent très souvent confondu avec la FB car se produisant souvent par temps d'orage (mais pas toujours).

Encore merci!

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 227
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Foudre en boule ou foudre globulaire   Ven 12 Mai 2017, 01:04

Le seul truc que je connaisse autre que la foudre en boule  est le feu Saint- Elme...

Mais, à ma connaissance, il ne se met pas en boule et ne se ballade pas tout seul...

Puisque que c'est un effet de pointe...

l' effet de pointe  a lieu quand les charges électriques sont fortement ionisées et que la tension avoisine les 100KVolts/m  à ce moment là  l'excitation devient suffisante  pour que cela devienne lumineux.

les charges s'accumulent sur le bout des objets conducteurs ou rendus conducteurs par l'humidité ambiante (et le sel marin) par exemple sur les mats des bateaux...

la tension est telle, que cela peut donner lieu également aux départs de précurseurs (qui augmente le risque de foudroyage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
 

Foudre en boule ou foudre globulaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les méprises courantes-