Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 À la recherche des racines de Sanxingdui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: À la recherche des racines de Sanxingdui   Lun 05 Nov 2007, 12:50

À la recherche des racines
de la civilisation de Sanxingdui


Sanxingdui
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, Rechercher
La culture Sanxingdui (三星堆 san1 xing1 dui1) remonte à la période allant de 2800 à 800 av. J.-C.


Masque de bronze provenant du site de Jinsha, ville de Guanghan

Le site archéologique Sanxingdui se trouve dans la ville de Guanghan, à environ 40 km de Chengdu dans la province du Sichuan en Chine. Les objets trouvés sur place étonnèrent les archéologues car leur style était complètement différent de l'art chinois de la même période.

Les objets de Sanxingdui datent de l'âge du bronze et démontrent une technique du travail et de la fonte du bronze avancée pour l'époque. Cette civilisation semble avoir duré environ 2 000 ans et disparu soudainement pour des raisons encore inconnues. A ce jour plus de 10 000 objets en bronze, or, jade, os, ou ivoire ont été retrouvés.

La culture sanxingdui semble être contemporaine de la dynastie Shang qui développa une toute autre technique de fabrication du bronze. Étrangement, cette culture ne fut jamais directement mentionnée par les historiens chinois, et il n'existe pas non plus d'écrits qui en clarifient la nature.


Les fouilles [modifier]
En 1929, un fermier voulant labourer son champ trouva un grand morceau de jade, par la suite bon nombres d'archéologues chinois visitèrent les lieux sans trop de succès jusqu'au jour ou deux fosses furent découvertes en 1986. Ces deux fosses sacrificielles ont révélé un pan inconnu de la civilisation du Sichuan. Creusées à trente ans d’écart environ, elles ont permis de découvrir différentes pièces délibérément brisées ou brûlées avant d’y être déposées. On observe cependant un ordre dans leur enfouissement. Peu après les y avoir déposées, les habitants de Sanxingdui ont abandonné leur cité pour une raison encore inconnue.

Les murs d'un ville furent également trouvés en 1996 et, après des fouilles, les archéologues découvrirent que le site couvrait une superficie de 12 km², ce qui en fait à ce jour la plus grande ville d'Asie de cette importance jamais découverte.

Le Xinhua News Agency'' déclara que ces fouilles repoussaient l'histoire de Ba Shu quelques 1000 ans en arrière de 1000 à 2000 av. J.-C.. La découverte des bronzes devait exciter la curiosité des scientifiques du monde entier, et Task Rosen du British Museum considéra même qu'ils étaient plus importants que l'armée de terre cuite de Xi'an. En 1987 et 1990, des objets furent exposés à Beijing. En 1993, l'exposition se déplaça en Suisse, en 1995 à Munich, et en 1996 au British Museum, attirant chaque fois une foule de visiteurs. Un musée fut également ouvert à Sanxingdui.

Le musée de Sanxingdui renferme un millier de précieux vestiges historiques, parmi lesquels six trésors nationaux : une gigantesque statue verticale en bronze, un masque en bronze aux yeux saillants évoquant Can Cong (ancêtre des Shu), une canne en or symbolisant le pouvoir du roi de l'Etat de Shu, un grand arbre divin en bronze, une tablette de jade ornée de motifs décrivant les rituels des religions primitives et une autre tablette de jade reflétant le niveau élevé des techniques de polissage et de perforage de l'époque. Le musée possède des statues en bronze de taille et d'allures variées, des masques, des oiseaux et d'autres animaux en bronze.

D'après le docteur Chen Fang-mei, spécialiste des bronzes de la Dynastie Shang du National Taiwan University's Institute of Art History, on peut dire en regardant la taille des statues de bronze que la culture sanxingdui était très sophistiquée. Une des statues pèse plus de 180 kg, ce qui veut dire qu'il a fallu faire fondre plus de 10 tonnes de minerai pour pouvoir la fabriquer. Nous pouvons donc en déduire que le peuple de Sanxingdui connaissait déjà les techniques de température, de fonte, et de ventilation sinon il aurait été impossible d'arriver à un tel niveau de qualité.

Le site de Jinsha, découvert en février 2001 à Chendgu, correspond vraisemblablement à l'implantation d'une cité nouvelle après l'abandon de Sanxingdui. Cette découverte archéologique majeure, comprenant de remarquables insignes de prestige en jade et en bronze, illustre la fin de la culture Sanxingdui.

Plusieurs sites datent du premier millénaire avant J.-C. Parmi eux, Zhuwajie (fin XIe-début Xe siècle av. J.-C.), dans le district de Peng, dont les impressionnants récipients de bronze aux motifs zoomorphes révèlent peu de liens avec la civilisation de Sanxingdui tout en se démarquant des vases rituels de l'époque des Zhou (env. 1050-256 av. J.-C.) découverts dans la province du Shaanxi au nord du Sichuan.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sanxingdui

ZHANG XUEYING



Statue en bronze découverte à Sanxingdui
Découvertes sur la plaine de Chengdu, en Chine du Sud-Ouest, les ruines de Sanxingdui sont appelées la neuvième merveille du monde. Plus anciens de 2 000 ans que les statues en terre cuite des soldats de la dynastie des Qin (221-206 av. J.-C.), ces vestiges et objets anciens d’un royaume lointain nous dévoilent une brillante civilisation tout à fait inimaginable. D’après la logique du développement historique, il semble incompréhensible que nos ancêtres aient déjà possédé, il y a 4 000 ans, des sciences et techniques si sophistiquées. D’ailleurs, nous n’arrivons toujours pas à comprendre la raison de la disparition de cette civilisation. Aux premiers jours de la découverte de ces ruines, on préférait croire à une civilisation extraterrestre. Quatre-vingts ans ont passé depuis cette découverte, et on ignore toujours qui a été le fondateur de cette civilisation.

Une découverte stupéfiante
« Un petit objet jaune est excavé d’une terre lourde et noire; on le nettoie au pinceau et une bande dorée en forme de poisson nous saute aux yeux. » C’était le 30 juillet 1986, au dixième jour des recherches.
Plaine de Chengdu, fin juillet, 2 h 30. Éclairé par des ampoules de 500W, M. Chen Xiandan, spécialiste de l’Institut des recherches archéologiques du Sichuan, nettoie avec précaution ce petit objet jaune en s’aidant de bâtonnets de bambou. « Je pensais que c’était un poisson doré, mais j’ai remarqué aussi un dessin d’oiseau qui se révélait de plus en plus. Quelques instants plus tard, nous avons réussi à dégager un objet doré gravé de rayures sinueuses. Il avait environ 1 m. Nous sommes restés stupéfaits. »








Masque en bronze aux yeux saillants

Excavation d'un grand masque

Fosse sacrifiecielle no.1
« Au début, nous avons cru que c’était une grande tombe que nous avions découverte, mais l’apparition de cet objet si spécial a piqué notre curiosité; nous n’en avions jamais vu de tel auparavant. »
MM. Chen De’an et Chen Xiandan, respectivement chef et chef adjoint de l’équipe chargée de ces ruines, ont pris une décision rapide : faire un rapport au gouvernement du district de Guanghan et à l’Institut des recherches archéologiques de la province du Sichuan pour leur demander du renfort.
Cinq heures du matin, il faisait à peine jour. Trente-six policiers armés étaient déjà à l’emplacement. Les villageois s’y rassemblaient aussi. M. Chen Xiandan a alors déclaré devant tout le monde : « Nous avons fait une grande découverte. Nous avons déterré une ceinture dorée. Mais une fois qu’elle a été complètement déterrée, nous avons constaté que ce n’était pas une ceinture, mais bien un sceptre dorée. »
Un visage souriant, paré d’une couronne royale, est gravé sur le sceptre. On a pensé que c’était un personnage spécial. Peu à peu, d’autres objets ont été mis au jour. « Au cours de la même matinée, quelqu’un a frappé à ma porte, se souvient M. Zhao Dianzeng, directeur de l’Institut des recherches archéologiques de la province du Sichuan. Dès que j’ai eu ouvert la porte, M. Chen De’an, tout essoufflé, s’est précipité pour me dire : “Grande découverte, grande découverte. Nous avons trouvé une tête en bronze, grandeur nature, et un sceptre doré brillant. J’ai déjà mandaté des gens pour les protéger. Venez vite avec moi.” »
Dans la fosse nº 1, on a déterré environ 400 objets en or, en bronze, en jade, en pierre et en terre cuite. À la vue de ces trésors, tout le monde était bouche bée. « Tous ces objets sont d’une telle minceur et de formes si rarement vues, surtout ce sceptre doré au centre de la fosse », nous décrit M. Chen.






La famille de M.Yan Daocheng




Paroi en pierre déterrée en 1929
Les surprises arrivaient les unes après les autres. Le 14 août, au crépuscule, les ouvriers d’une usine de briques ont trouvé un autre site de trésors, à 30 m de la fosse nº 1. On a déterré de cette fosse environ 1 100 fragments d’objets. Les objets en bronze étaient les plus surprenants. Certains d’entre eux sont de grande taille, dont l’un de la grandeur d’un homme. Et ils sont d’une extrême finesse. C’était la première fois qu’on voyait une statue pareille depuis la découverte des soldats en terre cuite de la dynastie des Qin, dans le district de Lintong, province du Shaanxi. Aussi, trois énormes masques en bronze présentent une forme bizarre. Ils sont remarquables, premièrement à cause de leur grande taille. Le plus grand mesure 1,42 m de large. À cause de ses deux grandes oreilles, il est plus large que haut. Deuxièmement, tous les masques présentent des caractéristiques d’une autre contrée. Les yeux ont des poches pendantes, le nez haut. Ce qui frappe le plus, ce sont les pupilles. Elles sont saillantes. Tous les masques et statues, sans exception, possèdent cette même forme de pupilles.
En 1929, lors du creusage d’un petit canal près de sa maison, un paysan nommé Yan Daocheng a découvert un objet en jade. Depuis, neuf opérations de fouilles archéologiques ont eu lieu dans cette région. Ce sont toutefois les fouilles de juillet 1986 qui ont connu le plus de succès.
La nouvelle de la découverte importante de cette dernière fouille a vite fait le tour du monde. Le grand masque en bronze a été appelé E.T. par les médias étrangers. Indépendance, un journal britannique, a écrit : « La découverte de Sanxingdui est même plus importante que celle des statues de soldats et de chevaux en terre cuite de la dynastie des Qin. » Cette découverte a attiré l’attention des historiens et archéologues du monde entier. Le nom Sanxingdui est tout de suite devenu familier pour tous. Avec ces découvertes, le bassin du Sichuan, jadis quelque peu négligé par le milieu archéologique chinois, a pris une importance sans précédent. On le considère maintenant comme un centre important d’une culture et d’une civilisation disparue, et les recherches et les discussions vont bon train.

http://www.chinatoday.com.cn/lachine/2007/0705/p10.htm[/b]

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   Lun 05 Nov 2007, 12:55

CHENGDU, 30 jun (Xinhuanet) -- Las Ruinas de Sanxingdui, ubicadas en la ciudad de Guanghan, a unos 40 kilómetros de Chengdu, capitalde la provincia suroccidental china de Sichuan, se consideran los restos del antiguo reino Shu, que desapareció de la noche a la mañana del suroeste de China hace entre 3,000 y 5,000 años.

El lugar donde se encuentran las ruinas, había sido un campo decultivo desde hace 100 años, pero un campesino local, Yan Daocheng,abrió las puertas a una cultura desconocida cuando halló una piedra de jade de brillante color al excavar una zanja cerca de suvivienda en la primavera de 1929.
En 1986, en Sanxingdui se descubrieron dos tumbas rituales llenas de más de 1,000 tesoros, incluyendo máscaras de oro, recipientes de bronce, tablas de jade, objetos de marfil y árbolessagrados. Y en 1988 el gobierno chino decidió poner bajo protección estatal este enclave de suma importancia arqueológica.

Para los arqueólogos, lo más enigmático es que los objetos desenterrados son diferentes al resto de cualquier periodo de la civilización china.
Las máscaras medio humanas-medio pájaro han llegado a ser el símbolo de Sanxingdui y de la cultura misteriosa que representa.
Entre las reliquias culturales halladas, algunos cortes en una gigante piedra de jade muestran que los habitantes del reino Shu dominaban la técnica de la dactiliología, o grabado en piedras preciosas.

La gran cantidad de vasijas de bronce, cabezas y figurillas antropomórficas, así como las máscaras de oro, bastones, figurillas en forma de animales y otros objetos de decoración, demuestran una técnica avanzada en el moldeado y fundición de metales.
Un árbol sagrado de tres pisos hecho de bronce y decorado por ramas frondosas, flores, frutas, nueve pájaros y un dragón, es considerada una de las reliquias más singulares halladas en el mundo entero.
Sanxingdui, uno de los descubrimientos arqueológicos más importantes de China en el siglo XX, cubre una extensión de 12 kilómetros cuadrados, y ofrece evidencias sobre el origen heterogéneo de la civilización china. Así mismo, es importante para el estudio de las poblaciones de los valles del río Yangtse, o el sur de China, región considera menos civilizada que el norte del país en la antigüedad.

No obstante, por el momento, no hay ninguna hipótesis que puedaexplicar el objeto de las reliquias encontradas, de dónde venía esta civilización y a dónde se dirigió, por qué no hay niguna referencia a ella en los textos históricos y cómo pudo llegar a ser tan avanzada.
Algunos arqueólogos creen que las máscaras fueron elaboradas de una forma tan extraña para inspirar temor y proteger a las personas de los demonios. Hasta la fecha, no se ha encontrado ningún objeto similar en otras culturas coetáneas. De hecho, se hahablado incluso del origen extraterrestre de esta civilización.
Verdad o pura leyenda, las Ruinas de Sanxingdui son un gran estímulo para los descubrimientos de los arqueólogos y a la vez, para la imaginación de las personas comunes y corrientes. Fin

http://www.spanish.xinhuanet.com/spanish/2004-07/01/content_6608.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   Ven 19 Fév 2010, 17:13


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
manuel
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 62
Nombre de messages : 118
Inscription : 08/11/2008
Localisation : Belgique prêt de la frontière française
Emploi : aide soig
Passions : ufo,lectures,nature et diverses choses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   Ven 19 Fév 2010, 20:08

Ce sont de très belles découvertes, quand on pense à la datation de l'époque ainsi que le travail minutieusement fait, c'est une richesse d'âme dans le sens ou remonter en surface une époque c'est en quelque sorte entendre son battement de coeur.

Pour la Chine qui découvre que cet art est différent de ce qu'elle avait découvert lors de cette époque en question elle va devoir essayer de reconstituer une période, et peut-être en façonner l'histoire en question,si possible!

Il y a semble t-il pas mal de civilisations disparues qui restent a découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal1964
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 53
Nombre de messages : 62
Inscription : 20/02/2010
Localisation : charleroi
Emploi : en recherche
Passions : histoire, archéologie,informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   Sam 06 Mar 2010, 13:13

La chine et ses mystères, ses civilisations disparues, et ses pyramides jamais etudiées.
Bien des choses restent a découvrire sur cette terre......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vague-belge.xooit.be/portal.php
Jdeuxf
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 41
Nombre de messages : 269
Inscription : 23/11/2008
Localisation : Bonneval
Emploi : non communiqué
Passions : lecture, information
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   Sam 06 Mar 2010, 23:41

@Benjamin.d a écrit:
Découvertes sur la plaine de Chengdu, en Chine du Sud-Ouest, les ruines de Sanxingdui sont appelées la neuvième merveille du monde. Plus anciens de 2 000 ans que les statues en terre cuite des soldats de la dynastie des Qin (221-206 av. J.-C.), ces vestiges et objets anciens d’un royaume lointain nous dévoilent une brillante civilisation tout à fait inimaginable. D’après la logique du développement historique, il semble incompréhensible que nos ancêtres aient déjà possédé, il y a 4 000 ans, des sciences et techniques si sophistiquées. D’ailleurs, nous n’arrivons toujours pas à comprendre la raison de la disparition de cette civilisation. Aux premiers jours de la découverte de ces ruines, on préférait croire à une civilisation extraterrestre. Quatre-vingts ans ont passé depuis cette découverte, et on ignore toujours qui a été le fondateur de cette civilisation.


Les débuts de la métallurgie datent de -4000 av. j.c. C'est alors l'âge du cuivre. Vers -2000 av. j.c. commence l'âge du bronze, sachant que les métallurgistes ont durant les 2000 ans précédants fait des essais à tatons pour maîtriser la métallurgie du cuivre, celui-ci étant rare à l'état natif et étant beaucoup plus souvent mélangé à d'autres métaux et éléments, ce qui devait donner des bronzes plus ou moins corrects. Donc, il n'y a rien d'extravagant à ce que les gens de la civilisation de Sanxingdui soient arrivés à maîtriser la métallurgie du bronze, cette maîtrise s'exprimant et étant proclamée par les objets en bronze retrouvés lors des fouilles.

Cette maîtrise de la métallurgie du bronze est si ça se trouve à l'origine de cette civilisation car elle a du permettre à un groupe de personnes de montrer aux autres leur différence et leur supériorité de même qu'elle permetttait une supériorité sur le plan militaire et sur le plan technique dans la vie de tous les jours. D'où, entre autres, les formes extravagantes données aux produits de cette métallurgie. Quant au fait qu'elle ait disparu, est ce qu'on peut me dire combien de civilisation sont apparus et ont disparus dans la Chine antique? Si ça se trouve, le facteur déclenchant de la disparition de cette civilisation a peut-être été tout bêtement, la disparition des ressources locales de cuivre par épuisement de celles-ci.

Donc, pas besoin de faire intervenir un bombardement de cette civilisation par des vaisseaux Hata'k du maître Goa'uld Râ se disputant avec le maître Goa'uld Yu pour expliquer la disparition de cette civilisation. (Pardon, pour la fin du texte qui détonne sur le reste, mais il y a une chaîne de la tnt qui rediffuse stargate sg-1 en ce moment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simmons
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 34
Nombre de messages : 5
Inscription : 25/01/2009
Localisation : toulouse
Emploi : musique
Passions : musique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   Mar 16 Mar 2010, 14:22

En voila une intervention pertinente surtout la fin...

Il n'en demeure pas moins certain que des pans entiers de l'Histoire et Protohistoire demeurent mystérieux....Nombres de civilisations échappent à nos connaissances...c'est évident et nullement novateur comme idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche des racines de Sanxingdui   

Revenir en haut Aller en bas
 

À la recherche des racines de Sanxingdui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À la recherche des racines de Sanxingdui
» Recherche livres sur le thème de la recherche d'origines, la filliation, la mémoire...
» Associations privées de recherche ovni: APRO, CUFOS, NICAP, MUFON
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire :: Archéologie mystérieuse-